Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Lady Mechanika tome #1

Mon Impression : Lady Mechanika tome #1

Dire que j’attendais ce titre est un euphémisme. Et ce, depuis longtemps. Parce qu’il y a, en effet, longtemps, que Comics Place nous parle de ce titre, nous dise tout le bien qu’il en pense, et l’on désespérait de voir en France, ce que valait finalement ce titre tant acclamé. Avec cette attente de dingue, j’avoue que mes attentes pour le titre sont vraiment énormes.

Les gazettes l’ont surnommée « Lady Mechanika », unique survivante des horribles expérimentations d’un savant fou, à qui elle doit ses bras et jambes mécaniques. Sans le moindre souvenir de son existence précédant ces tristes événements, Lady Mechanika a su se bâtir une nouvelle vie, en tant qu’aventurière et détective privé. Ainsi ses capacités surhumaines lui permettent-elles de résoudre des affaires que les autorités ne sauraient ou ne voudraient prendre en charge. Et sans cesse, elle tente de percer le voile épais de ses origines.

Lady Machanika, nouvelle pépite de Joe Benitez, se déroule dans une version fictive de l’Angleterre victorienne, à une époque où magie et superstition se heurtent à de nouvelles découvertes scientifiques. C’est aussi l’histoire d’une jeune femme obsédée par la recherche de son passé, aux prises avec une enquête où se mêlent progrès scientifique et sorcellerie.

(Contient les épisodes #0 et 1 à 3)

Mon Impression : Lady Mechanika tome #1

Avant de partir sur le scénario, il est impossible de démarrer la review de ce premier tome de Lady Mechanika sans aborder, d’abord, les dessins de Joe Benitez, bien aidé par le formidable travail, aux couleurs, de Peter Steigerwald.

Impossible tant le travail de Benitez est colossal ! Dès les premières pages, dès les premières cases nous sommes happés par l’univers qui nous est proposé. Entre le look steampunk ravageur de l’héroïne, ses formes affolantes et son magnifique visage, comment ne pas succomber aux charmes de Lady Mechanika ? Mais si les personnages sont très bien stylisés, que dire des décors, des villes, de la nature que Joe Benitez nous propose. On a l’impression d’y être, on se sent écrasé par de tels décors, c’est tout simplement magnifique. Pour faire une comparaison, cet univers me fait penser à celui du film Wild Wild West, avec Will Smith. Avec une ville, un monde qui semble en retard, en déphasage avec la technologie qu’on y trouve.

Rien que par ses dessins, Lady Mechanika justifie son achat !

Mon Impression : Lady Mechanika tome #1

Et niveau scénario ? Parce que certes des dessins aussi sublimes c’est chouette, mais une bonne histoire également.

Lady Mechanika est une femme mystérieuse. Toute la ville de Mechanika l’a connait, et à juste titre. Cependant on ne sait rien de son passé, elle non plus d’ailleurs. Une femme à la beauté ensorcelante mais possédant des bras et des jambes mécaniques, sans oublier un regard rouge sang, rappelant les flammes de l’enfer ! Véritable femme fatale, possédant un véritable arsenal, discrète, silencieuse, intelligente, froide comme la mort et ayant un talent inné pour le combat, elle enquête sur ses origines, fonçant, tel un vautour sur son cadavre, sur chaque créature mécanique créant la terreur en ville ou étant simplement retrouvé sans vie.

Dans le premier cas, cela lui a permis de se faire un ennemi juré, lord Blackpool, de la compagnie d’armement du même nom. Un homme cherchant par tous les moyens à mettre la main sur une créature mécanique pour créer de nouvelles armes.

Dans le second cas, cela l’emmène à enquêter dans un cirque bien étrange, merveilleusement bien illustré et mis en lumière, où les artistes sont plus que fermés à toutes interactions extérieures…

Mon Impression : Lady Mechanika tome #1

Une, enfin des intrigues qui prennent de suite, non seulement elles sont intéressantes, mais l’univers proposé l’est encore plus, les personnages sont charismatiques et intriguant. Tous les éléments sont là pour nous proposer un voyage extraordinaire dans un univers unique et fascinant.

Bref, l’attente fut longue, et ce premier tome la justifie amplement. Lady Mechanika, et son univers incroyable, est un formidable voyage que nous propose Joe Benitez. Le personnage de Lady Mechanika prend toute la place, cela se comprend aisément et l’on prend plaisir à partager ses aventures et sa quête d’origines. Le seul bémol, étant peut-être l’attente jusqu’au tome #2.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article