Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Outcast tome #2

Mon Impression : Outcast tome #2

Je m’étais jeté, les yeux fermés dans le premier tome d’Outcast, simplement parce qu’il était signé de Robert Kirkman. Et encore une fois la magie opère, il suffit d’un tome pour convaincre que l’idée de Kirkman de s’attaquer à un récit mêlant l’horrifique et l’oppressant, avec une touche de démoniaque, est une excellente idée. En cinq chapitres la sauce prend, les personnages nous captent ; l’intrigue nous tient en haleine.

Kyle Barnes est touché par une malédiction depuis sa plus tendre enfance. Il est persuadé qu’un démon le possède et qu’il s’attaque à tous ses proches. Devenu adulte, il veut absolument trouver les réponses à sa damnation, et surtout s’en débarrasser… A la lumière de récentes révélations, la vérité commence à émerger. Alors qu’il semble enfin trouver un sens à sa vie, c’est l’existence de tous ses proches qui part en lambeaux, sans qu’il parvienne à l’expliquer…

(Contient les épisodes #7 à 12)

Mon Impression : Outcast tome #2

Kyle Barnes n’est pas fou ! La possession démoniaque existe belle et bien. Si cela n’excuse pas ce qu’il c’est passé avec sa femme et sa fille, cela lui permet d’enfin pouvoir commencer à avoir un début d’explication. En se rapprochant du révérend Anderson, il ne se doutait pas dans quel monde il allait entrer, du moins se rapprocher. En effet, lors du premier tome, en compagnie du révérend, Fkh a pratiquer quelques exorcismes, et cela semblant se faire uniquement et simplement à son contact…

Pire ! Les possessions démoniaques semblent effrayées, apeurées en sa présence ! Si cela peut l’aider à comprendre son passé, cela l’inquiète également, beaucoup, car pour le commun des mortels, les possessions démoniaques, et les démons, ce ne sont que des histoires pour faire peur.

Les agissements de Kyle et du révérend vont faire apparaître un personnage, Sydney ! S’il se rapproche, bizarrement, de Kyle, il marque au fer rouge le pauvre révérend. Ce dernier se retrouve blessé, et plus que son corps, c’est son âme et principalement sa foi qui semble le plus souffrir…

Mon Impression : Outcast tome #2

A tel point, que cela pousse le révérend Anderson à s’interroger sur ses précédents exorcismes, sur le soi-disant « réussite ». Et si tout cela n’était que de la poudre aux yeux. Aussi, demande-t-il à Kyle de l’accompagner alors qu’il retourne voir les gens qu’il a aidés. Non seulement ses soupçons s’accentuent, tous présentant quelque chose d’anormal, de malsain, mais en plus Kyle comprend qu’il est important, pour ne pas dire essentiel dans ces activités démoniaques, en plus d’être haïe comme peu d’hommes l’ont été.

Kyle tombe des nues, lui qui pensait enfin avoir des débuts de réponses, à défaut de certitudes, voir le mystère s’épaissir et surtout devenir terriblement dangereux. Les démons existent ! Les possessions existent ! Et lui, Lyle, est directement mêlé, concerné par tout cela.

Les soucis s’accentuent encore davantage lorsque sa fille, Amber, lui fait une surprenante révélation et lorsque Megan, sa demi-sœur, semble, à son tour, être possédée…

Mais, au moins, Mark, le mari de Megan, va voir les choses de façon différente…

Mon Impression : Outcast tome #2

Graphiquement, ce deuxième tome est une sorte de révélation pour le lecteur vis-à-vis de Paul Azaceta. L’artiste illustre à merveille les aspects malsains et dangereux de ces possessions (Megan fait véritablement froid dans le dos), renforce encore davantage l’ambiance noire et oppressante de cette intrigue (on ne lit pas ça seul dans le noir !). Les cases sont simples, pas forcément très détaillées et fournies mais l’artiste va à l’essentiel, capte notre regard avec les éléments importants, les visages déterminants, les expressions qui marquent.

Bref, l’essai est transformé et même largement transformé. L’intrigue de Robert Kirkman et d’Outcast franchi un nouveau, important, pallier. La menace, le danger, le côté noir ne font qu’accentuer, de se faire toujours plus menaçant, alors que la vie de Kyle semble devenir toujours un peu plus incroyable et compliquée. Surtout, il semble, toujours, un peu plus esseulé face à cette menace incroyable et inconnue !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article