Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : X-Men tome #2 "Fantômes"

Mon Impression : X-Men tome #2 "Fantômes"

Les titres mutants durant Marvel Now, vous connaissez mon avis, ne sont guerre à la fête. Et le premier tome d’X-Men par Brian Wood place la série dans le creux de la vague également. Tout n’était pas mauvais, mais des personnages décevants, mal écrits et une intrigue peu intéressante, voilà qui n’était guère réjouissant. Mais bon, il s’agissait d’un premier tome, de seulement quatre épisodes, on est en droit d’espérer un sursaut sur ce deuxième volume.

Les X-Men accueillent Monet St Croix dans leurs rangs, tandis que d’anciens ennemis refont surface. Lady Deathstrike a en effet réuni autour d’elle une implacable équipe de super-vilains… Le pire est à craindre.

Accompagné de Terry Dodson (Princess Leia) et Kris Anka (Uncanny X-Men), Brian Wood (Moon Knight) mesure son équipe de X-Women à des adversaires inédits.

(Contient les épisodes #7 à 12)

Mon Impression : X-Men tome #2 "Fantômes"

Non, les épisodes #5 et 6 n’ont pas été oublié au passage, ils sont à retrouver dans le quatrième tome d’All New X-Men, reprenant le désespérant crossover Battle of the Atom. Il y a donc quelques changements importants dans le reste de l’équipe. Malicia a en effet été alpagué par Rick Remender et son équipe Unity des Avengers. Tandis que Kitty a claqué la porte des X-Men de Logan pour rejoindre Cyclope et ses révolutionnaires.

Deux de perdues, deux de retrouvées. Au départ de Malicia et Kitty, l’équipe féminine de Tornade récupère Karima Shapandar, qui a perdu toute trace de Sentinelle Oméga et la sublime et excellente Monet, qui vient à l’école pour passer inaperçu quelques temps.

Et c’est encore la nouvelle venue qui va donner du mal aux X-Women. Arkea refait parlé d’elle ! Et son désir de vengeance c’est maintenant tourné vers les X-Men, responsables de sa précédente « mort » ! Maintenant qu’elle connaît ses ennemis, elle rassemble autour d’elle, Lady Deathstrkie, qui partage le corps d’Ana Cortes (riche et récente héritière d’un baron de la drogue colombienne), Mary Typhoïde, a qui elle permet de rassembler ses personnalités, l’Enchantress, à qui elle rend ses pouvoirs divins. Mais Arkea cherche à rallier encore deux autre poids lourds à sa sororité, même si pour se faire elle doit défier la mort ! Enfin, les morts…

Mon Impression : X-Men tome #2 "Fantômes"

L’intrigue est plutôt prenante ! Un effet du format relié, car je n’avais pas du tout adhéré en périodique. Clairement le genre d’intrigue, d’arc, qu’il n’est pas bon de suivre avec une coupure d’un mois entre chaque chapitre, on en perd toute la saveur. Ce n’est pas non plus un arc fantastique, mais la menace d’Arkea est intéressante, nouvelle, permet de ramener le personnage de Sublime, ainsi que pas mal d’autres personnages. La présence d’Amora est par contre assez particulière, je me demande, encore, ce qu’elle fait là.

Nous avons le droit à plusieurs axes pour suivre cette histoire, l’équipe de Tornade, les jeunes et Jubilé et la sororité d’Arkea. Les personnages sont, cette fois, mieux écrits. Ce n’est pas le cas de tous, toujours un désastre pour Tornade et Rachel. Psylocke est insignifiante. Mais tout cela est contrebalancé par Jubilé, les jeunes de l’école comme Bling et Mercury, Karima et surtout Monet ! C’est, en effet, un véritable plaisir de voir débarquer Monet dans cette équipe, cela lui met un petit coup de peps. Coup de peps qui fonctionne dans les deux sens maintenant que l’équipe Facteur-X de Madrox n’existe, malheureusement plus.

Mon Impression : X-Men tome #2 "Fantômes"

Graphiquement, la majeure partie du tome est l’œuvre de Terry Dodson. Du Terry Dodson dans toute sa splendeur, de la sensualité à outrance, des personnages qui se ressemblent énormément (on ne différencie Psylocke, Karima et Monet que par leur couleur de peau) et qui ont toutes les mêmes mensurations et tailles de bonnets. Et l’habituelle impression de statisme. Barry Kitson, Kris Anka et Clay Mann complètent l’équipe pour un mélange des genres qui ne fonctionne pas.

Bref, ce deuxième tome est une petite surprise. Je m’attendais à la même qualité que sur les quatre premiers épisodes du volume un. Et surtout, j’en avais un mauvais souvenir. Au final, une intrigue plutôt sympa et plaisante à lire, bien menée, bien écrite, avec certains personnages qui parviennent à sortir du lot.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article