Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

ALL-NEW AVENGERS #1

All-New All-Different Avengers : Plusieurs mois après les évènements de Secret Wars, la Terre n’a plus de véritable équipe d’Avengers. Avec l’épisode du Free Comic Book Day 2015 on découvre, et on s’y attendait, qu’une nouvelle va se former, sous l’impulsion de Mark Waid, qui prend ainsi la place de Jonathan Hickman. Vision, Thor, Sam Wilson, Iron Man, Nova, Miles Morales et Ms Marvel, voilà les membres de la nouvelle équipe.

Un mélange de vieux de la vieille et de jeunes pousses donc. Mais lorsque commence l’histoire, le groupe n’est pas formé. Nova et Ms Marvel ne semblent pas trop s’apprécié, Vision a fait un reboot des plus surprenants, Sam Wilson ne parle plus à Steve Rogers et n’est pas très bien vu par la foule et notre jeune Sam traîne, toujours, là où il ne doit pas être…

Notamment dans l’ancienne tour des Avengers, l’ancienne tour Stark ! Alors que son nouveau propriétaire est en train de la vider, un Chitauri, connu de Nova débarque, et force certains des personnages choisis par Waid à s’unir…

Bref, clairement un premier épisode, trop, introductif. Et disons le clairement je ne suis pas, pour le moment, du tout séduit par le casting… Certes, cela ne reste qu’un premier épisode, mais Waid n’apporte aucune élément qui attise ma curiosité, bien au contraire, c’est même de l’ennui que j’ai ressenti à attendre al fin de l’épisode.

New Avengers : Et c’est l’équipe de Roberto Da Costa que nous retrouvons dans ce titre. Al Ewing nous montre que l’ancien New Mutant continu son travail de réhabilitation de l’AIM, en en faisant un organisme scientifique de maintient de la paix. Après avoir éliminé les vilains petits canards, il s’est bien entouré. Hulking et Wiccan, White Tiger et Power Man, Songbird (enfin dans une équipe d’Avengers) et Ecureuillette ! Cette dernière est clairement une erreur de casting… Dommage, parce que le reste est plutôt cohérent.

La mission de l’équipe de Solar est des plus compliqués, puisqu’en plus des ennemis et vilains en tout genre à affronter, il se heurte également à la communauté internationale qui ne sait sur quel pied danser avec cette équipe perdue sur une île en plein dans les eaux internationales. Manque de bol : c’est quand le SHIELD envoi quelqu’un enquêter qu’un méchant, bien connu des fans de l’univers Ultimate, fait des siennes en s’en prenant aux habitants de Paris…

Bref, j’ai toujours adoré cette idée de rachat de l’AIM par Da Costa, donc suivre la suite de cette idée me plaît. De plus l’équipe sans prometteuse, si on ne tient pas compte de l’écureuil, mais je crois que je préfère encore davantage leur premier adversaire ! Le titre promet de belles choses avec ce premier épisode. Seul gros bémol, les dessins de Gerardo Sandoval, trop nerveux, trop caricaturaux, trop dans l’excessif.

Uncanny Avengers : Impossible de juger ce titre, puisque ce premier numéro d’All-New Avengers ne nous propose que l’épisode #0 d’Uncanny Avengers. Le titre Avengers du génial Gerry Duggan. C’est tout naturellement qu’on y retrouve Deadpool, en mission d’infiltration pour Steve Rogers.

Bref, pas grand-chose à dire donc, hormis l’arrivée officielle de Deadpool dans l’univers Avengers, ainsi celle de Duggan, et un Ryan Stegman peu inspiré au dessin.

Bref, j’ai tellement aimé le run d’Hickman sur la licence Avengers, que j’attendais donc forcément avec grande impatience et fébrilité ce nouveau départ pour les plus grands héros de la Terre dans ce All-New Avengers. Si New Avengers peut donner quelque chose, je ne suis pas du tout convaincu par All-New All-Different Avengers ! Un renouveau où la déception l’emporte face à la curiosité. Vraiment, très, très déçu.

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

ALL-NEW IRON MAN & AVENGERS

Invincible Iron Man : Avant Secret Wars, nous avions un Tony Stark détestable, bien décidé à se faire le plus d’argent possible et ce, en ne souciant nullement des conséquences. Les habitants de San Francisco et Daredevil peuvent en témoigner.

Après Secret Wars, nous ne savons pas, encore trop, où ce situe Tony. Une chose est sûre : il continu de se fabriquer des armures, et la dernière en date semble être des plus prometteuses. Mais chose bien plus surprenante, Tony a un rencard (rien de surprenant me direz-vous en connaissant le bonhomme) mais son rendez-vous, le docteur Amara Perera, semble lui faire perdre tous ses moyens ! Il faut dire que la jeune femme, en plus d’être juste magnifique, semble aussi, voir plus, intelligente que notre héros.

Malheureusement, ce premier rendez-vous doit être écourté alors que Madame Masque refait parler d’elle, en Lavtérie !

Bref, des débuts très prometteurs, et surtout un Brian M. Bendis qui semble plus en forme au lancement de ce titre qu’il ne l’était sur celui des All-New X-Men. Voilà qui est rassurant. Tous les ingrédients sont là, un début d’intrigue qui prend de suite, Madame Masque, une femme fatale et de superbes dessins.

Captain America : Sam Wilson : Malheureusement, après Secret Wars, Sam Wilson est toujours porteur du bouclier de Captain America… Quel dommage…

Si on rentre tête la première dans la série d’Iron Man, cela est un peu plus compliqué pour celle de ce Captain America. Les événements des mois s’étant écoulés en Secret Wars et maintenant sont assez importants. Et l’on se retrouve avec un Sam Wilson qui divise l’opinion publique, et qui divise tout court. Le SHIELD ne veut plus de lui, le torchon brûle avec Steve Rogers et les gens lui lanceraient des œufs s’ils en avaient.

Pourquoi un tel changement ? Parce que Sam a décidé de s’engager politiquement, et cela ne passe pas. En agissant ainsi il ne représente plus le peuple américain, mais uniquement les Américains pensant comme lui ! Ce n’est pas pour autant qu’il arrête d’agir avec le bouclier, mais il doit faire cela avec ses maigres moyens et l’aide de Misty Knight et D-Man.

Bref, je n’aime pas le personnage, pour autant ce virage pris sur la politique et le social m’intéresse vraiment. Cela colle parfaitement au personnage. A suivre donc.

Mighty Thor : Odinson étant totalement introuvable, c’est toujours Jane Foster qui porte le marteau Mjolnir et officie en tant que Thor. Sa mission n’a jamais semblé aussi compliquée alors qu’une guerre des Neuf Royaumes semble sur le point d’éclater ! Il n’y a qu’à voir la centaine de cadavres d’elfes flottant dans l’espace ! Et avec un Odin qui campe sur ses positions, en déclarant Thor comme étant une voleuse, la tâche se complique encore davantage.

Si l’intrigue proposée par Jason Aaron est absolument passionnante, le gros point fort, et émotionnel, de ce premier chapitre c’est le travail sur le personnage de Jane, où l’on découvre que son rôle de Thor est un fardeau à plus d’un titre, et pourtant elle continu le combat, les combats…

Bref, Un épisode absolument génial ! Aaron nous propose quelque chose d’énorme avec les Neuf Royaumes, tandis que son travail en profondeur sur Jane est bouleversant.

Bref, ce premier numéro d’All-New Iron Man & Avengers (le titre est un poil long quand même) me fait le même effet qu’avec le premier numéro d’Avengers Universe ou Avengers Now, des séries solo des héros emblématiques des Avengers, des équipes créatives au top et des intrigues juste passionnantes !

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

ALL-NEW INHUMANS

Uncanny Inhumans : Beaucoup de choses pour ce premier numéro d’Uncanny Inhumans, et notamment de courts épisodes se déroulant avant Secret Wars. On découvre, que Black Bolt se soucie enfin de savoir où son fils a atterrit, après qu’il n’ait fait sauter sa cité. Et c’est dans le passé, dans la forteresse de Kang que les retrouvailles, houleuses, vont se faire.

Cet épisode est important puisqu’il conditionne les actions de Black Bolt dans la nouvelle série. Black Bolt et Kang vont se faire la guerre suite au mensonge de l’ancien souverain des Inhumans.

De son côté, Medusa, continu de régner sur son peuple, cherchant à tout pris à sauver tous les Novhumans qui se « réveillent » de par le monde. Et l’on découvre, également, qu’elle a noué une nouvelle relation amoureuse avec…

Bref, c’est véritablement Blackagar Boltagon qui prend le plus de place dans ce premier épisode, la quête de son fils, sa découverte à propos de son ex-femme. Un premier épisode prometteur. Et cette tension annoncée entre mutants et Inhumans me fait rêver d’avance…

All-New Inhumans : Le second titre de Charles Soule sur la licence met l’accent sur Crystal, la sœur de Medusa, et de son équipe d’intervention Inhumans pour sauver et récupérer les Novhumans qui naissent à travers le monde. Et cela ne se passe que très rarement bien. L’arrivée des nouveaux Novhumans déclenchent, souvent, la même haine que pour un nouveau mutant.

D’ailleurs, excellent travail d’imagination et de création pour ces nouveaux personnages.

Crystal sais se montrer persuasive et ne rechigne pas à frapper pour accomplir sa mission, au grand dam de sa sœur. Elle peut compter dans sa mission sur de nouveaux Inhumans comme Silex ou Spectre et sur des valeurs sûres comme Gorgone, bien qu’il soit en fauteuil roulant…

Bref, là aussi un premier épisode prometteur, on est tout de suite happé dans l’intrigue, dans la série et on attend vraiment avec impatience, la suite des événements.

Bref, ce All-New Inhumans était clairement le kiosque que j’attendais le plus. Les Inhumans sont des personnages que j’adore, un univers qui me passionne et je suis ravi de les voir prendre de plus en plus de place dans l’univers Marvel. Deux titres prometteurs et d’excellente qualité, et une annonce d’opposition avec le groupe de Cyclope qui fait grave envie !

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

ALL-NEW X-MEN #1

Extraordinary X-Men : S’en doute ma plus grosse attente de ce All-New All-Different Marvel. Les mutants ont été mes premières lectures de comics et gardent donc une place particulière dans mon cœur. C’est donc, tout naturellement, que le passage de Brian M. Bendis a été un véritable supplice pour mon petit cœur de lecteur.

D’entrée, on comprend que l’après-Secret Wars est assez compliqué pour les mutants. Ils se retrouvent, à nouveau, haïs et détestés de tous, obligé de se cacher dans un lieu des plus surprenants. La cause, Scott Summers, une fois d eplus. Mais l’ancien leader des mutants semble avoir fait quelque chose de catastrophique ayant provoqué cette haine anti-mutant.

Comme si cela ne suffisait pas, voilà que le nuage tératogène, en plus d’être dangereux pour les mutants, les rend stérile !

C’est dans ce contexte difficile que Tornade essaie de faire au mieux. Elle tente de reformer un groupe de X-Men et ainsi redevenir une force active, et non plus passive, mais trouver des membres semble compliqué… Son cœur fait, de plus, qu’un tour, en apprenant le retour de Logan

Niveau graphique, Humberto Ramos a profondément amélioré ses dessins. Ses personnages sont anatomiquement plus vraisemblables. Les visages se raffinent et le tout reste fluide, cartoony, pour un ensemble plutôt sympa.

Bref, ce ne sont que deux premiers épisodes, mais Jeff Lemire me réconcilie avec les mutants. Ces derniers ne sont jamais aussi intéressant que lorsqu’ils sont craints et détestés de tous.

All-New X-Men : Bon, malheureusement, les X-Men des origines sont toujours là. Eparpillés à travers les Etats-Unis, ils ont décidé de profiter de la vie, avant de tous se rassembler. Laura et Warren font du ski entre deux baisers, Evan dompte des alligators, Bobby fait d’énormes sculptures de glace en plein air, tandis qu’Hank recherche désespérément le jeune Scott, qui n’a plus donné signe de vie, ni utilisé ses pouvoirs depuis des mois.

Ce dernier, cherche à mettre la main sur les Fantômes de Cyclope. Des adorateurs du mutant décédé, aux superpouvoirs et portant sa visière en X en son hommage et semant le désordre et le chaos à travers le pays.

Bref, ce premier épisode est plutôt sympathique à lire, graphiquement superbe, Mark Bagley oblige, à voir par la suite.

Uncanny X-Men : Avec ce titre, on retrouve les X-Men « violents » et « peu recommandables ». L’équipe, menée par Magnéto, comprend Dents-de-Sabre, M, Archangel et Psylocke. Avec des méthodes expéditives et qui tranchent dans le vif, ce petit groupe tente d’enrayer les groupes pharmaceutiques, ou autres, qui tentent de profiter de la détresse mutante actuelle. Mais aussi de remettre en place les mutants fuyants leurs responsabilités.

Avec ce titre, on découvre un peu plus le malaise mutant ambiant mondial. Les mutants sont redevenus de véritables cibles et il faut des méthodes radicales pour arrêter ces ennemis radicaux.

Bref, là aussi, ce premier épisode est intéressant et plaisant à suivre. Ce groupe est prometteur et illustre à merveille les problèmes encourus par les mutants. Et, à l’image, d’Humberto Ramos, Greg Land semble au top de sa forme.

Bref, je craignais le pire et n’attendais rien de spécial de ce kiosque et au final c’est une très belle surprise. Jeff Lemire, Dennis Hopeless et Cullen Bunn amorcent la relève pour les mutants et l’avenir, bien que terrible pour les mutants, s’annonce radieux pour les lecteurs.

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

ALL-NEW WOLVERINE & X-MEN #1

All-New Wolverine : Si des choses ont changé après Secret Wars et la création de Earth Prime par Reed Richards, d’autres demeurent inchangées. C’est ainsi que notre Griffu préféré est toujours mort. Mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a plus de Wolverine

C’est en effet Laura, le clone de Logan, qui le remplace sous le costume. Pour sa première mission, on la retrouve à Paris, accompagnée, de son Angel de copain, en train de sauver la vie du fils du patron d’Alchemax. Quelle n’est pas sa surprise en découvrant, que sa cible, est un clone d’elle-même !

C’est ainsi, que la première quête, que nous suivons, de cette nouvelle Wolverine est de retrouver ses clones ! Mais lui dit-on, bien, toute la vérité ?

Bref, si Laura n’a pas le charisme de Logan, elle n’en reste pas moins un personnage intéressant. Plus que sa bestialité, c’est son incompétence face aux émotions humaines qui l’a rend aussi touchante.

Old Man Logan : Autant être franc tout de suite, Old Man Logan est le titre que j’attendais le plus de ce All-New All-Different Marvel Universe ! Et de loin, surtout avec la présence, comme lors de Secret Wars, d’Andrea Sorrentino aux dessins. L’artiste apporte véritablement un plus graphique absolument jouissif au titre. Ses dessins sont magiques, transpirent la bestialité, la fureur du personnage.

Comme on l’a découvert à la fin de Secret Wars, Old Man Logan a eut le droit à une seconde chance. Et alors que Battleworld disparaissait, son monde avec lui, Old Man Logan s’est réveillé sur Earth Prime. Mettant du temps à réaliser où il est, qui il est, il se remémore alors un souvenir douloureux avec son fils Scotty. Il comprend alors que cette seconde chance, sa présence à cette époque n’a qu’un but, empêcher son futur apocalyptique de se réaliser. Pour se faire, il va utiliser les manières fortes…

Bref, quel Old Man Logan plein de mordant et qui n’hésite pas à se salir les mains ! Vraiment hâte de découvrir ce que nous propose Jeff Lemire pour la suite.

Bref, que ce soit Tom Taylor (sur All-New Wolverine) ou Jeff Lemire (sur Old Man Logan) on comprend très vite que l’héritage de Logan est entre de bonnes mains. Une Laura qui tient également à être la meilleure dans sa partie, et pas forcément la même que son « père » et un Old Man Logan bestial. Comme si les deux personnages se partageaient les traits de caractère de notre Wolverine.

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

ALL-NEW SPIDER-MAN #1

Amazing Spider-Man : Si les différences n’ont pas toujours été flagrantes sur cette Earth Prime, ce n’est pas le cas avec Spider-Man. Alors que nous avions laissé Peter Parker ayant bien du mal à se remettre des changements orchestrés par Otto Octavius et une gestion de Parker Industries assez laborieuse, on retrouve quelque chose de bien différent.

Cinq mois se sont écoulés, les Industries Parker fleurissent à travers le monde, Spider-Man est acclamé par la foule et œuvre avec le S.H.I.E.L.D. et principalement Mockingbird. Des gadgets de dingues, un Spidermobile de folie et des lances-toile au top.

Malgré ce succès, Peter veut rester humble et fidèle à son oncle Ben, un salaire pas plus important que ses collaborateurs, des technologies offertes à ceux qui en ont besoin… Ce dernier point semble créer quelques tensions avec son associée, Sajani Jaffrey… Et sa dernière création technologique est la cible du Zodiaque !

Bref, complètement sous le charme de ce nouveau Peter Parker. Dan Slott nous tient en haleine dès le premier épisode et il est rageant de devoir attendre pour avoir la suite ! Surtout avec l’épisode annexe qui nous dévoile la présence sur Earth Prime d’un ennemi découvert dans Secret Wars

Spider-Man : Une autre grande nouveauté sur cette nouvelle Terre, c’est la présence de Miles Morales, comme la fin de Secret Wars nous le montrait. Petit cadeau de l’Homme Molécule pour lui avoir offert à manger. Cerise sur le cadeau, sa maman est de nouveau vivante. Certes Miles ne semble avoir aucun souvenir de la Terre Ultimate, mais c’est bien pour lui de retrouver sa famille au complet. On retrouve également son père, le fidèle Ganke mais aussi, apparemment, Bombshell.

Miles paraît également plus vieux. L’occasion de retrouver un Spider-Man étudiant, avec les difficultés de lier études/famille/Spider-Man. Ce que Bendis retranscrit à merveille, puisqu’il garde les rênes de son personnage. L’histoire commence avec un attaque de Blackheart, le fils de Mephisto et ce qui semble être la première rencontre de Peter Parker et Miles Morales.

Seul petit bémol, les dessins de Sara Pichelli que je ne reconnais absolument pas. Grosse mauvaise surprise !

Bref, je ne suis pas fan de Miles Morales, peut-être parce qu’il remplaçait Peter Parker sur la Terre Ultimate, ce qui n’est plus le cas ici. Cela se confirme, puisque ce premier épisode me plaît, me donne envie de lire la suite.

Spider-Man 2099 : Miguel O’Hara devient de plus en plus violent avec les criminels qui l’appréhende. C’est la colère de savoir son futur inchangé, malgré ses agissements qui le rendent fou ! Spider-Man, Peter Parker, s’en rend compte et lui offre un emploi, lui permettant de raccrocher le costume.

C’est donc de façon tout aussi officieuse, mais avec le visage de Miguel O’Hara, qu’il continu d’œuvrer pour empêcher son futur de se réaliser. Mais cela ne semble toujours pas fonctionner. Est-ce que cela pourrait avoir un lien avec la nouvelle prison ? Mais pas le temps d’y réfléchir lorsqu’un drame frappe Tempest alors qu’elle allait annoncer une grande nouvelle à Miguel

A noter, que là aussi, nous retrouvons un personnage vu dans Secret Wars

Bref, d’excellents débuts, et pourtant je n’aime vraiment pas ce personnage. Mais les débuts sont prometteurs, captivants et le cliff de fin nous tient en haleine.

Bref, que dire ? Ce premier numéro d’All-New Spider-Man est un véritable sans faute ! Ces trois séries sont justes géniales à suivre. Certes ce ne sont que des premiers épisodes mais ils sont vraiment, très, très bons et prometteurs pour la suite.

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

ALL-NEW LES GARDIENS DE LA GALAXIE #1

Les Gardiens de la Galaxie : Pas mal de changements dans l’équipe des Gardiens de la Galaxie, maintenant dirigée par Rocket Raccoon. Si on y retrouve toujours Drax et Groot, ainsi que Venom, le nom de Star Lord est maintenant porté par Kitty Pryde et la Chose a rejoint le groupe maintenant que les Quatre Fantastiques n’existent plus. Le groupe semble avoir de mauvaises relations avec Peter Quill, enfin certains membres, pour une raison qui nous est encore inconnu, et ce dernier est maintenant empereur de Spartax, où il est obligé de séjourner. Gamora est portée disparu.

Du moins jusqu’à ce qu’elle s’écrase à moitié nue et morte sur Spartax, pile au moment où les Gardiens s’y rendaient, apeurée et annonçant l’arrivée de Hala ! Mais si, la nana super balaise des Guardians of Knowhere de Bendis pendant Secret Wars !

Bref, un premier épisode de bonne facture. Espérons maintenant que Bendis ait vraiment, à l’inverse de l’ancienne série, un véritable plan, même à court terme (ce sera toujours mieux qu’avant), pour cette équipe.

Star Lord : Pour cette nouvelle série Star Lord, Sam Humphries et Javier Garron ont pris le parti de plonger dans le passé encore assez mystérieux et méconnu du nouvel empereur de Spartax.

Après nous avoir rappelé la mort de sa maman, alors qu’il n’avait que dix ans, on découvre, comment à dix-huit, son rêve de voyager dans l’espace (et accessoirement venger sa mère) a commencé à prendre forme. Grâce à Lisa Chang, une très bonne amie de sa mère, il a rejoint le programme de conquête de l’espace Asterion Un, en tant que mécanicien. Mais le jeune homme, au tempérament fougueux voir sanguin, rêve de bien plus et sait qu’il en a les capacités !

Aussi, est-il prêt à enfreindre les règles, déjà à l’époque…

Bref, j’aime bien le personnage de Star Lord, et le peu que je sais de son passé me suffit. Pas spécialement intéressé donc par cette série origine. Ce premier épisode, bien que bien écrit ne me fait, pour le moment, pas changer d’avis.

Drax : Si je m’attendais à voir CM Punk écrire un comics, cela n’aurait pu être qu’un titre comme Drax ! Quand on se lance dans un comics soit on fait du classique, pour se rassurer et assurer, soit on voit les choses en grand et on tente de mettre une grande claque. On est, ici, dans le premier cas de figure.

Les Gardiens ne sont pas toujours fourrés ensemble. Chacun aimant, entre deux menaces, vaquer à ses occupations. Comme bien souvent, des duos se forment et Drax se retrouvent seul. Cette fois-ci, d’abord un poil agacé, il décide pour une fois, lui-aussi, de faire ce qu’il aime : traquer Thanos et le tuer ! En cherchant le titan fou, il s’écrase sur une planète, désireux de se battre, se défouler, il va être servi en tombant, par hasard, sur…

Bref, comme je l’ai dit au début, on a quelque chose d’assez classique. Un Drax bagarreur cherchant à se venger sur Thanos. Une série qui ne fait pas dans la subtilité, mais plus dans le direct. Pas mauvais, mais pas un titre génial non plus…

Bref, si Les Gardiens de la Galaxie peut s’avérer intéressant, il faut se méfier de Bendis malgré tout, le reste du kiosque n’est franchement pas folichon. Rien de fantastique, pas de chamboulement de dingue (La Chose qui débarque ce n’est pas non plus le coup du siècle) et des intrigues qui démarrent assez lentement.

Alors ça donne quoi : All-New ALl-Different Marvel #1

ALL-NEW DEADPOOL #1

Deadpool : Avant Secret Wars, Deadpool était l’un de mes titres favoris. Gerry Duggan ayant réussi à faire quelque chose de génial avec le mercenaire. Des intrigues mêlant savoureusement drame et humour. Un Deadpool devenant un personnage plus complexe. Et la création de personnages comme Shiklah ou Preston. Après l’interlude, douloureux pour la qualité des titres Deadpool, Secret Wars, j’avais hâte de voir le titre revenir.

Trois épisodes pour replonger dans le bain. Et surtout pour assimiler les changements ! Si nous savions que Deadpool était maintenant membre de l’équipe Unity des Avengers, il est aussi à la tête des nouveaux Héros à Louer, où toute l’équipe porte un costume de Deadpool ! Madcap, Stingray, Solo ou encore Guignol (entre autres) composent cette équipe farfelue dirigée par un Deadpool voulant tuer, faire du mal, faire souffrir notre Deadpool. Et pour parvenir à ses fins, il est prêt à tout !

Entre problèmes financiers, difficulté de savoir qui est qui, un Deadpool voulant agir comme un héros, personnages loufoques et ce mystérieux Deadpool, notre anti-héros n’est pas au bout de ses surprises.

Si l’humour est toujours là, si l’intérêt l’est aussi, il me manque néanmoins quelque chose, déjà le nouveau statu quo est compliqué, on ne rentre pas vraiment facilement dedans, et surtout, il manque les personnages secondaires que Gerry Duggan a apporté à Deadpool.

Bref, malgré la qualité de l’intrigue, je reste sur ma faim. J’espère que ce n’est qu’une impression passagère et que tout cela rentrera vite dans l’ordre.

Spider-Man/Deadpool : S’il est plaisant de voir une seconde série Deadpool, je reste néanmoins sceptique de par cette association.

On retrouve Deadpool et Spidey dans une bien fâcheuse posture face à Dormammu ! Les deux personnages se sont retrouvés en enfer à cause de notre mercenaire, désireux de recoller les morceaux avec Spidey, même s’il se doute que cela semble impossible. Il voudrait au moins pouvoir apprendre du Tisseur. Mais Spider-Man reste déterminé à ne rien avoir à faire avec lui…

Dommage, puisque Deadpool semble très intéressé par Peter Parker

Bref, une histoire assez ennuyeuse, soyons claire. Néanmoins le cliff final peut laisser espérer quelque chose de plus lisible par la suite.

Bref, avec le retour du kiosque Deadpool, enfin mensuel et avec plus de pages (c’est bien le seul kiosque à proposer cela !) j’espérais retrouver la qualité de la précédente série. Et bien je suis, pour le moment, plutôt déçu. Si l’intrigue de la série Deadpool est plutôt bonne, il manque des personnages emblématiques du run de Duggan. Quant à Spider-Man/Deadpool, je ne suis pas du tout fan. Un premier numéro décevant donc.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article