Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Justice League Univers #11

JUSTICE LEAGUE #49

Scénario : Geoff Johns Dessin : Jason Fabok Couleur : Brad Anderson

 

Retour du titre de Geoff Johns dans ce onzième numéro de Justice League Univers et après deux mois de pause, nous replongeons directement dans cette guerre effroyable qui frappe notre planète et les membres de la Justice League.

Nos héros ont finalement demandé l’aide du Syndicat du Crime pour les aider à repousser l’Anti-Monitor. Mais avec Volthoom qui a pris le dessus de Jessica Cruz et Grid qui s’est à nouveau emparé du corps cybernétique de Cyborg, l’alliance fragile n’aura pas durée longtemps.

Mais voilà que le bébé de Superwoman se présente, et le répit pour permettre l’accouchement va venir de Lex Luthor, habité des pouvoirs de Darkseid et accompagné d’une horde de Paradémons !

Mais déjà, une nouvelle menace se fait jour !

Bref, pas une minute de répit. Et quelle claque visuelle !

TITANS HUNT #2

Scénario : Dan Abnett Dessin : Paulo Siqueira Couleurs : Hi-Fi

 

Il m’a fallu une demie douzaine de pages pour réaliser que je ne savais absolument pas ce que je lisais, et surtout dans quelle série je me trouvais !

Et hop, on recommence la lecture, sans pour autant comprendre vraiment ce qu’il se passe, ni le pourquoi, ni le comment, et surtout sans m’y intéresser. Roy Harper entend une fois et s’en prend à des flics, Dick se ballade avec des poumons d’un Atlante et en recherche se nommant Garth, tandis qu’un acteur oscarisé découvre une ombre derrière lui sur une photo…

Bref, terminé pour moi.

FLASH #51

Scénario : Van Jensen Dessin : Gus Vasquez et Joe Eisma Couleurs : Guy Major

 

J’ai trouvé la saga contre Zoom beaucoup, beaucoup trop longue, saccageant l’intérêt du titre. J’ai trouvé le fait de voir Flash poursuivit par la police et les Lascars ridicule, saccageant encore davantage l’intérêt du titre ! Mais alors découvrir que le Sphinx se cache derrière cette chasse aux sorcières c’est la goutte d’eau !

Que vient faire l’ennemi de Batman ici ? Je me disais que Van Jensen aurait peut-être des explications crédibles. Mais non ! Rien du tout ! Un prétexte ridicule et voilà comment on voit un titre excellent des New52 finir de couler complètement !

Bref, la mauvaise impression de voir un reboot de Year Zero mais dans la ville de Flash

GREEN ARROW #50

Scénario : Benjamin Percy Dessin : Szymon Kudranski Couleurs : Gabe Eltaeb

 

A la demande d’Emiko, Oliver a accepté de prendre un traitement pour combattre les symptômes qui le transforment en Warg, à cause du Lukos. Si cela le gêne sur tout ce qui est réflexe, réflexion, stratégie, cela l’empêche surtout de complètement, et irrémédiablement, basculer.

Cela ne reste qu’une solution au cas par cas, et provisoire. Puisque notre héros ne guérit pas, le Lukos est juste mis « en sommeil », et cela ne concerne qu’Oliver. Dehors, dans Seattle, les cas sont de plus en plus nombreux, depuis que Marrock s’est emparé d’une banque de sang !

Comme si la situation n’était pas assez compliquée, voilà que Deathstroke rentre dans la danse !...

Bref, un long épisode plaisant à lire, avec l’apparition, enfin, du début d’un commencement d’idée sur comment vaincre ce terrible fléau.

WONDER WOMAN #51

Scénario : Meredith Finch Dessin : Miguel Mendonça Couleurs : Stephen Downer et Ulises Arreola

 

Si cela reste très moyen, il y a un léger mieux, très léger, dans ce que propose Meredith Finch. Malheureusement, elle continu de piétiner allégrement l’excellent travail fait par Brian Azzarello avant elle sur le titre.

Le petit Zeke est mourant, et une nouvelle fois, Diana fonce tête baissée dans un piège. Cette fois-ci, c’est la déesse Hécate qui a su profiter de sa crédulité et de son trop grand amour pour les autres. Il n’a pas fallu grand-chose pour que la nouvelle déesse de la guerre se mette à douter de ses proches et de sa famille.

Volant Héra, critiquant Héphaïstos, se battant avec Arès, et voilà maintenant qu’elle pénètre la Fosse du Tartare afin de libérer les Hécatonchires ! Mais même habitée des meilleures intentions, personne n’est à l’abri en pénétrant dans ce lieu maudit…

Bref, pauvre Diana, c’est tellement facile de la manipuler. Malheureusement, si elle découvre la vérité, cela intervient bien trop tard…

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article