Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Alors ça donne quoi ? : All-New All-Different Marvel #7

ALL-NEW SPIDERMAN #7

 

Amazing Spider-Man : Après une bonne dizaine d’épisodes, Spider-Man/Peter Parker a enfin découvert qui se cache derrière le masque du Scorpion, le nouveau chef du Zodiaque causant tant de soucis à la nouvelle et florissante entreprise de Peter Parker. Quelle claque pour notre héros en découvrant que Vernon Jacobs, l’homme derrière le masque, est l’un des plus gros actionnaires de Parker Industries, si ce n’est le plus gros ! C’est d’ailleurs, tout bonnement, pour ses propres plans qu’il a ainsi.

Mais notre héros n’hésite pas une seule seconde et se lance sans relâche après son nouvel ennemi, à deux doigts de réaliser son plan démoniaque…

Le second épisode du jour, voit un curieux triangle amoureux se mettre en place avec Peter, Tony (avec qui la rivalité industrielle semble battre son plein) et la surprenante Mary-Jane ! Harry retrouve, petit à petit, sa place de confident et conseillé de Peter, tandis la menace du Régent semble de plus en plus précise.

Bref, plus les épisodes d’Amazing Spider-Man deviennent passionnant et d’une énorme richesse !

 

Spider-Man 2099 : Grâce à Jasmine, Miguel a découvert que sa chère et tendre Tempest est toujours vivante ! Inconsciente mais vivante. Avec l’aide de Peter Parker, Miguel parvient à emporter Tempest et à la placer dans une clinique privée et secrète. Mais il est, aussi et surtout, bien décidé à faire rendre des comptes à la mère de Tempest, mais il n’est, alors, pas au bout de ses surprises.

La deuxième histoire marque le début d’une nouvelle saga et va envoyer notre héros, de plus en plus extrême, dans notre futur, son présent. Mais tout semble différent, et surtout, il était attendu…

Bref, je m’en fous un peu du futur, je veux en savoir plus sur Tempest ! Cela dit, toujours très intéressant à lire !

 

Bref, seulement deux titres mais deux titres de qualités nous proposant énormément de choses, d’excellentes intrigues et deux excellents développements pour ces deux Spider-Men. Vivement le retour de Miles (c’est moi qui dit cela…) dans le kiosque pour encore davantage de qualité.

ALL-NEW AVENGERS #7

 

Avengers Standoff : Maria Hill a commis l’erreur de trop. Orgueilleuse et tellement imbue de sa personne elle était persuadée de pouvoir s’amuser à jouer à Dieu et à manipuler des pouvoirs qui la dépassent, des fragments de cubes cosmiques. Des fragments qui ont fusionné, évolués et pris la forme d’une petite fille : Kobik.

Et c’est pourtant, toute fière d’elle, qu’elle fait parcourir Pleasant Hill à Steve Rogers. Convaincue que ce dernier allait mettre sa colère de côté. Comme si Steve allait trouver acceptable, justifiable de manipuler la réalité pour donner une autre vie, d’Américains moyens et lambda à des criminels de la pire espèce !

Heureusement pour elle, au moment de prendre sa soufflante, certains criminels « réveillés » attaquent la mairie !...

Bref, une intrigue qui ne cesse d’empirer ! Pauvre Maria Hill, elle va avoir beaucoup de mal à se relever de tout ce bordel.

 

Uncanny Avengers : Alors que Cable entraîne Synapse à développer ses pouvoirs, que Docteur Vaudou règle des problèmes avec son frère et que Vif Argent tente le faire le deuil de sa relation avec sa sœur, Wanda, les Uncanny Avengers se retrouvent à tenter d’arrêter l’un des Démolisseurs, en fuite.

Ils apprennent alors l’existence de Pleasant Hill, tombe sur Maria Hill et décident d’aller enquêter mais vont se retrouver face à une autre Maria Hill !...

Bref, l’équipe d’Avengers la plus originale du moment arrive, forcément, de façon originale dans ce crossover.

 

All-New All-Different Avengers : Alors que Sam essaie de comprendre la façon d’agir de Jane, que Kamala a du mal à se concentrer sur ses études, un vieil ennemi bidon et oublié des Avengers refait surface. Forcément, ils en viennent à bout facilement, mais voilà que Maria Hill leur demande de lâcher l’affaire !

C’est alors que Sam appelle à l’aide en se rendant à Pleasant Hill, le Chuchoteur lui ayant révélé ce qui s’y passe ! Accompagnés de Maria Hill, ils tombent sur les Uncanny Avengers et Maria Hill !...

Bref, la situation devient de plus en plus explosive et toutes ces Maria Hill n’arrangent pas les choses.

 

New Avengers : Devant une situation qui devient de plus en plus chaotique, de plus en plus ingérable, le Chuchoteur décide de se tourner vers la dernière équipe d’Avengers, celle de Roberto Da Costa ! Mais avant d’agir, Solar décide de sonder son équipe pour savoir s’ils interviennent ou pas. Parce qu’agir veut forcément dire mettre leurs accords avec les Nations Unies, et particulièrement les Etats-Unis en péril !

Une fois les récalcitrants mis hors-jeu, l’équipe de Songbird passe à l’action ! Et il ne faudra pas longtemps aux Etats-Unis pour réagir et que la situation ne dégénère encore davantage…

Bref, plus les épisodes passent, plus les équipes d’Avengers rentrent dans l’intrigue, plus on se dit que tout cela va très mal finir.

 

Bref, l’intrigue de ce crossover parvient à cacher la mollesse des différentes équipes d’Avengers que l’on nous propose. L’ennui qui va venir maintenant c’est la lenteur du rythme de l’intrigue et le côté répétitif des différents chapitres.

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS #7

 

Invincible Iron Man : Un épisode particulier aujourd’hui, tant on ne le voit pas passer. Et pourtant il se passe de nombreuses choses, à commencer par la disparition de Tony Stark ! Il n’en faut pas plus pour inquiéter les actionnaires de son entreprise. Friday a beau être très subtile en question de langage, elle l’est beaucoup moins pour rassurer des inquiétudes humaines.

Ensuite, une gamine, dans sa chambre d’étudiante, parvient à construire une armure ! Tandis que la nouvelle fiancée de Tony reçoit la visite de Fatalis, qui vient lui faire une alléchante proposition. Pendant ce temps, le meilleur ami de Tony, James Rhodes tente par tous les moyens de retrouver son ami…

Bref, pour le moment, même si l’intrigue principale n’est pas des plus claires, Bendis nous offre beaucoup d’axes de lecture. Toutes soient prenantes, soient intrigantes.

 

Sam Wilson : Captain America : L’épisode du mois de Captain America, version Sam Wilson, nous plonge en plein cœur de la tourmente se déroulant à Pleasant Hill, dans le cadre du crossover Standoff.

Le Chuchoteur s’est avéré être Rick Jones et il a découvert le projet « Kobik » est bel et bien une réalité. En arrivant sur place il tombe sur un ancien porteur du bouclier, Bucky. Tous deux comprennent que la situation à Pleasant Hill est catastrophique. Alors qu’ils sont débordés par la multitude de vilains « réveillés » sur les lieux, le vrai Captain America, le vieux Steve Rogers est en grande difficulté sous les coups de Crossbones !

Nous découvrons d’ailleurs, dans ce long épisode, pour les soixante-quinze héros du héros emblématique, comment le vieux Steve s’est retrouvé dans cette situation. Son grand âge n’entachant en rien sa noblesse et sa bravoure.

L’épisode se termine avec quelques pages signées Josh Whedon et John Cassaday. A savourer tout simplement !

Bref, un épisode au final jouissif ! Il n’y a pas d’autre mot !

 

Mighty Thor : Dario Agger n’est pas arrivé là où il est en étant un crétin. Il sait parfaitement que son alliance avec Malekith est limitée dans le temps et qu’à un moment donné il deviendra, à son tour, la proie de l’elfe noir ! Il se tourne alors vers Loki, pour demander au dieu fourbe de s’allier avec lui face à de telles circonstances.

Avant de lui offrir son aide, Loki raconte une vieille légende à Dario Agger. Il y est question d’un viking des plus présomptueux, à l’égo surdimensionné. Agacé de voir sa gloire dans l’ombre de Thor, le dieu venant l’aider sur tous les champs de bataille, il se décide à tourner ses prières vers Loki. Ainsi naît Bodolf le Noir ! Le viking devient capable de tenir tête aux dieux, il n’en faut pas plus pour que son égo gonfle encore davantage. Mais il faut toujours faire attention à ne pas franchir le palier de trop…

Bref, une bien belle légende !

 

Bref, il est de retour ! Un numéro exceptionnel, mais le retour de… éclipse tout le reste !

ALL-NEW DEADPOOL #7

 

Spider-Man/Deadpool : Ce n’est avoué qu’à demi-mot, mais les deux épisodes de Spider-Man/Deadpool, sans Joe Kelly et Ed McGuinness, se résument à de simples bouche-trous. Même si on nous dit que non, le fait que cela soit abordé prouve bien, qu’il faut combler les trous en l’absence de l’équipe créatrice.

Au programme, deux épisodes donc. Dans le premier, la réalité rattrape la fiction, et notre Mercenaire Dissert se voit tenté par le monde du cinéma et se retrouve face à un sosie de Ryan Reynolds, particulièrement amère.

La seconde histoire nous plonge dans le passé, avec un excellent travail d’hommage à Steve Ditko par Scott Koblish, avec Spider-Man et Deadpool qui s’affrontent pour le compte de partis politique.

Bref, comme dit en introduction, du bouche-trou pas particulière génial…

 

Deadpool & The Mercs For Money : Cette nouvelle mini-série, amenée à devenir une série à part entière, met en scène Deadpool et son équipe de joyeux drilles. Et une telle série, avec de tels énergumènes ne pouvait ne pas commencer dans une grosse scène d’action bien badass !

Deadpool, Solo, Stingray, Foolkiller, Masacre, Terreur et Guignol sont en mission : récupérer une caisse mystérieuse, à la demande d’un mystérieux, à remettre à de mystérieux individus. Hémoglobine, cadavres et bastos sont bien évidemment au rendez-vous !

Mais en voulant remettre le colis, cette caisse mystérieuse, ils sont accueillis par une version cauchemardesque et délirante des personnages d’Alice aux Pays des Merveilles. Du coup Deadpool et ses sbires se retrouvent avec une bien mystérieuse caisse, dans laquelle il découvre quelque chose qui pourrait leur rapporter des millions et des millions ! Il n’en faut pas plus pour que Deadpool ait la très mauvaise idée de mettre le contenu de cette caisse aux enchères sur le marché noir !...

Bref, une histoire plutôt amusante. Les Mercs For Money sont franchement fun et l’on prend un vrai plaisir à suivre cette histoire, bien dessinée au passage. Cela fait plaisir, enfin !

 

Bref, si les deux premiers épisodes sont totalement foireux, c’est tout l’inverse pour les deux suivants qui proposent enfin du bon Deadpool. Cela dit, il serait peut-être temps, après sept numéros, d’avoir enfin quelque chose à se mettre sous les dents dans la série principale ! Gerry Duggan, réveille-toi bon sang !!

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE #7

 

Les Gardiens de la Galaxie : Après Star-Lord et Kitty, puis la Chose et Rocket Raccoon, Brian M. Bendis décide, d’enfin, innover avec une énième planète Badoon et un énième duo de Gardiens

On retrouve, cette fois-ci avec Flash Thompson et Groot. La situation va vite dégénérer lorsque Flash découvre qu’il s’agit d’une planète prison remplie de Skrulls ! Et autant le dire de suite, la pilule « Secret Invasion » n’est toujours pas digéré pour Flash.

Bref, certes on apprend, enfin, le début du comment du pourquoi, mais bon sang, que Bendis nous propose enfin quelque chose, ras le bol de ces duos sans intérêt !

 

Star-Lord : Alors que l’un comme l’autre ont beaucoup de mal à se situer dans leur relation Kitty et Peter ont été capturé par le Collectionneur, mais version rajeuni (histoire une nouvelle fois de coller à l’univers cinématographique de Marvel).

Torture, meurtre, recherche d’artefact, non rien de tout cela, le Collectionneur se transforme en une sorte de « Closer » vivant et tient absolument à avoir en exclusivité la véritable raison de leur séparation. Très rapidement, tout cela part en sucette…

Bref, si la méthode est peu orthodoxe, et franchement ridicule, j’ai franchement envie de connaître la raison de cette séparation.

 

Drax : Drax qui cherchait simplement à tuer Thanos, s’est retrouvé à combattre Fin Fang Foom, sauver des enfants, tout cela par pur bonté d’âme. (Oui cela est bizarre à dire).

Malheureusement, la fin du voyage ne se passe pas spécialement bien puisque Drax se retrouve pourchassé par différents chasseurs de primes, et en plus pour différentes raisons. L’occasion pour Drax de retrouver la petite Cammi.

Si certains commanditaires sont moins dangereux que d’autres, moins sérieux également, de véritables menaces s’abattent sur notre héros…

Bref, on reste dans ce mélange d’action et de farfelu qui sied très bien au titre.

 

Rocket Raccoon and Groot : Skottie Young est un génie ! Il parvient à nous faire un épisode délirant et passionnant où l’on se contente d’assister, sans voix, à un concours de qui en a la plus grosse entre Groot et son compagnon poilu.

Bref, incroyablement amusant et surprenant.

 

Bref, il est quand même navrant que l’épisode le plus intéressant de ce kiosque soit celui sur Rocket Raccoon et Groot, clairement pas le titre le plus important pour la licence des Gardiens de la Galaxie ! Merci Bendis

 

ALL-NEW WOLVERINE & X-MEN #7

 

All-New Wolverine : Après une histoire des plus loufoques, pour ne pas dire stupide, avec Ecureuillette, une plongée au cœur de Fin Fang Foom, c’est une nouvelle histoire abracadabrante qui nous est proposée.

En effet, l’épisode commence à peine et l’on se rend compte que si Laura, Wolverine, est bien là, c’est Gwen Stacy, Spider-Gwen, qui se trouve à l’intérieur, et inversement sur la Terre de Gwen !

Les deux héroïnes vont devoir se trouver, apprivoiser leurs nouveaux pouvoirs, leurs nouveaux sens, et surtout se dépêcher de remettre de l’ordre dans tout cela, au risque que cette situation ne reste permanente !

Bref, petite histoire sympathique mais rien de véritablement concret. Certes c’est un annual, mais le personnage semble faire du sur place.

 

Old Man Logan : C’est de façon dramatique que Old Man Logan comprend que son séjour à Killhorn Falls est une erreur ! Déjà, retourner là-bas, pour voir celle qui deviendra sa femme dans le futur, dans son futur, et n’étant pour le moment qu’une enfant, c’est un moyen tordu de se faire du al psychologiquement.

Mais son arrivée à Killhorn Falls précède celui de nombreux ennemis de Wolverine, persuadé que leur ancien ennemi est revenu d’entre les morts ! Les Reavers et Lady Deathstrike sont bien décidés à être les premier à mettre la main sur le mutant griffu.

Il ne leur faut pas très longtemps pour voir l’attachement d’Old Man Logan envers Maureen et Trish. Mais est-ce une bonne idée de s’en prendre, ouvertement, à ces deux personnages ?

Dans le second épisode, la jeune Jean Grey, nous montre à quel point elle tient à protéger le vieux Logan. Et elle va tout faire pour l’empêcher de sombre à ces démons de la nuit.

Bref, deux nouveaux épisodes absolument parfaits et graphiquement magique. Un subtil mélange entre une violence excessive et de l’émotion qui prend aux tripes.

 

X-Men : Worst X-Man Ever : Le professeur Xavier est mort, et le pauvre Bailey n’était au final que le dindon de la farce. Max Bemis nous emporte alors dans le futur pour voir comment les événements découlent de ce meurtre. Et autant le dire tout net, le titre n’était déjà pas exceptionnel, mais là c’est encore pire…

Bref, je n’ai toujours pas compris l’utilité du truc.

 

Bref, clap de fin pour ce kiosque (Non ! Vous voulez dire que tout cela était précipité et qu’il y avait trop de kiosques au départ ?). Heureusement les deux meilleurs titres (All-New Wolverine et Old Man Logan) continuent dans le kiosque des X-Men, qui devient incontournable. Il manque plus qu’à Laura à se retrouver avec des intrigues plus profondes et concrètes et ce sera parfait !

 

ALL-NEW X-MEN #7

 

All-New X-Men : La journée d’anniversaire du petit Evan lui a procuré son lot d’émotion. Pourtant il pensait passer une journée morne comme d’habitude, avec toujours la peur au ventre de devenir Apocalypse. Mais c’était sans compter sur le jeune Hank des origines, avec lequel il est propulser dans le passé, au temps des Pharaons de l’Egypte ancienne !

Là, Evan tombe sur son sosie, son portrait craché, un jeune adolescent comme lui, nommé En Sabah Nur ! Jeune appelé à devenir Apocalypse !

Les deux ados vont vivre une aventure passionnante, et Evan va avoir du mal à admettre qu’il envie, apprécie le jeune En Sabah Nur ! Un jeune homme sympathique, pétrie de qualités, avec qui il s’entend bien. Comment une telle personne va-t-il devenir Apocalypse ? Peut-on lui en vouloir pour ce qu’il va seulement devenir ? Peut-on empêcher les choses de se produire ? D’influer sur le passé ? Heureusement, Hank est là pour répondre à toutes ces questions.

Bref, si l’histoire est amusante, je me demande toujours en quoi elle est rattachée aux autres d’Apocalypse Wars.

 

Uncanny X-Men : Cullen Bunn montre bien avec ce titre, que ces « Apocalypses Wars » sont un passage forcé sur les différents titres estampillés X-Men.

Le scénariste se plie donc aux exigences mais utilise une partie de son roster pour continuer son intrigue.

Ainsi, on se retrouve avec Magnéto et Psylocke enquête sur le cas Warren Worthington/Archangel, les deux entités se trouvant dans des corps séparés ! Le pauvre Warren semble être devenu l’étendard de la haine mutante et ses ailes utilisées à de drôles de fin. Les choses se compliquent encore davantage avec l’arrivée de Fantomex

Pendant ce temps, dans les égouts, Monet et Dents-de-Sabre sont confrontés à Emplate, et cela va pousser Monet à un terrible sacrifice…

Bref, heureusement que Cullen Bunn a continué son intrigue avec Monet et Dents-de-Sabre !

 

Extraordinary X-Men : Alors que Tornade pensait que les choses s’arrangeaient enfin, notamment avec l’arrivée de la jeune Jean Grey et Old Man Logan dans l’équipe. Voilà qu’elle se retrouve dans le futur à combattre Colossus, devenu Cavalier d’Apocalypse, pour essayer de sauver six cents embryons mutants créés par Sugar Man ! C’est un combat dantesque qui se déroule devant nous. Colossus semblant complètement perdu à la cause de nos héros.

De son côté, Magik, en voulant sauver tout le monde, va faire une drôle, et inquiétante découverte sur sa nouvelle protégée, Sapna !

Bref, une intrigue sympathique, qui lance Colossus sur un nouveau chemin, espérons que cela lui soit profitable. Cette équipe de X-Men me plait énormément.

 

Bref, des intrigues plaisantes à lire, sympathique par moment. Mais cet event Apocalypse Wars est totalement bidon ! J’attends quelque chose de plus énorme, de plus terrible à affronter par la suite. En règle générale, la durée des épisodes de présentations, de mises en place de ces nouvelles séries est trop longue.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article