Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Injustice tome #6

Le premier tome de la troisième année d’Injustice fut plutôt une bonne lecture. Tout cela grâce à un tome centré sur Batman, notre héros revenant sur le devant de la scène, enfin, accompagné par John Constantine. Ce dernier s’est découvert une fille, et semble prêt à tout pour défaire Superman ? Mais est-ce là, sa véritable motivation ?

 

Contre les attaques répétées du tyran Superman, Batman et les forces de la résistance ne peuvent rien. Dos au mur, le justicier de Gotham ne voit plus qu’une seule solution : faire appel à celui en qui il n’a pourtant pas la moindre confiance : John Constantine ; Mais la puissance de la magie noire sera-t-elle suffisante pour venir à bout de celui que même les plus grands héros de la Terre ne semblent pouvoir arrêter ?

(Contient les épisodes d’Injustice : Gods Among Us, volume Year Three #7 à 12 et annual #1)

Le plan de Constantine a apparemment fonctionné, puisque Superman se retrouve plongé dans le même sommeil magique que Wonder Woman ! Là il peut laisser son esprit, son subconscient aller à imaginer, à rêver donc, qu’elle aurait pu être sa vie si Lois avait survécut, si sa fille était bien née et si Batman avait, lui, tué, le Joker pour protéger son ami ! Alors qu’il rêve de sa vie rêvé, Wonder Woman, elle, voit son rêve se terminer et se réveiller après des mois et des mois d’absence. Ce qu’elle découvre alors, en cherchant Superman, ne lui plaît pas, mais alors pas du tout. Surtout lorsqu’elle voit une bague jaune au doigt de Superman !

 

Mais alors que nous pouvions penser que Batman et ses troupes allaient avoir un peu de répit, une fois Superman endormi, ils se retrouvent avec le retour de Wonder Woman, mais aussi celui de Superman ! Déjà ! Les deux titans, avec l’aide d’un Spectre, des plus singuliers, va mettre à mal Constantine et tous ses plans de repli ! Alors que la situation semble devenir ingérable pour Batman, elle va le devenir encore plus alors que les véritables intentions de Constantine se font jour !

 

S’il voulait effectivement protéger sa fille, Rose, Constantine ne visait pas Superman, mais Trigon, le terrible démon père de Raven ! Et ses agissements conduisent Trigon à rejoindre la Terre et à y affronter Mxyzptlk ! Mais ce combat magique risque de détruire la Terre et menace l’existence même de nos héros. Les hommes de Superman, et les femmes de Batman vont devoir unir leurs forces, malgré eux, pour corriger les erreurs de Constantine !

De terribles combats, un Justice League qui se « reforme » quelques instants pour empêcher la destruction de toute chose, des sacrifices et au final un Constantine qui mène tout le monde par le bout du nez et remporte son jeu, se foutant totalement de la guerre que se livrent Batman et Superman.

Constantine se fiche des personnes qui meurent sur sa route, ils ne sont que des dégâts collatéraux. Il permet, cependant, de voir apparaître de nombreux personnages bien connus encore absent de ce titre. Comme Swamp Thing ou la magnifique Poison Ivy.

 

Le tome se termine avec un annual, le premier, nous racontant deux courtes histoires. Tout d’abord l’arrivée de Constantine dans cette affaire, déjà par le « sacrifice » de mages. Puis comment Superman s’est débarrassé du « problème » Teen Titans.

 

Graphiquement, on retombe, un peu, dans les défauts des premiers tomes, avec une nouvelle fois six artistes de crédités. Heureusement, on retrouve l’excellent Mike S. Miller ! Avec leur drôle d’idée de mettre deux artistes totalement différents par chapitre on se retrouve avec des différences de style flagrantes. Il n’y a qu’à voir la pulpeuse et caliente Wonder Woman de Miller du chapitre #8, puis celle fadasse et sans forme de Sergio Davilla la page suivante !

Bref, un tome qui ne revient ni à Superman, ni à Batman mais à un John Constantine sournois, manipulateur et qui montre à ses deux héros qu’ils font n’importe quoi, alors comment lui en vouloir de faire pareil ? Un deuxième bon tome d’affilé, c’est la première fois que cela m’arrive. Vivement la quatrième année, histoire de voir les retombées des frasques de Constantine

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article