Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #219 : Doom

J'ai vu! #219 : Doom

Doom ! Voilà un film à côté du quel je suis totalement passé ! Il faut dire que je ne suis pas spécialement fan de la licence (c’est un jeu-vidéo culte avant toute autre chose) et The Rock n’était pour moi qu’un catcheur et non pas l’acteur bankable qu’il est devenu. En tombant dessus, par hasard, je me suis dit « Pourquoi pas ? » J’aurais mieux fait de fermer ma…

On nous explique, dès le début du film, que Mars, a été colonisée, une fois de plus, et qu’une équipe de scientifiques de tous bords (archéologie, armement, génétique…) s’y sont installé, pour changer… Malheureusement, une des équipes en place est sauvagement attaquée et ne donne plus signe de vie. On envoit alors une équipe spéciale des Marines sur place, régler le problème, secourir les scientifiques, encore vivants, et récupérer des données plus qu’importantes ! C’est au colonel Sarge (Dwayne Johnson), et son équipe que la mission est donnée !

J'ai vu! #219 : Doom

Et là, d’emblée, on tombe dans les clichés les plus navrants du genre ! Le gros monsieur muscle qui ne rigole jamais et qui compense un manque avec une arme de la taille d’une ours ! Le taré de service, qui nous fait dire rien qu’en le voyant qu’il va être un problème à un moment donné. Le petit nouveau à tête de puceau. Le religieux qui ne parle que pour dire une chose censée. Un asiatique qui tire la tronche et qui ne sert à rien à part chair à canon. Un gus plein d’énergie et d’optimisme. Et enfin le gars compliqué, qui tire la tronche parce que cette mission, précisément, comme par hasard, coïncide avec un mauvais souvenir, mais que comme il est professionnel, il passe outre parce qu’il sait que sa vit sera plus belle à la fin du film ! Des personnages navrants, caricaturaux, mauvais, et où l’équipe du film a eu la seule bonne idée de tout le film, prendre des acteurs à l’image de leurs personnages !

J'ai vu! #219 : Doom

Après, c’est du classique le plus basique, une planète hostile, des cadavres, des monstres (très bonne qualité de pâte à modeler, il faut avouer), un frère et une sœur qui se retrouvent (Rosamund Pike, peut-être le seul truc de bien dans ce film…), des tirs dans tous les coins, des effets spéciaux has-been (du coup tout le film est dans le noir…), des rebondissements qu’on attendait, mais alors, pas du tout, du tout, un final entre le méchant militaire et le gentil militaire (où comme de par hasard, c’est le méchant qui devient le grand méchant, et le gentil qui devient le héros, sans qu’on ait rien vu venir depuis la première minute, promis) et des dialogues qui m’ont fait penser à de grands textes, Hugo, Châteaubriand et j’en passe. Le « Big Fucking Gun » c’est juste du grand art !

Bref, que dire de plus… Il faut l’avoir vu pour pouvoir s’en moquer ?

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article