Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Alors ça donne quoi ? : All-New All-Different Marvel #8

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE #8

 

Les Gardiens de la Galaxie : Ce qui semble être une guerre ouverte entre l’empire Badoon et les Gardiens de la Galaxie ! C’est un nouveau duo que nous voyons à l’œuvre, puisque Drax et Gamora passent à l’attaque sur Xalda-Volta, une planète pénitentiaire !

Mais ce n’est pas un énième épisode où l’on se demande où l’on va. Le but de toutes ces attaques nous est enfin révélé ! Et cela marque le retour d’un personnage que nous n’avions pas vu depuis la fin de Secret Wars. Et si je trouve ce personnage sympathique, il ne m’avait pas spécialement manqué.

Hormis ce retour, pas grand-chose à dire sur cet épisode qui reste dans la continuité des précédents. Mais l’on sent à la fin que nous devrions, peut-être, enfin voir les choses s’emballer un peu.

Bref, A… est de retour.

 

Star-Lord : Prisonniers du Collectionneur, devenu un véritable pastiche de lui-même, Star-Lord et Kitty Pryde doivent expliquer au Doyen les raisons de leur séparation !

Si je trouve la méthode ridicule, j’ai, également, très envie de connaître le pourquoi du comment !

Les différents stratagèmes n’ayant pas marché, Kitty a entreprit de lui donner les véritables raisons ! C’est ainsi que nous replonger quelques mois en arrière, lorsque Peter devient le nouveau souverain de Spartax ! Evénement qui sera le premier pas du chemin menant à la séparation des deux amoureux.

Bref, je t’aime, je ne t’aime plus, je t’aime, moi non plus. Cette histoire d’amour devient quelque peu compliquée, pour ne pas dire ridicule…

 

Drax : En partant, pendant son temps libre à la recherche de Thanos, je ne pense pas que Drax s’attendait à vivre une telle aventure.

Après avoir vaincu Fin Fang Foom, notre héros se retrouve poursuivi par des chasseurs de têtes, alors qu’il tente, désespérément, de ramener des enfants sur leurs planètes. Accompagné dans son périple par Torgo, un robot gladiateur, Ora, une barmaid mécanicienne, Pip le Troll, Planet Terry ou encore Cammi, son ancienne protégée.

Alors qu’ils sont tous persuadé que c’est une princesse qui est la cible de tous ces chasseurs de primes, une naissance inattendue va changer la donne !

Bref, CM Punk et Cullen Bunn continuent de s’amuser avec cette histoire, cela se sent ! C’est barge mais on passe un très bon moment.

 

Rocket Raccoon and Groot : Exit Skottie Young. Rocket et Groot se trouvent un nouveau scénariste avec Nick Kocher. La question, le titre va-t-il rester aussi fun et loufoque ?

En plein combat, Rocket apprend la mort de quelqu’un de très important dans son cœur ! En se rendant aux funérailles, une belle surprise l’attend ! Une surprise qui va vite virer au cauchemar…

Bref, je ne suis pas convaincu par ce premier épisode. Si les éléments sont loufoques, on se retrouve avec quelque chose de trop classique, cela ne convient pas à ce que j’attends pour ce titre, surtout avec les épisodes précédents.

 

Bref, quelle déception ! Pas un épisode ne sauve le kiosque ce mois-ci ! Pas une série pour rattraper l’autre. Le pire, c’est qu’au final, le plus intéressant, c’est peut-être de se dire que l’intrigue des Gardiens pourraient devenir intéressant, c’est dire !

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS #8

 

Invincible Iron Man : Encore une fois l’épisode du jour passe à une sacrée vitesse. Non pas qu’il soit mauvais ou exceptionnel. Juste que l’intrigue ne se concentre, ce mois-ci, que sur une chose et ne dévie pas de sa trajectoire.

Tony Stark, ou monsieur Franco comme il se fait appeler depuis qu’il a fait croire à la mort de Tony Stark pour mettre la main sur ces ninjas haute technologie, voit les choses, enfin, se décanter ! Tony va enfin découvrir ce qu’il se cache derrière les récents événements !

De son côté, James Rhodes, de plus en plus inquiet, décide de rameuter du beau monde, tandis que Friday se décide à demander de l’aider à Mary-Jane pour éviter à l’entreprise de Tony de se faire dépouiller.

Bref, si tout cela se laisse lire, cette intrigue reste, malgré tout, pour le moment, quelque peu nébuleuse.

 

International Iron Man : La quête de Tony pour retrouver ses parents l’ont conduit à retrouver son premier amour de jeunesse Cassandra Gillespie, elle aussi devenue marchande d’arme, mais du côté des méchants.

Après des retrouvailles quelques peu musclées, houleuses, l’heure est venue d’aplanir, de calmer les choses, et pour les deux anciens amoureux de parler calmement. Si on sent bien que le temps n’a pas tout effacé de leurs sentiments, les voies qu’ils ont choisies se sont occupé de les rendre impossible. Mais Tony est persuadé que Cassandra finira par l’aider dans sa recherche, mais aura-t-il le temps ?...

Bref, cette intrigue continue de me captiver, que ce soit dans le présent, que dans le passé. Un pan intéressant du passé de Tony, et un nouveau personnage bien écrit.

 

Sam Wilson : Captain America : Ca y est ! Enfin ! Le véritable Captain America est de retour ! Contre toute attente, alors qu’il allait se faire tuer par Crossbones, Steve a retrouver son corps et sa condition d’athlète. Sans doute grâce à un petit coup de pouce de la petite Kobik, qui depuis demeure introuvable !

Si Steve, Sam et Bucky cherchent à retrouver la jeune fille, et ils ne sont pas les seules, Sam va se poser beaucoup de questions sur ce qu’il va se passer après cette crise de Pleasant Hill !

Malheureusement, si je puis dire, les conséquences, ou non conséquences, nous les découvrons dans l’épisode suivant, alors que la fin de l’Affrontement ne nous sera présenté que le mois prochain… Drôle de publication…

Bref, une publication chaotique, c’est vraiment dommage. Cela gâche un peu la lecture. Puis surtout, on sait que Sam, pour le moment garde le costume, ce qui est encore plus dommage. Sinon le premier épisode est amusant, avec de savoureux dialogues.

 

Steve Rogers : Captain America : Steve Rogers est de retour de sa forme ! Mais, à mon grand désespoir, il ne récupère pas son bouclier et le costume ! Ce n’est pas pour autant qu’il ne retourne pas sur le terrain.

Encadré par Sharon et le Chuchoteur (Rick Jones), il est bien décidé à livrer une guerre totale contre l’Hydra, qui semble avoir changer ses méthodes et se montre bien plus dangereuses et mortelles qu’avant. Surtout avec un terrible Crâne Rouge à sa tête !

A côté de cela, Nick Spencer nous plonge dans un passé que nous ne connaissions pas et qui nous mène au final, absolument impensable mais jouissif de l’épisode !

Bref, Nick Spencer frappe très fort avec ce premier épisode ! J’ai véritablement adoré ce premier épisode, malheureusement, les choses ne se sont pas passées de la sorte aux Etats-Unis, et son intrigue a dû être modifiée.

 

Bref, de bonnes intrigues, de bonnes histoires, mais tout cela est oblitéré par le retour de Steve Rogers, et du final impensable de Nick Spencer sur le premier épisode de Steve Rogers : Captain America.

ALL-NEW DEADPOOL #8

 

Spider-Man/Deadpool : On peut s’en douter, mourir deux fois de la main de la même personne peut rendre quelque peu aigri. C’est l’un des sentiments qui prévaut dans le cœur de Spider-Man/Peter Parker. Notre héros est très remonté contre Deadpool, et le fait que ce dernier lui ait permis de revenir à la vie n’arrange pas tout.

Mais plus que sa rage contre Deadpool, Spider-Man enfile un nouveau costume pour découvrir, accompagné de Wade, qui est l’instigateur de toute cette affaire. Tenant également à savoir si toutes les belles paroles et ambitions de Deadpool ne sont que du pipeau.

Bref, petit à petit le titre se laisse lire, et même, l’intrigue devient plutôt intéressante. Le duo de héros fonctionne plutôt bien.

 

Deadpool bi-annual : Deadpool est engagé par les dirigeants de Sea World pour stopper l’attaque de Force Brute, un groupe d’animaux en armure qui cherche à réduire les différents parcs à travers les Etats-Unis en cendres.

Dans ce groupe, inédit, de Force Brute, on retrouve un aigle faisant office de tour de contrôle, un dauphin avec bras et jambes, un ours dans un robot géant, un kangourou expert en combat et un lion. Les armures de couleurs, les possibilités de se transformer en véhicules et le robot géant font clairement penser à un mixe entre Transformers et Bioman.

Et si Deadpool avait choisi le mauvais client ?

Bref, histoire gadget, fun, mais gadget et qui sert surtout à boucher des trous. Difficile, surtout, de ne pas y voir une attaque directe contre Sea World, tant décrier de par le monde.

 

Deadpool & The Mercs For Money : Qui est surpris ? Franchement ? Deadpool et ses Pros à Payer tombent sur un morceau de robot capable, dans son charabia, d’annoncer le futur. Notre Mercenaire Dissert y voit là une occasion unique de se faire un max de fric !

Il n’en faut donc pas plus pour qu’il mette le robot aux enchères auprès des pires vilains de la planète et d’au-delà ! L’occasion de voir une foule de vilains que l’on ne voyait plus (Caroline la Fée, Docteur Rot…), des habitués (Fatalis…) et des nouveaux qui font peur à tout le monde (Le Caïd Ozark).

Bien évidemment, tout cette histoire va partir en vrille et les Pros à Payer ne vont plus savoir où donner de la tête…

Bref, cette équipe est vraiment déjantée.

 

Bref, euh… c’est bien joli, joli toutes ces histoires mais à un moment donné, j’aimerais bien récupérer le titre principal. C’est amusant, mais c’est juste cela, amusant.

ALL-NEW X-MEN #8

 

Extraordinary X-Men : Maintenant que ce petit intermède « Apocalypse Wars », totalement bidon au demeurant, est passé, les X-Men de Tornade partent en missions de sauvetage !

D’un côté Diablo (de plus en plus intransigeant) et Iceberg tentent de retrouver Colossus, histoire de forcer Apocalypse à le rendre comme avant. De l’autre côté, Magie, accompagnée de Tornade, essayent de mettre la main sur Sapna, de plus en plus corrompue par son propre pouvoir !

Si aucun des deux groupes ne va trouver sa cible, ils vont avoir de sacrées surprises…

Bref, c’est peut-être une impression, mis je trouve que le titre baisse un peu en régime, tant au scénario (un peu faiblard) qu’au dessin (très faiblard).

 

All-New X-Men : Alors que nous aurions pu penser que Dennis Hoppeless allait s’intéresser aux retombées, sur les épaules et l’esprit du pauvre Evan, de ce qu’il s’est passé durant l’event Apocalypse Wars, il n’en est rien ! (Preuve supplémentaire de l’inintérêt du truc ?)

Cela dit, le chemin choisi n’est peut-être pas forcément plus intéressant, pour ne pas dire pire. Le Warren des origines et Laura, Wolverine, ne sont plus ensemble. (Quelle tristesse !) Laura a besoin de se changer les idées, et Cyclope va lui en donner la possibilité avec toute une liste de missions pour se défouler !

Problème ! A chaque fois qu’elle arrive sur les lieux, elle ne découvre que sang et chaos !

Bref, franchement, cette histoire d’amourette, je m’en contrefous…

 

Uncanny X-Men : L’heure est au défoulement dans l’épisode du jour d’Uncanny X-Men. Plutôt que de mettre les choses au claire et de se parler, chacun va se défouler comme il peut. Des coups dans un sac pour Psylocke, une partie de chasse pour Dents-de-Sabre, mais Monet va ramener tout ce petit monde à l’ordre avec une nouvelle mission !

Et le moins que l’on puisse dire c’est que tout cela démarre de façon surprenante !

Bref, il faudra en lire un peu plus avant de pouvoir juger cette nouvelle intrigue. Pour ce qui est du titre en général, cela traine en longueur, ce serait bien que l’on se retrouve avec quelque chose de concret et plus consistant.

 

Old Man Logan : Le séjour de Logan à Killhorn Falls fut, au final, une très mauvaise idée. Tant au propre comme au figuré. Comprenant qu’il ne pouvait pas rester auprès de la petite Maureen, il a décidé de ne plus attendre patiemment que l’on s’en prenne à lui !

Et c’est avec Lady Deathstrike, celle qui a causé tant de mal à Killhorn Falls, qu’il décide de commencer ! Mais il n’est pas le seul à la traquer !

Parallèlement, nous plongeons dans le passé du héros, dans le futur, et en apprenons un peu plus sur le début de son histoire avec Maureen.

Bref, deux axes de lecture et deux réussites ! Enfin, enfin nous allons en apprendre plus sur le couple Logan/Maureen, et l’intrigue dans le présent est véritablement prenante. Le tout mis en image de manière exceptionnelle et fantastique par Andrea Sorrentino.

 

X-Men ’92 : L’arrivée de ce titre dans le kiosque n’est pas celle qui me réjouis le plus. Et pour marquer le coup, nous avons le droit à deux épisodes ! (Youpi !)

Dans un premier temps, nous retrouvons Jean et Scott qui pensaient vivre loin du chaos des X-Men et se retrouvent deux milles ans dans le futur !

Dans le présent, et le second épisode, les X-Men deviennent des gardes du corps d’une chanteuse poursuivie par un chasseur de primes intergalactique et se retrouvent téléportés on ne sait où !

Bref, je n’y arrive toujours pas.

 

Bref, l’arrivée d’Old Man Logan et Wolverine, en mars, va donner un second souffle à ce magazine, où les titres déjà en place s’essoufflent un peu.

ALL-NEW AVENGERS #8

 

Uncanny Avengers : Après les criminels, c’est au tour des Avengers de se retrouver à vivre une nouvelle vie à cause/grâce à la petite Kobik. Dont les Uncanny Avengers !

Heureusement pour eux, Malicia a toujours été très prévenante !

Nos héros vont devoir se réveiller discrètement, se retrouver sans se faire prendre par la horde de vilains qui se balade à Pleasant Hill, ou par Kobik, désireuse que tout se passe bien.

Bref, un épisode creux, long et ennuyant.

 

All-New All-Different Avengers : Malheureusement, s’ils se « réveillent » bien tous, les Avengers des différentes équipes tombent et sur les vilains de Zemo et sur Kobik !

Les choses très vite très mal, et de façon surprenante, le « héros » qui semblent le plus apte à comprendre et aider Kobik n’est pas celui auquel on pourrait s’attendre, loin de là.

Bref, un épisode pas mauvais, mais un event bien trop long avec trop d’épisodes.

 

New Avengers : L’équipe si particulière de Roberto Da Costa est également prise dans la tourmente Standoff, mais avec une autre approche.

En effet, l’équipe a été contacté par le Chuchoteur, Rick Jones, afin de venir l’aider. Ce que fait l’équipe, après s’être séparé des membres non disposés à le faire (dame écureuil, Wiccan et Hulking). Mais cette mission va être comme un coup de massue pour l’équipe !

Ils sont aussitôt considérés comme ennemis des Etats-Unis, qui leur lance un projet secret à la figure ainsi que le S.H.I.E.L.D., un traitre dans ses rangs, une base qui part en miettes et un Rick Jones sans la moindre reconnaissance !

Difficile de passer outre le navrant passage « Pacific Rim » absolument gênant et ridicule…

Bref, l’équipe semble morte née.

 

Bref, c’est moi où j’ai l’impression que les Avengers ce n’est devenu que du vent ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article