Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Copperhead tome #1 "Un Nouveau Shérif en Ville"

En me préparant à visiter la ville de Copperhead je ne savais pas du tout à quoi m’attendre. Et ce n’est pas l’équipe créative qui allait y changer grand-chose. Il aura suffi d’une preview prometteuse et d’une couverture qui attire l’œil pour me convaincre de tenter le truc.

 

Bienvenue à Copperhead, un trou perdu situé sur une planète isolée de tout. Clara Bronson, mère célibataire, se prépare à vivre son premier jour en tant que shérif de la ville. Adjoint aigri, exploitation minière aux mains d’un magnat véreux et familles de ploucs, tout semble réuni pour compliquer la vie de la jeune femme. Il ne manquait plus qu’une scène de crime pour compléter ce brillant tableau…

(Contient les épisodes #1 à 5)

Commençons par les dessins, puisque ce sont eux qui ont attiré mon regard sur ce titre. Ils sont signés Scott Godlewski, illustre inconnu au départ, belle découverte à l’arrivée. Des traits fins, élégants, fluides, rappelant un petit peu les dessins de Sean Murphy, peut-être en un peu moins détaillés. Les personnages sont assez sympas, plutôt expressifs, les créatures autochtones sont superbes, avec de chouettes designs. Les décors sont assez pauvres, du moins trop rares et les arrières plans bien trop souvent vides. Malgré tout, l’ensemble est cohérent et joli.

 

Avec Copperhead, Jay Faerber n’y va pas par quatre chemins et nous emmène tout de suite dans le vif du sujet. Le lecteur découvrira au fil de l’histoire ce qu’il y à savoir sur ce nouvel univers. Et avec Copperhead, la chose n’est pas forcément facile, puisque nous débarquons sur une nouvelle planète, avec un personnage, et son fils, qui semble avoir un sacré passif, sur une planète où la tension entre les humains et les autres espèces ne semble pas des plus simples.

 

Si on peut, un peu, avoir du mal à tout comprendre, l’histoire, elle, nous emmène assez rapidement et facilement. En même temps, Jay Faerber utilise des codes qui ont déjà fait leurs preuves. Une jolie jeune femme, seule avec son fils, qui débarque dans une nouvelle vie pour tout recommencer, ultra protectrice et devant rapidement faire ses preuves. 

C’est ainsi que nous découvrons Clara Bronson, une mère célibataire, avec son fils Zeke donc, qui débarque à Copperhead. On est en plein western spatial ! Elle est le nouveau shérif de la ville. Ce qui plaît moyennement à Budroxifinicus, convaincu de ne pas avoir eu le poste car il n’est pas humain. (C’est une sorte d’hamster géant humanoïde). Du coup une légère petite tension se fait sentir entre eux deux. Mais ils vont devoir mettre cela de côté puisqu’une effroyable scène de crime, avec les cadavres de plusieurs membres d’une même famille est découverte.  

Une première enquête qui la plonge, nous plonge, dans le vif du sujet, un fils qui lui donne des sueurs froides, la difficulté à analyser les autochtones, les erreurs de jugement, on peut dire que l’arrivée de Clara à Copperhead n’est pas de tout repos.

 

Comme je le disais, j’ai vite été happé par cette histoire, une enquête de meurtres toute simple mais efficace. Les personnages semblent intéressant. Maintenant, j’avoue que j’attends d’en apprendre plus sur Clara, et plus sur le conflit passé sur cette planète, menant à de telles tensions.

Bref, cette première visite à Copperhead fut fort plaisante. J’ai passé un bon moment de lecture. Tous les éléments sont là pour nous proposer quelque chose de vraiment sympa. A suivre donc.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article