Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Dark Avengers tome #1 "Les Vengeurs Noirs"

Début 2009, le monde Marvel tel que nous le connaissons change du tout au tout ! Terminée la main mise de Tony Stark sur le S.H.I.E.L.D. (dieu qu’il était devenu détestable comme personnage, si sûr de lui et si égocentrique), d’ailleurs, terminé le S.H.I.E.L.D. ! Nous sommes à la sortie de Secret Invasion, les Skrulls ont été repoussé, et la Terre est sauve. Tout cela n’est pas à mettre au crédit des Avengers mais de Norman Osborn ! Et voilà que le meilleur ennemi de Spider-Man se retrouve nouveau chef de la sécurité du monde !

 

Norman Osborn, le directeur du H.A.M.M.E.R., a réuni une équipe de Vengeurs Noirs, composée de criminels, de héros rebelles et d’individus instables qui se cachent sous l’identité de héros connus et appréciés. Mais qui sont réellement ces Spider-Man, Wolverine, Œil de Faucon et Miss Marvel ? Qui est donc ce nouveau Captain Marvel ? Comment les anciens Vengeurs Arès et Sentry composent-ils avec eux ? Et Norman Osborn se cache-t-il vraiment sous l’armure d’Iron Patriot ?

Mais la population n’a pas le temps de se poser ce genre de questions… Emmenés par Norman Osborn, les Vengeurs Noirs s’apprêtent à sauver le monde en combattant les troupes extraterrestres de la magicienne Morgane la Fée.

(Contient les épisodes #1 à 8 de Dark Avengers, #513 et 514 d’Uncanny X-Men et Dark Avengers/Uncanny X-Men : Exodus #1)

La protection du monde, du moins des Etats-Unis, se retrouve donc aux mains d’un fou, aux mains de Norman Osborn. L’homme est bien décidé à profiter un maximum de son nouveau statut, comme avec la Cabale ou encore à cherchant à trouver l’identité secrète de Spider-Man. Mais à côté de cela, néanmoins, il se doit d’accomplir ce pour quoi il a été engagé, par le président en personne. Exit donc le S.H.I.E.L.D. et bonjour le H.A.M.M.E.R. ! La nouvelle police du monde rassemble ce qu’il y a de moins fiable, de moins honnête, de moins apte à assurer la sécurité du monde.

 

Mais cela ne suffit pas, il faut des Avengers à Norman, et bien entendu aucun Avengers digne de ce nom n’accepte de travailler, d’œuvrer sous les ordres de Norman Osborn. Hormis Arès, le dieu de la guerre ne donnant raison qu’à celui qui remporte la victoire, et Sentry, que Norman arrive à manipuler parfaitement, s’assurant ainsi un poids lourd sans commune mesure dans son équipe.

Ne pouvant compter sur aucun Avengers, Norman décide de créer, monter, sa propre équipe d’Avengers, les Dark Avengers donc. Wolverine, Miss Marvel, Spider-Man, Iron Patriot ou encore Hawkeye. Ou devrions-nous dire, Daken, Opale, Venom, Norman ou encore Bullseye ! Mais l’habit fait le moine et le public n’y voit que des héros portant des costumes qu’ils connaissent et qui leur assure la protection !

Si le public et les médias sont tout de suite séduits, l’équipe n’a pas le temps de se roder, d’ailleurs Norman prend tellement de place qu’ils n’en ont pas vraiment l’occasion. Et si Miss Marvel à le rôle de chef, ce n’est qu’un mot, tant Norman contrôle tout et tout le monde. Pas le temps de se rôder donc, puisque Morgane la Fée s’en prend à Fatalis alors qu’il rentre au pays. Et si Norman a des responsabilités et des devoirs envers le monde, il en a aussi, de par ses alliances, avec des personnages comme Fatalis ! Des débuts difficiles ! Mais a-t-on vraiment besoin de se battre quand on a Sentry dans l’équipe ?

 

Mais la mégalomanie de Norman ne s’arrête pas là. Puis qu’après SES Avengers, il se décide à avoir SES X-Men ! Et cela va être un autre problème de taille, puisque Cyclope et les siens ne vont pas se laisser faire comme ça. Et comme par hasard cela coïncide alors que San Francisco, fief actuel des mutants, est en proie à une véritable guerre civile à cause de Simon Trask ! Voilà de quoi mettre de l’eau au moulin de Norman Osborn, et une nouvelle fois, lui donner raison.

Graphiquement, on a le droit à du très, très lourd ! Mike Deodato Jr, au summum de sa forme, Luke Ross, Will Conrad, Terry Dodson ou encore Marc Silvestri. La plupart de ses artistes ouvrent sur la deuxième partie de ce tome, sur les X-Men, et c’est Deodato Jr qui s’occupe, tout seul, du premier arc. C’est un véritable régal pour les yeux. Des personnages ensorcelants, à l’image de Morgane, charismatique, qui dégagent une incroyable puissance. Nous avons le droit à un excellent jeu sur les ombres donnant une fantastique profondeur aux dessins de l’artiste brésilien.

 

Bref, si le statu quo ne me plaît absolument pas, il faut reconnaître qu’il est innovant et propice à d’excellentes histoires ! On sait, c’est obligé, que Norman va finir par redescendre de son piédestal, mais on a envie de voir jusqu’où il va aller, jusqu’où il va aller avant de chuter inévitablement. Et puis, ces histoires marquent l’arrivée de la génial Victoria Hand !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article