Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Infinite Crisis tome #3

Mon Impression : Infinite Crisis tome #3

Je dois bien le reconnaître, le second tome d’Infinite Crisis m’a pas mal refroidi. Du coup, j’ai eu un peu de mal à me lancer dans le suivant, de peur de me retrouver à nouveau avec un truc pompeux, excluant, longuet, ennuyeux tout simplement. Mais bon l’envie de relire correctement l’une de mes premières sagas DC Comics, est plus forte ! Encore faudrait-il que la saga commence, vraiment…

Autrefois, le docteur Bruce Gordon était le possesseur du diamant d’Eclipso, qui lui permettait de contrôler cette entité maléfique ancestrale. Aujourd’hui, celle-ci est libre… libre d’investir n’importe quel esprit sur Terre, même celui du plus puissant des héros : Superman ! Un problème supplémentaire qui s’ajoute à la crise de confiance qui secoue les héros de la Justice League, sur le point de dissoudre l’équipe.

(Contient les épisodes Day of Vengeance #1 à 6, Action Comics #826, Adventures of Superman #639, Superman #216, Justice League#115 à 119)

Mon Impression : Infinite Crisis tome #3

Après un premier tome où nos héros descendaient, un peu de leur piédestal, un second nous faisant voyager dans l’espace, ce troisième volume d’Infinite Crisis se concentre sur la magie et les nombreux personnages de DC Comics qui baignent dedans. Au programme, trois intrigues, dont deux qui sont très liées.

Dans « Eclipsé », nous faisons la connaissance d’Eclipso, une entité maléfique enfermée dans une pierre et cherchant par tous les moyens de prendre possession d’un corps ! Et quel meilleur corps que celui de Superman ? Eclipso va redoubler d’effort et de possessions pour atteindre son but. Dans ce cas là, un seul être est capable de s’opposer à Superman, Captain Marvel !

Je vous laisse deviner la violence de cette opposition, et difficile de trouver mieux qu’un artiste que Ian Churchill pour faire ressortir toute la puissance d’un tel combat. Si je ne suis pas fan de ce style de dessin, muscles et sexytude à souhait (quoique Lois est assez caliente), il est l’artiste qu’il fallait ici !

« Jour de Vengeance » fait suite directe à ces épisodes. Pour mettre fin au combat entre Superman et Captain Marvel, le sorcier Shazam a fait appel au Spectre de manière désincarné ! Grave erreur ! Ce dernier, sans corps, en recherche un de manière désespéré et tombe sur Eclipso, qui s’est emparé du corps de Jean Loring ! Cette dernière manipule habillement le Spectre pour le convaincre qu’il serait bénéfique pour le monde de se débarrasser de la magie ! C’est alors un véritable massacre, génocide qui est mis en place par l’incarnation de la vengeance.

Les plus grands étant tombés ou absents, la Justice League Dark n’existant pas encore (dieu soit loué, nous aurions eu une saga des plus pompeuses !), une équipe de seconds couteux se met en place sous le nom du Pacte des Ombres. On y retrouve l’Enchantresse, le Loqueteux, le Diable Bleu, Nightshade, Nightmaster et le surprenant, l’incroyable, le délirant Detective Chimp. (Quelle classe ce petit singe !) Contre toute attente, ce groupe improbable va se retrouver avec un rôle majeur et déterminant dans la lutte titanesque qui oppose le Spectre et Eclipso à Captain Marvel !

Mon Impression : Infinite Crisis tome #3

« Crise de Conscience » nous relate, enfin, les conséquences de Identity Crisis, où Zatanna, assistée d’autres membres de la Justice League, « lobotomisait » certains ennemis, afin de leur retirer les souvenirs des identités secrètes de nos héros. Le souci c’est que Batman a eut le droit au même traitement lorsqu’il a découvert le pot aux roses. Si les conséquences se limitaient à un éloignement de Batman, les choses prennent une vilaine tournure aujourd’hui alors qu’un ennemi despotique de la League rend la mémoire aux victimes de Zatanna !

Bien évidemment c’est la colère qui prédomine et ils décident, bien entendu, de s’en prendre de suite aux proches de nos héros, alors que d’autres membres de League découvrent les faits ! S’ensuit de terribles affrontements, contre les ennemis à la mémoire retrouvée, mais aussi entre membres de la League ne parvenant pas à se mettre d’accord sur le poids de leurs responsabilités !

Je suis vraiment content de voir enfin Batman pouvoir, enfin, faire face, à ses « violeurs ». Des scènes de grandes tensions. Et si je savoure la culpabilité douloureuse pour certains, je suis agacé par ceux qui ne voient pas où est le problème dans ce qu’ils ont fait. Et je ne cache pas que j’aurais voulu encore davantage de confrontations avec Batman, et un Superman plus décisif.

Graphiquement, que ce soit Justiniano sur « Jour de Vengeance » ou Chris Batista sur « Crise de Conscience », nous avons le droit à des dessins corrects, plaisants à suivre, suffisamment immersifs. Mais rien de fantastique non plus. Justiniano n’est pas le meilleur character designer et Chris Batista a un peu de mal à remplir ses cases.

Mon Impression : Infinite Crisis tome #3

Bref, c’est donc soulagé que je suis, suite à la lecture de ce troisième tome. Trois excellentes sagas, enfin deux, car les premières se suivent directement. La découverte d’une équipe assez géniale dans l’univers de la magie, dont je ne suis pas spécialement fan chez DC, et les conséquences cinglantes d’Identity Crisis, avec un cliff final explosif ! Cependant, il serait temps que la Crisis en elle-même commence vraiment, car trois tomes sur cinq de prologue, c’est long, très long, que les histoires soient bonnes ou non.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article