Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Wolverine/Spider-Man "Chaud Devant"

Rassurez-vous ce n’est pas pour Joe Madureira que j’ai pris ce volume. Je ne suis vraiment pas fan du monsieur et de son style pour le moins très tape-à-l’œil. A la limite plus pour Zeb Wells, dont j’aime assez le travail et les histoires proposées qui semblent plutôt prometteuses.

 

Pour fêter son retour chez Marvel, le dessinateur Joe Madureira (Uncanny X-Men) s’associe au scénariste Zeb Wells (Carnage) et nous propose une aventure explosive de Spider-Man et Rulk. Leur mission ? Sauver J. Jonah Jameson des sbires de l’Homme-Taupe. Les artistes récidivent ensuite avec un récit mettant en scène Wolverine et Elektra. Cette fois, c’est le Caïd qui a de très gros problèmes…

(Contient les épisodes Avenging Spider-Man #1 à 3 et Savage Wolverine #6 à 8)

Comme dit plus haut, ce mini Deluxe contient deux sagas, en trois épisodes, deux titres anthologiques. Avenging Spider-Man et Savage Wolverine. Si je ne me rappelle plus du tout de la première (c’est dire), la seconde racontait des histoires hors continuité de Wolverine avec des artistes de renom au scénario et au dessin. Pour ces deux sagas, c’est la même équipe, donc, Zeb Wells et Joe Madureira.

 

Dans Avenging Spider-Man, J. Jonah Jameson est kidnappé par des Moloïdes ! Non pas à la demande de l’Homme-Taupe mais pour le sauver. En effet, le royaume de Subterrenae a été envahi par de Molans, des sortes de Moloïdes gonflés aux hormones !

C’est à ce moment-là que Rulk et Spider-Man débarquent en rentrant de mission avec les Avengers. On se retrouve alors avec une simple mission de sauvetage dans les profondeurs de la Terre. L’occasion, également, pour Spider-Man de prouver sa valeur et justifier sa place au sein de l’équipe à Rulk.

Une histoire très banale où seule l’action compte… où seuls les dessins de Joe Madureira comptent. 

La deuxième saga voit Elektra venir demander de l’aide à un Wolverine, ayant de plus en plus de mal avec son côté bestial, pour l’aider à protéger le Caïd ! Ce dernier a du mal à garder le contrôle de la Main ! Il se retrouve alors la cible des Arbitres, des êtres incroyables et effroyables, qui viennent juger les membres de la Main en cas de problème.

Ce duo improbable, mais alléchant, va pouvoir tuer à tour de bras avant de croiser la route d’adversaires bien plus coriaces et poussant notre Griffu préféré dans ses ultimes retranchements.

Si l’action prédomine ici aussi tout autant, et si tout n’est prétexte à laisser libre court aux dessins de Joe Madureira, l’intrigue est un peu plus poussée et l’idée des Arbitres est franchement sympa.

 

Les dessins, parlons-en justement, je n’étais pas fan du monsieur, c’est toujours le cas après lecture. Je comprends cependant pourquoi il est autant apprécié. On est dans du mainstream pur et dur. Des muscles à foison, les dessins transpirent la testostérone. Difficile d’avoir des choix plus judicieux que Wolverine, Rulk, Elektra ou encore le Caïd

Alors je ne vais pas dire que c’est moche, son Elektra envoie du lourd, Wolverine à l’état sauvage est juste incroyable, ses Arbitres sont badass à souhait, mais ce n’est pas mon style. C’est mainstream, surdosé, tape-à-l’œil. Ce n’est pas moche, je trouve cela moche, excessif, ce n’est pas ma came. J’ai l’impression avec ce genre d’artiste, que l’intrigue n’est qu’un prétexte aux dessins. On lit du vent en regardant des gros muscles et des bombasses.

 

Bref, comme je viens de le dire, il n’y a pas grand-chose à retenir de ces histoires, Zeb Wells n’avait pour mission que de trouver un pseudo intrigue pour permettre à Joe Madureira de s’amuser. Cela va plaire à la grande majorité, si tout n’est pas laid, ce n’est pas mon kiffe, donc j’ai lu du vent. 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article