Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Docteur Strange tome #1 "Les Voies de l'Etrange"

Quand j’ai commencé l’univers Marvel, il y a plus de quinze ans maintenant, le personnage de Docteur Strange me paraissait totalement abstrait, voir insignifiant (sans vouloir être péjoratif). Avec le temps, j’ai vu le personnage apparaître dans certains épisodes des Avengers, ou de Spider-Man, et devenir de plus en plus un personnage que j’apprécie.

Puis, il y a eu Jonathan Hickman sur Avengers et New Avengers, menant à Secret Wars, et le personnage est devenu incontournable à mes yeux. L’arrivée d’un titre pour le personnage n’est qu’une demi-surprise, surtout avec le film lui étant dédié. Non, la vraie surprise, c’est l’équipe créative, qui vend du rêve, Jason Aaron et Chris Bachalo !

 

Stephen Strange est le Sorcier Suprême de l’univers Marvel. Hélas, il a oublié certaines leçons de son ancien maître et tous les mages de la Terre en subiront les conséquences. Pour survivre, le Docteur Strange devra prendre les armes.

Jason Aaron (Star Wars, Thor) et Chris Bachalo (Wolverine and the X-Men, Amazing Spider-Man) offrent une nouvelle jeunesse au Sorcier Suprême.

(Contient les épisodes #1 à 5)

Avec Docteur Strange, Jason Aaron prend le parti de nous plonger directement dans l’action. On y découvre un Stephen Strange plongé dans la psyché d’une petit garçon, possédé par une tribu nomade de Dévoreurs d’Âmes de la Sixième Dimension ! Si pour nous, pauvres lecteurs ne connaissant pas grand-chose au plan ectoplasmique et aux différentes créatures qu’on peut y rencontrer, cette rencontre peut paraître incroyable, ce qui est inquiétant c’est que cela semble tout aussi exceptionnel pour le bon Docteur !

 

Et les rencontres inattendues vont se poursuivre, une fois les Dévoreurs d’Âmes repoussés du jeune enfant. Il croise ensuite une Sangsue Psychique Malebranchienne ! Toutes ces créatures semblant fuir le « Massacre Imminent » ! Il partage alors ses doutes et inquiétudes avec quelques autres personnages Marvel liés au monde magique et mystique, comme la Sorcière Rouge, Docteur Vaudou ou encore Shaman

Les rencontres bizarres, surprenantes et inquiétantes vont se multiplier pour le Docteur Strange, ainsi que la rencontre de l’amusante Zelma Stanton, dont la tête semble être devenue le point d’entrée, dans notre monde, d’une horde de créatures mystiques incontrôlables et affamées.

Avec ce personnage, en total décalage avec le Docteur Strange, on retrouve un peu le procédé narratif de Dawn Greenwood de Dan Slott dans Silver Surfer ! Un personnage amusant, attachant, totalement extérieur au monde du Docteur Strange, qui va contrebalancer son sérieux, sa puissance, et lui créer autant d’interrogations que de bons moments. Si on suit bien le même procédé que pour Dawn Greenwood. Et je l’espère très fortement.

 

Pendant ce temps, dans d’autres dimensions, des Sorciers Suprêmes sont torturés et exterminés par d’étranges personnages vouant une aversion totale pour la magie et ses représentants. Malheureusement, pour le Docteur Strange, et les sorciers de notre monde, les agissements de Stephen attirent, inexorablement ces personnages sur notre Terre !...

Graphiquement, là aussi, Docteur Strange me fait penser à Silver Surfer avec Mike Allred. Si ce dernier et Chris Bachalo ont des styles qui n’ont rien à voir, le parti pris est similaire. A l’instar d’Allred, Chris Bachalo a un style graphique absolument unique et juste génial ! Un style cartoony d’une grande richesse, très détaillé. Les personnages sont sympas et son travail sur les créatures ectoplasmiques et d’autres dimensions est incroyable ! C’est hallucinant !

Chris Bachalo est le genre d’artiste capable de nous proposer un univers d’une richesse sans fin, avec une multitude de détails dans les décors, les personnages, les créatures, et qui permet de s’immerger totalement dans le titre sur lequel il travaille. Ici, sur Docteur Strange, cela est encore plus flagrant lorsque Stephen utilise son troisième œil pour voir le monde à sa façon.

 

Bref, j’attendais beaucoup de ce titre Docteur Strange par Jason Aaron et Chris Bachalo. Et ce premier tome va au-delà de mes espérances ! Un excellent travail scénaristique, une première intrigue passionnante. Un formidable travail graphique, avec un parti pris qui plonge, immerge le lecteur de façon totale. En même temps, pouvions-nous espérer moins que cela venant d’une telle équipe ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article