Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Superman, l'Homme de Demain tome #1 "Ulysse"

Avec les New52, notre pauvre Superman n’aura pas vraiment été gâté, et ses lecteurs non plus. Passons outre le changement de costume, mais la non existence de son mariage avec Lois (couple culte dans cet univers), son départ du Daily Planet, cela fait beaucoup de choses à digérer. Surtout, le héros est méconnaissable, aucun charisme ne se dégage de lui, et les scénaristes ne semblent pas quoi raconter dans ses séries. La palme allant à Grant Morrison qui nous vomit de nouvelles origines abracadabrantes et chi…

Heureusement, DC Comics se rend compte du naufrage et tente d’y remédier. L’arrivée de Greg Pak sur Action Comics, le couple avec Wonder Woman, l’event Doomed qui rend le personnage un peu plus étoffé et surtout la reprise en main du titre Superman par Geoff Johns et John Romita Jr !

 

Aussi longtemps qu’il se souvienne, Superman s’est toujours senti isolé sur Terre, en tant que dernier survivant de sa planète. Un jour, alors que son alter ego Clark Kent tente de se rapprocher de ses anciens collègues du Daily Planet, un nouveau surhomme fait son apparition dans le ciel de Metropolis. Baptisé Ulysse, l’étrange visiteur propose alors un choix cornélien aux habitants de la Terre : la possibilité pour une partie d’entre eux de vivre sur une planète paradisiaque !

(Contient les épisodes #32 à 40)

Il est obligé, avec ce tome en particulier, de commencer cette review par les dessins. Ce n’est pas n’importe quel tome de Superman, ou d’un comics DC que nous avons entre les mains. Mais de rien de moins que le premier arc d’envergure de John Romita Jr chez l’éditeur ! la talentueux dessinateur de Marvel, réalise ainsi un rêve en débarquant sur le titre de l’icône absolu !

Personnellement, je suis aux anges. Artiste aimé ou détesté, je suis absolument fan de l’artiste ! Le voir arriver sur le titre Superman est un vrai plaisir. John Romita Jr apporte une fraîcheur, une vivacité dans l’action, une richesse dans les visages et les personnages. C’est un régal de découvrir Clark, Lois, Jimmy, Perry, et tous les autres, sous les coups de crayons inspirés de l’artiste. Ses scènes de combat sont tout simplement dantesques, ses pleines pages époustouflantes. Tout le monde ne sera pas convaincu, personnellement, je le suis pleinement !

 

Revenons à l’histoire, maintenant !

Nous sommes vingt-cinq ans dans le passé, loin dans les profondeurs de la Terre, dans un laboratoire ultra secret où des scientifiques tentent de se rendre dans d’autres dimensions. Hélas, la destruction est proche ! Bridget et Peter, désemparés, décident d’envoyer leur bébé dans une autre dimension ! Seul et différent mais vivant ! Oui, tout cela nous rappelle, très fortement, comment Superman est arrivée sur notre planète.

Alors que Clark renoue, peu à peu, avec le Daily Planet, face à un Perry White insistant pour que le journaliste revienne au journal, comme Cat Grant. Petite pirouette de Geoff Johns pour rectifier toutes les bêtises du début des New52 !

Et quel plaisir de retrouver Clark dans les bureaux du Planet, de revoir cette compétition, saine et motivante, avec Lois, revoir Perry hurler à droite à gauche !

 

Mais très vite, Superman est nécessaire, une étrange créature s’en prend à Metropolis et il faudra l’arrivée d’un surhomme mystérieux et inconnu, à la très longue chevelure blonde, pour arriver à en venir à bout ! Nous découvrons alors Ulysse, un homme semblant aussi puissant que notre héros, avec des pouvoirs différents et qui s’avère être ce que Superman aurait toujours rêvé d’être en réussissant à rentrer sur Krypton, puisqu’il s’agit du petit garçon envoyé à travers les dimensions au début du tome !

 

C’est un Ulysse qui a beaucoup de mal à croire en la chance qu’il a qui se retrouve sur Terre. Il découvre une planète bien loin de ce à quoi il s’attendait. Violence, haine, meurtres, famines, maladie, l’image est assez violente et sombre. Surtout que la dimension d’où il revient semble être un véritable paradis ! De plus, si Clark et Neil (son vrai prénom) sympathisent sincèrement, notre héros va découvrir que son nouvel ami n’hésite pas à tuer pour se défendre !

Les divergences entre les deux héros ne vont alors que s’accentuer, surtout lorsque Ulysse, réalisant que la Terre est perdue, du moins ne peut être sauvée, va proposer à six millions de personnes de l’accompagner dans sa dimension d’adoption ! Mais cette demande est-elle vraiment sincère ? La dimension d’Ulysse est-elle véritablement le paradis annoncé ? Superman sera-t-il assez puissant pour s’opposer à Ulysse ou va-t-il devoir trouver un nouveau pouvoir ?

La fin de ce tome nous propose deux histoires sympathiques. L’une très amusante où Clark découvre les joies d’être humain, accompagné de ses collègues de la Justice League, avec de savoureux dialogues. Le second voit Clark se confier sans filtre avec Jimmy, dans une histoire qui montre la grandeur de Superman.

 

J’ai beaucoup apprécié cette intrigue de Geoff Johns ! Opposer Superman à un humain ayant vécu la même chose que lui, mais ayant la possibilité de retrouver son foyer est vraiment intéressante. On se rend compte que nous avons de la chance que le petit Kal-El soit tombé sur les Kent, pour ne pas se retrouver avec un fou furieux comme Ulysse.

L’histoire du nouveau pouvoir est un peu gadget mais propose une autre vision des choses pour Superman, un autre point de vue.

Enfin, Geoff Johns s’intéresse autant à Superman qu’à Clark Kent, les deux sont indissociables et aussi important l’un que l’autre !

 

Bref, j’ai beaucoup apprécié ce tome ! Ce n’est pas non plus extraordinaire, mais Geoff Johns a compris ce que les lecteurs veulent en lisant du Superman. On efface donc, en douceur, les idées farfelues, et on recentre les choses sur Superman ET Clark Kent. Une bonne intrigue mêlant action, fantastique et émotion.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article