Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #227 : Les Seigneurs

J'ai vu! #227 : Les Seigneurs

En cette période de foot, avec l’Euro, je me suis enfin décidé à regarder Les Seigneurs, le film d’Olivier Dahan. Un film comique sur fond de foot et de plan social, avec un casting assez énorme.

Le film démarre en 1998, avec l’exploit de l’équipe de France et la star du moment Patrick Obéra (José Garcia) ! Avec un patchwork de unes, on découvre la lente et violente chute de la star, sombrant peu à peu dans un alcoolisme fort et se terminant avec un bagarre en direct à la télé et l’interdiction de voir sa fille !

Mais la juge des familles, en charge de son dossier, lui explique que tout cela peut changer, s’il trouve un logement, un travail et surtout s’il arrête de boire. Pour se faire elle lui propose une solution avec un emploi et un logement…

J'ai vu! #227 : Les Seigneurs

C’est ainsi que Orbéra se retrouve à Molene, petite île bretonne perdue dans l’Atlantique, qui a réussit l’exploit, quand on voit les joueurs, de se qualifier, sur quelques tours, en coupe de France. Mais très vite, la survie de l’île dépend de l’équipe de foot. En effet, la seule entreprise de l’île, la Molénaise, fabrication de sardines en boîtes, est sur le point d’être saisie à cause d’une dette de six cents mille euros. Seule solution pour sauver tout le monde, atteindre les 32ème de finale et toucher le jackpot avec les recettes des matchs ! C’est là que Orbéra intervient. Le maire de l’île, Titouan Legennec (Jean-Pierre Marielle) lui explique qu’il est le nouveau coach de Molene, vivant chez lui et avec interdiction de boire, le maire ne le lâchera pas !

Mais lorsqu’il voit les joueurs, si on peut appeler cela des joueurs, et le terrain, en pente, Orbéra fait le pari fou de recruter des joueurs ! Pas n’importe lesquels, les anciens de 98, mais il va découvrir qu’ils sont, quasiment tous, dans le même état d’épave que lui ! On retrouve le milieu offensif dépressif Rayane Ziani (Gad Elmaleh), le milieu défensif broyeur de tibia et sortant de prison Shaheef Berda (Joey Starr), le gardien de but voulant devenir attaquant et sous cocaïne Fabien Marandella (Ramzy Bédia), le défenseur avec un problème cardiaque Wéké N’Dogo (Omar Sy) et enfin, l’attaquant qui se croit grand comédien et totalement abruti David Léandri (Frank Dubosc).

J'ai vu! #227 : Les Seigneurs

Si les débuts sont chaotiques, et cela se comprend avec une telle brochette de cas sociaux et avec autant d’égo de vieilles stars, une première victoire, l’arrivée d’une serveuse sexy et motivant Floria (Frédérique Bel) et le poids qui pèse sur leurs épaules avec la fermeture de l’usine donnent, petit-à-petit, une âme à cette équipe qui fini par atteindre les 32ème et vont affronter, rien de moins que l’OM !

A côté de cela, Orbéra se reconstruit, sort de l’alcoolisme et découvre que sa vie n’est pas fini, que de belles choses l’attentent encore, comme la jolie Anne (Clémentine Baert) C’est d’ailleurs tous ces personnages qui se reconstruisent !

Soyons clair, ce n’est pas le film de l’année, mais le casting est tellement fort, tellement excellent qu’on se laisse happer, on se plaît à suivre cette formidable épopée, en se demandant comment ils y arrivent. Casting d’exception donc, on rigole dès qu’ils sont à l’écran. Omar Sy est génial, le duo Ramzy/Joey Starr fait des étincelles, Frank Dubosc toujours aussi excellent dans le rôle du crétin et que dire de Gad qui nous propose un dépressif à se faire pipi dessus.

Bref, j’ai passé un bon moment, un film drôle, que je ne verrais sans doute qu’une fois, et qui propose un très bon divertissement.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article