Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Kanan tome #1 "Le Dernier Padawan"

Mon Impression : Kanan tome #1 "Le Dernier Padawan"

Très franchement, l’annonce du titre Kanan par Marvel ne m’avait rien inspiré du tout. Je ne connais pas ce personnage et n’ai jamais vu un seul épisode de Star Wars Rebels. Aussi, les aventures de ce personnage ne me tentaient pas plus que cela, et je n’avais même que faire de son origin story. Mais la qualité de tous les titres proposés jusqu’à maintenant et les qualités au dessin de Pepe Larraz, m’ont poussé à laisser parler ma curiosité. Quelle bonne idée ai-je eu là !

Lors de la Guerre des Clones, le jeune Padawan Caleb Dume est formé par la Jedi Depa Billaba. Malheureusement pour lui, l’Ordre 66 met fin à l’Ordre Jedi et bouleverse irrémédiablement sa vie. Des années plus tard, Caleb Dume se fait appeler Kanan Jarrus et il est membre de l’équipage du Ghost. Désormais à la tête d’un groupe posant les bases de la Rébellion, le héros se remémore son passé et sa vie en tant que dernier Padawan.

Découvrez la véritable histoire de Kanan, sous la plume de Greg Weisman (Star Wars Rebels) et les crayons de Pepe Larraz (Deadpool vs X-Force).

(Contient les épisodes #1 à 6)

Mon Impression : Kanan tome #1 "Le Dernier Padawan"

Ce titre démarre dans le présent avec Kanan et l’équipage du Ghost en mission pour récupérer des vivres à transmettre à des réfugiés. Les vivres sont à récupérer sur la planète Kaller ! En entendant aussitôt ce nom, l’esprit de Kanan se déconnecte et nous plongeons, avec lui, au cœur de son passé !

Avant d’être Kanan Jarrus, notre héros se nommait Caleb Dume, un jeune Padawan un peu hyperactif et plutôt turbulent, ravi, malgré la dureté des événements, d’y prendre part avec son maître Depa Billaba !

Malheureusement, le point de départ de ses souvenirs, se situant entre la Revanche des Sith et un Nouvel Espoir, est très vite frappé par l’exécution de l’Ordre 66 ! Et c’est donc, sans surprise, que nous assistons au meurtre de Depa Billaba par les clones à la demande de l’Empereur. Ce qui est surprenant, en revanche, c’est de voir des clones proches de Caleb et son maître, s’amusant, rigolant avec eux, se retourner contre eux comme si de rien n’était, et tuer Billaba sans hésiter !

Heureusement, grâce au sacrifice de la Jedi assurant sa formation, Caleb parvient à s’enfuir. Sa vie prend alors une tournure dramatique, passant de statut envié de Padawan, à criminel recherché vivant de ce qu’il trouve dans les poubelles. Le destin va alors lui mettre sur sa route le contrebandier kallerien Kasmir ! Contre toute attente, le courant passe bien entre eux deux. Kasmir se retrouvant avec un partenaire ne cherchant pas l’argent mais juste à manger, un endroit où dormir et un « maître » pour le guider.

Mon Impression : Kanan tome #1 "Le Dernier Padawan"

Néanmoins, cette relation est houleuse, non assumée, mais Caleb y voit une nouvelle formation à suivre. Son avenir n’est plus dans le rôle d’un futur Jedi, mais simplement tout faire pour survivre ! Kasmir est le plus à même de l’aider. Entre coups fourrés, mauvaises surprises et avec des soldats de l’Empire à ses trousses, Caleb va devoir prendre des décisions drastiques et peut-être tirer un trait encore plus gros et important sur sa précédente vie…

Aussi surprenant que cela puisse me paraître, j’ai vraiment été pris par ce titre, par cette aventure. Je n’ai pas réussi à me décoller de ce bouquin avant de l’avoir lu d’une traite ! Un personnage attachant, une histoire captivante, une ambiance rythmée pour une aventure franchement réussie.

Mon Impression : Kanan tome #1 "Le Dernier Padawan"

Graphiquement, j’aime beaucoup cet artiste espagnol, Pepe Larraz. C’est beau, expressif, vivant ! Je trouve que son style fluide, et plein d’imagination, colle parfaitement à un titre Star Wars. Le design des non humains est franchement fabuleux, ses vaisseaux spatiaux vendent du rêve, et ses scènes dans l’espace nous en mettent plein les yeux. Rajoutons à cela les couleurs de David Curiel et nous avons quelque chose de vraiment superbe.

Bref, véritable surprise, ce premier tome de Kanan est une fantastique lecture. Peut-être même, l’une de mes préférées depuis le rachat de l’univers Star Wars par Disney. Une aventure palpitante avec des personnages géniaux, je fonce sur le deuxième tome !

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article