Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Alors ça donne quoi ? : All-New All-Different Marvel #9

ALL-NEW INHUMANS #7

 

Uncanny Inhumans : Enfin ! Nous l’aurons attendu ce septième, et dernier, numéro d’All-New Inhumans ! Ce dixième numéro d’Uncanny Inhumans met un peu en parenthèse le titre, il l’était déjà un peu avec ces deux mois d’absences, pour se concentrer sur un personnage en particulier, Lecteur !

Alors que le Capo s’est emparé du corps de Forey, le chien de Lecteur, ce dernier part, tout seul, pour le récupérer ! Enfin tout seul, le pense-t-il puisqu’il est rejoint par une Treste, toujours très inquiète pour lui.

L’épisode est surtout l’occasion de nous montrer l’étendue des pouvoirs de Lecteur, et franchement le personnage s’avère bien plus puissant et intéressant que ce que l’on a pu voir jusqu’à maintenant.

Bref, un épisode sympathique sur un personnage qui le devient de plus ne plus.

 

All-New Inhumans : Trois épisodes ce mois-ci ! Trois épisodes qui clôturent la saga en cours, « Retour au Bercail ». Surtout, trois épisodes qui mettent fin à la série de James Asmus et Stefano Caselli.

Silex, qui a du mal à se remettre de la mort d’un ennemi, vient de retrouver sa mère et sa sœur ! Elles font parties d’une communauté d’Inhumains vivant dans la cité d’Utolan dans les montagnes Chimanimani au Mozambique. Une communauté qui a repoussé la Tératogénèse, la technologie et les hommes. Accompagné de Gorgone et Ana Kravinoff, Silex se rend sur place pour tenter de nouer des liens. Chose qui s’annonce compliquée, surtout avec sa sœur Ikelli, semblant en révolte permanente.

Puis surtout, alors que cette arrivée est mal perçue, l’attaque d’une femme par le fauteuil de Gorgone (elle voulait abuser de lui quand même), les manigances d’Ana et surtout l’arrivée du nuage tératogène rendent la situation explosive !

Bref, vraiment dommage que cette série s’arrête ! Les intrigues étaient intéressantes, les personnages plaisant à suivre, bien écrit et avec une certaine fraîcheur. Dommage !

 

Karnak : Après une telle attente, j’espérais trouver les deux derniers épisodes du titre de Warren Ellis, il n’en est rien. Bon, ce n’est pas la faute de Panini, l’épisode #6 venant juste de sortir aux Etats-Unis.

En acceptant d’aider le S.H.I.E.L.D. dans une sombre histoire de kidnapping d’un jeune Novhumain, Karnak ne s’attendait sans doute pas à tout cela. Il découvre que ce jeune garçon est devenu une sorte de Messie pour une mystérieuse organisation religieuse, l’I.D.I.C. !

Pour remettre la main dessus, Karnak a mis la main sur une sorte de prêtre, et les deux personnages vont se livrer à un duel psychique de haute volée !

Bref, un épisode plaisant à suivre. Mais la lenteur de publication aura eu raison du titre. Une série à suivre en relié à mon avis.

 

Bref, quel dommage que ce kiosque se referme définitivement. J’espère que Panini publiera Uncanny Inhumans et les prochains titres sur les Inhumains ailleurs.

ALL-NEW AVENGERS #9

 

Avengers Standoff : La situation, à Pleasant Hill aurait pu être absolument désastreuse, elle l’est d’ailleurs un peu, mais il fallait se douter qu’après un enchainement de problèmes, d’ennuis, de désagrément, les choses allaient tourner dans l’autre sens. Le retour de Captain America sous sa forme jeune et forte, un nouveau, nouvelle, Quasar, le réveil des Avengers ! Autant d’événements qui font que les choses allaient forcément tourner.

Il faut reconnaître que le titre, l’event aura été long, confus de par ses tie-ins, peu inspirant, alors que l’idée de base est bonne. Elle n’aura surtout servi qu’à permettre le retour de Steve Rogers.

On se doute bien, néanmoins que ce titre n’aura d’existence que pour amener à d’autres choses qui en découlent. C’est donc, forcément, un peu pompeux, laborieux et lent.

Bref, nul ne doute que Standoff est le point de départ d’autres choses futures. Le retour de Captain America, Kobik, la déchéance de Maria Hill. Tous ces événements auront leur importance par la suite. Du moins, je l’espère.

 

All-New All-Different Avengers : Tout ne va pas forcément mieux pour Vision ! Le pauvre androïde a encore quelques relents de ce que Kang lui a fait. Les Avengers sont à nouveau victimes d’un de ses petages de plomb. C’est alors qu’une nouvelle Guêpe, fille d’un illustre Avengers fait son apparition pour sauver la situation !

Cette arrivée aussi inattendue que surprenante va réveiller quelque chose chez ce bon vieux Jarvis, qui, en pleine introspection, va prendre la jeune fille sous son aile !

Un autre personnage vit une remise en question difficile, avec le jeune Nova, qui a réalisé qu’il n’avait pas sauvé son père, comme il le pensait, mais un traitre voulant s’emparer de son casque ! Il décide de prendre congé des Avengers pour repartir à sa recherche, sans savoir que les Avengers était une nouvelle famille pour lui !

Voilà la jeune équipe d’Avengers dans l’espace pour leur première mission galactique ! Et cela s’annonce compliqué, très compliqué !

Bref, enfin le voilà, les deux premiers épisodes intéressants de ces Avengers version Mark Waid. Le comble que cela se produise avec une intrigue sur ce jeune Nova insipide. A voir, si cela dure ainsi.

 

New Avengers : Quel fiasco ! Voilà le mot parfait qui résume parfaitement les récents événements pour les New Avengers. Une équipe décimée, un traitre dans ses rangs avec Songbird, des membres en mauvaise position avec le S.H.I.E.L.D., d’autres qui ont été abandonné par Roberto Da Costa. On peut dire que cette équipe est morte aussi vite qu’elle n’a été créée. A moins que…

A moins que Wiccan, Hulking, Ecureillette ne reprennent le flambeau, à moins que Hawkeye n’ait la rage, à moins que tout cela ne soit un plan de Da Costa !...

Bref, le titre s’essouffle et ne tient pas les promesses du début. J’espérais y trouver le seul titre intéressant estampillé Avengers. Mais Al Ewing s’éparpille trop, se disperse trop, la sauce ne prend pas et on finit par se lasser.

 

Bref, ce n’est toujours pas la joie pour les titres Avengers, c’est mou, sans intérêt, sans attente, sans enjeux. Et puis tous ces gamins, si certains sont sympas, ce ne sont pas tous les Avengers !

ALL-NEW DEADPOOL # 9

 

Deadpool : Et oui, comme quoi tout arrive ! On retrouve enfin un épisode du titre Deadpool dans le kiosque All-New Deadpool ! Mais il ne faut pas trop en demander non plus, ce quatorzième épisode lance le titre dans le grand bain de Civil War II !

Et les choses ne semblent pas aller dans le bon sens pour Deadpool. Les retrouvailles sous la couette avec Shiklah montrent un malaise, et surtout les Pros à Payer semblent bien décidés à se débarrasser de leur patron ! Il faut dire qu’il tend un peu trop le bâton pour se faire battre. Difficile de leur en vouloir à tous.

Bref, je ne comprends vraiment pas ce qu’à Gerry Duggan à casser tout ce qu’il a fait de bien avec Deadpool lors de Marvel Now. Je ne reconnais plus et n’apprécie plus autant le personnage.

 

Spider-Man/Deadpool : Spider-Man est certes fou de rage après Deadpool, même si ce dernier la ramené deux fois à la vie, il faut dire qu’il l’a aussi tué deux fois, il est encore plus après ceux qui ont lancé Deadpool après lui, en le manipulant.

C’est ainsi que nos deux héros se retrouvent à pourchasser le Patient Zéro ! Un autre cinglé, adepte de manipulations génétiques et qui s’est amusé avec le sang de Spider-Man et Deadpool !

Entre bastons, et véritable rapprochement entre les deux protagonistes, une étrange créature rentre dans la danse…

Bref, toujours amusant à suivre, le duo fonctionne de mieux en mieux !

 

Deadpool & The Mercs For Money : Deux épisodes pour le titre de Cullen Bunn ! Tout d’abord la fin de l’intrigue avec le robot du futur, qui marque la fin de la minisérie. Deadpool arrive enfin chez le Caïd Ozark, et son look toujours aussi excellent. Mais ce n’est pas pour autant que les choses vont s’apaiser. Ce robot annonciateur de futur attire toujours autant de problèmes !

Le second épisode marque le lancement de la série du même nom. Devant le succès de la minisérie, Marvel a décidé de transformer l’essai ! Toujours Cullen Bunn au scénario, mais avec Iban Coello au dessin.

Le scénariste en profite pour intégrer la jeune Negasonic Teenage Warhead ! Oui, le nom est complètement pourri et loufoque. Oui, c’est le personnage bizarre vu dans le film Deadpool.

Le Mercenaire Dissert, qui a demandé conseil à Domino, et son équipe, qui tient à se débarrasser de lui, effectuent des kidnappings de jeunes ayant des pouvoirs. Si les Pros à Payer sont malmenés par la jeune fille, Deadpool réussi à l’amadouer. Mais une nouvelle fois, les décisions de Deadpool ne plaisent pas à son équipe et une nouvelle dissension se fait sentir. Deadpool va-t-il s’enfermer dans cette nouvelle mission foireuse ?

Bref, je comprends que ce titre soit devenu régulier. C’est un vrai plaisir de lecture, j’ai l’impression de retrouver la fraîcheur du Deadpool de Duggan et Posehn durant Marvel Now.

 

Bref, aussi surprenant que cela puisse me paraitre, ce sont les deux titres « annexes », « secondaires » qui m’intéressent, m’amusent le plus. Néanmoins, je ne retrouve pas les éléments qui faisaient de Deadpool mon titre préféré durant Marvel Now, trop de choses sont absentes, le statu quo est trop différent. Cela est trop poussif de manière générale et j’ai l’impression que l’on veut en faire trop.

ALL-NEW SPIDER-MAN #9

 

Amazing Spider-Man : Peter Parker, s’il a gagné un confort de vie indéniable, s’il œuvre pour le bien commun, réalise qu’il est de plus en plus seul. C’est à cette occasion qu’il décide d’organiser une petite fête avec tous ses proches, tous ses amis, toute sa famille. Malheureusement le destin semble toujours aimé s’en prendre à notre héros et durant la fête, Jay fait un terrible malaise !

Un remède controversé et expérimental est proposé, mais il ne semble y avoir que Peter qui semble y être sensible. Il est prêt à tout pour sauver Jay, mais tient à ce que ses scientifiques jettent un œil au protocole avant cela.

Au même moment, Spider-Man est confronté à des visions, il voit en effet de nombreuses personnes mortes refaire surface comme le Rhino, sa femme, ou encore la femme du Caïd ! Toujours en même temps, une de ses usines explose ! Spider-Man fait tout pour sauver ses employés, malheureusement l’un d’eux est gravement empoisonné, Peter n’a plus le temps et le luxe de pouvoir réfléchir, il demande l’aide de New U !

Bref, cette mise en bouche nous montre très clairement que Spider-Man va vivre une expérience douloureuse. Il suffit de voir qui est à l’œuvre et qui est de « retour » !

 

Spider-Man 2099 : En voulant découvrir qui se cachait derrière la terrible attaque dans laquelle Tempest a failli mourir, Miguel a découvert l’existence du groupe terroriste Fist ! Où il a retrouvé Glorianna, notamment.

Son premier affrontement avec Fist a envoyé Miguel en 2099, mais un 2099 bien différent de celui d’où il vient ! La faute au groupe Fist ! Miguel doit alors réussir à retourner à notre époque pour empêcher son futur d’être encore plus désastreux qu’il ne l’était déjà !

Bref, l’intrigue est toujours sympathique, dommage que ce séjour dans le futur soit si court. Bien que mon petit doigt me dit que l’on va vite revoir ces Sinister Six du futur !

 

Civil War : Amazing Spider-Man : Pour le bien d’Ulysse, et peut-être pour encore améliorer le monde grâce à son entreprise, Peter Parker se retrouve à chaperonner le jeune Inhumain capable de voir l’avenir.

Certes, nous avons le droit au sempiternelle couplet sur les pouvoirs et les responsabilités. Puis Peter emmène Ulysse au sein de son entreprise, histoire qu’il est quelques flashs sur les futures inventions qu’il prévoit de finaliser. Mais c’est sur un employé de Parker Industries, Clayton Cole, qu’Ulysse va avoir un flash…

Bref, pas le meilleur tie-in qui soit, c’est très convenu.

 

Bref, ce magazine continu de me ravir mois après mois. Si l’ensemble est excellent, c’est vraiment le travail de Slott qui est à saluer sur le personnage.

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE #9

 

Les Gardiens de la Galaxie : Angela ! Ces successions d’attaques contre les forces Badoon avaient pour seul et unique but de remettre la main sur Angela. C’est vrai que l’on ne l’avait toujours pas revu depuis la fin de Secret Wars.

Mais maintenant qu’elle est libre, un nouveau problème voit jour, puisque Star Lord vient d’être condamner à mort sur Moord, le monde-capitale de la fraternité des Badoon ! Voilà notre équipe repartir à l’assaut d’une planète Badoon pour une mission de sauvetage !

Bref, une grosse intrigue mainstream avec action, action, action et combats. Tout ça pour ça…

 

Captain Marvel : L’excellent titre Captain Marvel débarque dans le kiosque ! Voilà qui devrait redonner un peu d’intérêt à ce dernier.

Pour son arrivée sur la station spatiale Alpha Fight, Carol a eu fort à faire d’entrée, évitant le pire de justesse. Mais les grosses pontes derrière la station se demande pourquoi Carol n’a rien vu venir dans ce cas-là, mais a pu empêcher une catastrophe sans précédent sur Terre avant même qu’elle ne se produise. Comprendre que l’on parle ici d’Ulysse !

Mais Carol va devoir se pencher sur un autre problème, lorsqu’un chef Kree lui parle de la présence du Docteur Minerva sur Terre !

Bref, un épisode un peu en-deçà de la première intrigue. Mais bon, il ne s’agit que du premier épisode. Attendons la suite.

 

Drax : L’œuf de dragon offert par Fin Fang Foom a Drax a fini par éclore au moment où ne l’attendions pas. Et voilà Drax qui se retrouve, en plus, de plein de garnements, d’un bébé dragon de glace qui semble s’attacher très vite à lui.

Malheureusement, on découvre que ce bébé dragon était en fait la cible de tous les chasseurs de têtes courant après Drax !

Très vite, cependant, l’épisode du mois se concentre sur Ora et Killer Thrill, les deux femmes semblant avoir un certain, et douloureux passé commun.

Bref, les scénaristes continuent leur excellent travail, il n’y a pas de temps mort, toujours un rebondissement pour garder l’attention du lecteur. Farfelu, loufoque mais plaisant à suivre.

 

Rocket Raccoon and Groot : Au tour de notre duo comique de rentrer dans la danse Civil War II, et oui, même eux !

Alors que Carol explique ce qu’il se passe, Rocket se propose, en embarquant Groot bien entendu, pour arrêter un voleur de poudre à fesses pour bébé ! Cela à la grande surprise, pour ne pas dire davantage, de Carol !

Bien entendu, Rocket a une idée derrière la tête, et il sait qui est le voleur, et ce que cela pourrait lui apporter !

Mais, il faut rajouter l’élément Gwenpool à l’équation !

Bref, des fois, il faudrait s’abstenir de faire des tie-in…

 

Bref, avec un épisode assez moyen de Captain Marvel, le titre ne donne pas l’élan que j’espérais au kiosque, qui reste vraiment moyen et quelconque.

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS #9

 

Invincible Iron Man : La mission d’infiltration de Tony, qui se fait passer pour monsieur Franco auprès du Techno-Golem et ses hommes, ressemble à une mission suicide aux yeux de War Machine ! Jim Rhodes décide alors d’intervenir et fait venir les Avengers en Japon !

Si Tony ne semble pas particulièrement apprécier les décisions de son ami, le lecteur comprend que cette fin soudaine et abrupte est là pour permettre au titre de Brian M. Bendis de rentrer dans le Civil War II de Brian M. Bendis.

Bref, final expéditif pour ne pas avoir à dire bâclé…

 

International Iron Man : Tony Stark continu son tête-à-tête avec le premier grand amour de sa vie, Cassandra Gillespie, (peut-être le seul véritable même, du moins le responsable de sa vie amoureuse chaotique qui en a découlé) afin d’obtenir des informations sur ses véritables parents !

Si Cassandra, et les lecteurs, pouvaient penser que Tony était dans une sale situation, c’est bien mal connaître notre héros.

Un personnage franchement intéressant, apportant un éclairage nouveau sur Tony et que j’espère revoir très souvent et très rapidement.

Bref, Tony avance enfin dans sa quête ! Et cela est passionnant.

 

Steve Rogers : Captain America : Hail Hydra ! Voilà deux mots qui auront réussi à me faire vibrer en lisant le premier épisode de la série de Nick Spencer ! Preuve supplémentaire de mon « amour » pour ce scénariste !

Si nous avons eu le plaisir de retrouver Steve Rogers au meilleur de sa forme, le vrai Captain America, quelle surprise de le voir balancer, d’un avion en plein vol, le pauvre Jack Flag avait de prononcer ce fameux « Hail Hydra » !

L’épisode du jour se concentre sur Crâne Rouge et les explications des récents événements ! Un régal ! Nick Spencer nous propose une formidable intrigue, avec un Crâne Rouge atteignant enfin son objectif ! Et tout cela est savamment organisé !

Bref, vivement la suite !

 

Sam Wilson : Captain America : Steve Rogers est de retour, le vrai Captain America ! Les Américains sont donc impatients de voir Sam Wilson rendre le bouclier et remettre son costume du Faucon !

Ce dernier n’a, malheureusement, pas le temps de s’intéresser à ce problème puisqu’il doit se préparer à faire l’éloge funèbre de Jim Rhodes ! War Machine étant tombé au combat contre Thanos !

Si je trouve l’épisode bien écrit, je trouve ce regroupement de personnages afro-américains assez mal venu, cela dessert plus que ne sert. Plutôt que de montrer l’unissons de ses personnages malgré les origines, Marvel donne l’impression de faire du communautarisme.

Bref, un épisode long et une mauvaise idée.

 

Mighty Thor : C’est un peu le chaos qui règne dans l’univers entourant Thor et se comparses. Odinson demeure toujours introuvable, Asgardia n’est plus que l’ombre d’elle-même, Odin a fui avec Freya, mortellement blessée par Loki, on ne sait où laissant le trône à Cül, et ne parlons pas de Malekith de plus en plus puissant à travers les Neuf Royaumes !

Au milieu de tout cela il reste peu de temps libre à Jane Foster pour se soigner. Et alors qu’elle trouve un peu de temps, des agents du S.H.I.E.L.D. viennent la chercher à l’hôpital pour l’interroger sur l’identité secrète de cette Thor féminine ! Heureusement, l’agent Solomon veille au grain.

Pendant ce temps Dario Agger, de Roxxon, se retrouve dans une situation extrêmement compliquée avec d’autres énergumènes de son genre !

Bref, quoique Jason Aaron fasse, c’est un succès ! C’est véritablement un régal de suivre les aventures de cette Thor version Jane Foster, et dieu que je n’étai spas convaincu au départ. Le personnage de Solomon est très intéressant, tout comme Dario Agger et le groupuscule auquel il appartient.

 

Bref, un peu à l’instar de Marvel Now, les titres Thor et Captain America (avec Steve Rogers), sont de véritables moteurs pour le kiosque. De vraies réussites, de vrais très bons titres, avec deux auteurs exceptionnels. Iron man suit de très près, ne reste plus qu’à Sam Wilson de rentre le costume et s’en aller du kiosque.

ALL-NEW X-MEN #9

 

Civil War II : X-Men : Au tour des mutants de rentrer dans la spirale Civil War II !

Alors que Magnéto et son équipe débarquent à Dubaï pour empêcher la mort de nombreux mutants à cause du nuage tératogène, ils sont attaqués par des Sentinelles Primes ! C’est alors l’équipe de Tornade qui débarque pour les sauver à leur tour !

Pas de belles retrouvailles, surtout lorsque Psylocke découvre l’existence d’Ulysse ! Tornade a travaillé de concert avec les Inhumains ! Un camouflet de plus pour Magnéto ! Mais aussi pour un membre de l’équipe de Tornade

Bref, cliff très intéressant !

 

All-New X-Men : Dennis Hopeless noue l’a joue Brian M. Bendis avec un épisode navrant et inutile où Idie et Evan tentent de faire avoir un rencard à Bobby dans un bar gay.

Franchement avec un titre qui a du mal à s’installer, pas spécialement captivant il est dommage de se taper un épisode aussi mielleux qu’un truc amoureux pour un handicapé des relations humaines.

Bref, next, passons à la suite…

 

Extraordinary X-Men : Tornade et Magie continuent leur périple entre les dimensions pour mettre la main sur la petite Sapna. Elles ne sont pas au bout de leurs surprises, et surtout elles ne savent pas sur quoi elles vont finir pas tomber.

De son côté, Forge doit se retenir de céder aux appels d’Apocalypse, tandis qu’Old Man Logan sent un danger imminent arriver et que Bobby et Diablo ont bien du mal à donner raison à Colossus.

Bref, cela devient un peu long, et surtout j’ai l’impression que Jeff Lemire n’a pas vraiment de ligne directrice sur long terme, ni même moyen terme.

 

Uncanny X-Men : Le Club des Damnés est de retour, et vous allez être surpris par ses nouveaux membres, autant que Psylocke !

Mais elle va comprendre les aspirations de Magnéto et que cette alliance peut avoir son utilité, surtout en découvrant les véritables intentions de Someday !

Bref, ce nouveau Club des Damnés fait plus gadget qu’autre chose. Attendons de voir la suite. Par contre, vraiment content de retrouver le personnage de Briar.

 

Old Man Logan : Deuxième chapitre du Dernier Ronin, la nouvelle intrigue d’Old Man Logan que l’on peut suivre dans le présent et dans le futur (notre futur, mais le passé d’Old Man Logan).

En poursuivant Lady Deathstrike, Old Man Logan a été capturé par Sohei, moine guerrier de l’Ordre Silencieux. Si on ne sait pas ce qui motive cette capture, nous apprenons, que dans le futur, Old Man Logan est déjà tombé entre les griffes de Sohei, alors qu’il fuyait avec Maureen. Cette rencontre a d’ailleurs montré un Logan qu’elle ne connaissait pas à Maureen

Excellente idée de Jeff Lemire de nous proposer des intrigues à deux entrées ! Le même ennemi à notre époque mais aussi dans le passé futuriste de ce vieux Logan toujours plus passionnant.

Bref, complètement conquis, tant au scénario, qu’aux dessins toujours plus somptueux d’Andrea Sorrentino.

 

X-Men ’92 : J’ai décidé avec le dernier numéro de me contenter de survoler ce titre !

Au programme du jour, nos mutants, Lila Cheney et le chasseur de primes Tête de Mort se retrouvent sur une lointaine planète où ils tombent sur des X-Broods !...

Bref, ravi d’avoir laissé ce titre de côté.

 

Bref, le temps passe et j’ai de plus en plus l’impression que le soufflé retombe pour les mutants. Une fois l’aspect nouveauté passé, on e rend compte qu’il n’y a pas de plan sur long terme, comme avec Bendis durant Marvel Now. Heureusement qu’Old Man Logan est là pour ne pas laisser mourir le kiosque. Vivement l’arrivée de Wolverine.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article