Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Bloodshot Reborn tome #2 "La Traque"

Bloodshot était indéniablement le titre que j’aimais le moins lorsque j’ai commencé Valiant en France. Ce Bloodshot Reborn, en seulement un seul tome, est sans doute l’un de mes titres préférés de l’éditeur actuellement.

Avant de mourir, la Géomancienne Kay a offert un formidable cadeau à Bloodshot, lui retirant toutes les nanites en lui. Redevenu simple humain, il a du mal à vivre avec les souvenirs des horreurs qu’il a commis. Mais son passé le rattrape. Où sont allés les nanites ?

 

Déterminé à arrêter la vague de terreur qui touche le Colorado, Bloodshot parcourt les Montagnes Rocheuses pour détruire les nanites qui ont causé les récentes tueries. Mais comment ne pas tomber dans la folie quand, à la drogue et l’alcool, viennent s’ajouter des visions cauchemardesques ? Bloodshot arrivera-t-il au terme de sa mission sans redevenir le monstre qu’il était auparavant ?

Découvrez le second chapitre de la série événement de Jeff Lemire (Descender, Extaordinary X-Men, Green Arrow) accompagné d’un artiste légendaire : Butch Guice (Action Comics, Captain America, Uncanny X-Men…).

(Contient les épisodes #6 à 9)

Ray Garrison, le nom qu’il utilise maintenant, doit se dire qu’il ne peut rien faire pour se défaire vraiment des nanites. Kay le lui a certes retiré, mais ils se sont retrouvés dans le corps d’autres personnes ! Résultat, des personnes perdant la tête et de véritables tueries dans le Colorado ! Malgré lui, Ray comprend qu’il est le seul à pouvoir contrôler les nanites et prend donc sur lui de sacrifier sa nouvelle vie retrouvée pour récupérer les nanites et mettre fin aux tueries.

 

Il sait, cependant, qu’il va redevenir, petit à petit, le terrible Bloodshot, le tueur insensible, le monstre qu’il était avant. Sauf, que cette fois-ci il ne sera pas seul, la jeune et jolie Magic l’accompagne depuis le premier tome. Et une histoire se fait jour entre deux. Ray peut faire tout ce qu’il veut pour la repousser, les sentiments sont plus fort que tout.

Très franchement, je ne voyais pas venir cette histoire d’amour, surtout si tôt. Mais force est de reconnaître qu’elle est plus que nécessaire au développement narratif de Bloodshot. Une sorte de personnage d’ancrage nécessaire à Bloodshot, et à Jeff Lemire, pour que le personnage ne redevienne pas tout à fait le même qu’avant.

 

Voilà notre héros qui repart pour une chasse à l’homme, mais pas forcément pour tuer, plus pour sauver. Un personnage beaucoup plus humain, plus sensible, plus touchant. Et la relation Ray/Magic est vraiment intéressante. Fonctionne à merveille. On s’identifie, s’attache très vite et très facilement à ces deux personnages.

Le tome passe très vite, seulement quatre épisodes en même temps, et l’on vit l’histoire à cent à l’heure. La fin de cette première intrigue se concentre véritablement sur Bloodshot et Magic, tout en n’oubliant pas l’agent Festival, qui risque de revenir de façon régulière sur le titre. Jeff Lemire nous propose beaucoup d’action sans pour autant négliger le travail en profondeur sur le personnage de Bloodshot. On sent, on sait que Bloodshot va revenir, mais Lemire est bien décidé à nous proposer une version différente, une approche moins mécanique, moins froide.

 

Graphiquement, difficile de faire la fine-bouche avec un artiste tel que Butch Guice aux crayons ! C’est réaliste, c’est beau, c’est immersif, c’est vivant. Un régal pour les yeux, mais est-ce vraiment surprenant ?

Bref, ce deuxième tome de Bloodshot Reborn confirme tout le bien que je pensais du titre après le premier opus. Jeff Lemire décide d’emmener le personnage sur un nouveau chemin, bien plus passionnant, bien plus intéressant, et c’est un vrai plaisir de suivre ces nouvelles aventures !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article