Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Parle-moi Cosplay #144 : Magisa

Bonjour tout le monde.

Oui j'ai un petit retard pour l'interview de la semaine, mais des vacances très chargées également.

Je vous propose donc aujourd'hui, à la demande de Kadirine, de découvrir la belle Magisa !

Parle-moi Cosplay #144 : Magisa

Yuna (FF X-2)

Peux-tu te présenter un peu? Nous en dire un peu plus sur toi?

Je m'appelle Magisa, j'ai 29 ans j'habite dans la région de Lausanne en Suisse. Je suis graphiste de formation, mais j'ai des projets de reconversion professionnelle pour devenir enseignante spécialisée dans les activités créatrices.
J'ai toujours été une personne créative. J'ai beaucoup dessiné étant petite. Je passais des heures et des heures à dessiner, à m'inventer des histoires, des personnages.
Aujourd'hui je dessine beaucoup moins et me suis tournée vers la couture avec la passion du cosplay. J'ai toujours rêvé de faire du théâtre donc cela me permet de jongler sur deux tableaux en même temps.

Sinon j'adore voyager et découvrir les spécialités culinaire. C'est quelque chose que je partage avec mon chéri. Il m'a ouvert énormément à cet art qu'est la cuisine moi qui ai souvent été difficile avec la nourriture.

Depuis combien de temps fais-tu du cosplay? Ton premier costume?

Ça va faire plus de dix ans que je fais du cosplay. J'ai découvert ce monde lors de mes (nombreuses) heures sur le net et ai pu découvrir en vrai à Japan Expo en 2004, ma première convention. J'ai donc pu réaliser mon premier cosplay, avec des aides extérieurs, le costume de Suu Kaolla Princess Molmol de la série Love Hina pour Polymanga en 2005. La toute première édition et convention sur le sol suisse.

Parle-moi Cosplay #144 : Magisa

Qu'est ce qui t'a donné envie de faire du Cosplay?

J'ai toujours aimé jouer des rôles, incarner des personnages. Je me souviens qu'à l'époque, avec mes cousins et cousines nous avions monté une scène du très vieux dessin animé « le Manège Enchanté » où j'incarnais le personnage principal, Polux (et son accent british). J'avais adoré faire ça. Et plus tard, quand j'ai vu des gens porter, faire les costumes de personnage que j'aimais c'était évidement une idée qui m'a tout de suite plu. A force j'ai voulu moi aussi me lancer.

Je pense qu'aujourd'hui elle complète les passions que j'aime ; la créativité et le théâtre.

Comment ta passion est-elle perçue par tes proches?

Mes parents m'ont toujours laissé faire ce que je voulais et ils savent que je suis une créatrice dans l'âme et ont toujours été fiers et impressionnés par ma capacité de créer des choses de mes dix doigts. Mais il y a eu aussi des remarques du style « Tu comptes faire ça jusqu'à quel âge ? ». J'ai eu beaucoup de mal à une période car je souffrais de l'indifférence qu'ils avaient sur cette passion là. Ils ne me demandaient pas de regarder le résultat final, même si je gagnais des prix. Et en comparaison avec ma sœur qui fait aussi des spectacles de danse, ils allaient la voir sur scène et pas moi. Finalement mes parents sont venus pour la première fois pour les dix ans de cosplay à Polymanga et j'ai été étonnée car ils ont vraiment aimé tout le spectacle. Du coup je sens que l'ambiance est plus détendue. Ça m'a fait du bien de les ouvrir à ce monde là. Car il faut l'avouer, il est spécial et pas à la portée de tous.

Cette passion te prend beaucoup de temps?

J'essaie de ne pas me plonger dedans à 100%. J'aime aussi profiter des moments simples et faire d’autres choses. Je suis aussi une grosse flemmarde donc je vais souvent m'y prendre au dernier moment.

Parle-moi Cosplay #144 : Magisa

Comment se passe une création de costume?

Je vais, dans un premier temps, m'inspirer des gens qui ont fait le costume. J'aime savoir quelle forme il prend quand il est réel. Et je juge ce que je veux et ne veux pas comme rendu. Ensuite je vais prendre le temps de choisir les bons tissus et différents matériel. Comme en Suisse nous avons très peu de choix et cher, je commande beaucoup sur internet.

Ensuite je vais passer du temps sur les patrons. Je demande souvent de l'aide à ce moment là pour être sur d'avoir une bonne base. Et ensuite ça y va ! On file droit, on réussi, on se plante, on pleure, on s'arrache les cheveux. On est de nouveau content... ou pas. Et au final on y arrive et on a le big smile le jour J.

Comment se passe une journée en salon? (préparation, photo, rencontre avec les fans)

J'arrive toujours super stressée. Le mélange de l'excitation d'y être et le stresse de se préparer à temps (même si on a 4 heures devant soi), le stresse de monter sur scène. Bref c'est l'excitation puissance 10'000 ! Donc je file au vestiaire (manger le matin ? C'est pour les faibles!!!), je pose mes affaires, je fais la bises à mes coupines. On se change, on parle, on stresse. On monte sur scène (ou pas) et après ces séance photos, délires (manger un peu) re-photos, re-délires, papotage, la journée est finie et on va se manger un morceau en groupe et rebelote le lendemain ! Mes journées sont simples mais je ne m’en lasse pas et ça me fait un bien fou d'être dans cette ambiance !

Points Positifs et négatifs du cosplay?

Les points positifs sont nombreux, mais je ressortirai surtout le partage. Partager des projets et les concrétiser, partager de bons moments, partager des délires mais aussi des conseils et de l'entraide. En Suisse on est connu par « la Swiss Cosplay Family » car justement on a vraiment cet esprit de famille. On est très proche les uns des autres. Bien sûr il y a plus d'affinités entre certains et c'est normal, mais je passe toujours de bon moment avec mes amis.

Le point négatif pour moi c'est le côté commercialisation et famous du cosplay qu'il n'y avait pas avant. Aujourd'hui on nous impose bon gré malgré un code de perfection sur tous les niveaux. Un physique irréprochable. On perd un peu l'idée qu'à la base c'est une passion, pas un du que l'on doit à autrui.

Parle-moi Cosplay #144 : Magisa

Ton cosplay préféré?

Mon personnage de Samurai Warriors Chronicle, fait en duo avec mon acolyte Mini-Nene cosplay. J'adore ces designs et ces couleurs. Le mélange des matières aussi rend ce costume plein de volumes. Il est très complet par rapport à tout ce que j'ai fais.

Ton prochain cosplay?

Je vais dans un premier temps finir Anna de Frozen et ensuite je partirai sur un projet de groupe que je ne peux divulguer pour l'instant. Vous le saurez à Polymanga 2017;)

Le cosplay que tu rêverais de faire?

J'en ai deux gros:

- Katarina de League of Legends : Ça fait vraiment un moment qu'elle me titille. Je voulais changer un peu de genre, aller dans le plus sexy et méchant. J'ai de gros projets avec elle, mais je dois toujours la repousser malheureusement. Je veux être sur de la faire correctement. J'y tiens beaucoup.

- La plug suit de Makinami Mari du film Evangelion 3.33. J'adore ce personnage et faire une plug suit est un rêve et un défis pour moi. J'aime Evangelion depuis tellement de temps. Et moi qui n'ai jamais été fan au point de faire Asuka ou Rei, Mari c'est juste LE personnage fait pour moi : Brune à lunette qui porte du rose. Le sens de ma vie !

Parle-moi Cosplay #144 : Magisa

Je crois que je suis amoureux des cosplayeuses et cosplayeurs suisses ! Quelle magnifique vision du cosplay ! Quelle simplicité dans leurs approches. Magisa en est un parfait exemple !

Pour suivre son travail, c'est ici !

A très vite !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article