Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

L'Oeil dans l'Objectif #7,5 : P&S Photography Cosplay

En ce jour férié, nous avons plus de temps pour savourer une nouvelle interview de photographes, et c'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé P&S pour vos questions.

L'Oeil dans l'Objectif #7,5 : P&S Photography Cosplay

Déjà eu de mauvaises expériences, de mauvais souvenirs ?

Oui, surtout à nos débuts, mais ce n’est rien comparé aux bonnes expériences !

C’est une impression, où l’ambiance au sein des cosplayeurs suisses a l’air beaucoup plus calme et détendu qu’en France ?

Elle a l’air, oui. La Suisse a une super réputation niveau cosplay, c’est sûrement dû à la Swiss Cosplay Family. On est bien moins nombreux qu’en France, et ça permet de plus se connaître, d’organiser des événements de temps en temps. Il y a beaucoup d’échange sur ce groupe, tout le monde s’entraide et communique. Et au-delà de ça, l’ambiance en compétitions est relativement détendue. On est profondément attachés à la SCF pour toutes ses raisons, ce côté famille, on se soutient et on se réjouit les uns pour les autres. Il suffit de voir à Polymanga, quand on annonçait les gagnants pour l’ECG, le WCS, la Yamato… Tout le monde explosait de joie à chaque fois, ça pleure, ça se prend dans les bras, c’étaient des beaux moments. Je ne pense pas après qu’il faille diaboliser la France. On a énormément d’amis en France qu’on adore, et de ce qu’on a vu, l’ambiance est quand même meilleure que ce que la rumeur en dit. Il y a simplement bien plus de cosplayeurs, d’événements, de concours, et le cosplay a plus « d’importance » disons dans votre pays, du coup, évidemment, y’a plus de dramas et d’histoires. Mais ça ne veut pas dire que la France est une horreur niveau cosplay.

L'Oeil dans l'Objectif #7,5 : P&S Photography Cosplay

Des artistes coup de cœur avec qui vous adorez travaillé ?

Je pense que tout le monde sait à quel point on aime faire des photos avec Shiro. Je dis pour rigoler que c’est comme une muse, on l’a photographiée tellement de fois ! On nous a même demandé si elle était ma sœur, et la fille de P. une fois x) Il y a Kadirine qui est très symbolique pour nous aussi, on le répète souvent, mais elle est là depuis le début et ça reste une de nos cosplayeuses préférées ! LucioleS, évidemment, ça a été une de nos cosplayeuses préférées dès nos débuts, alors la photographier autant de fois, ça a été un bonheur pour nous. Sinon, il y a quantité de cosplayeurs qu’on adore et ils le savent, puisqu’on les photographie souvent. Huyana, avec qui je fais des shootings en solo qui sont des projets qui nous tiennent à cœur, les jumelles Dragomira et Soryane qu’on a hâte de reprendre en photos, mon père adore photographier Kotori et d’autres cosplayeurs du Sud que je n’ai pas l’occasion de photographier souvent malheureusement… Et puis, évidemment Saya Y. et Shunsuke, qu’on a la sensation de voir évoluer depuis notre premier shooting et qu’on adore, Chech et Kaali pour qui on a une affection toute particulière, Momoko, Arrysia, Mini Nene, la team Italie, etc. Bien trop de gens pour tous les citer à vrai dire.

Vous avez la même vision de votre passion tous les deux ?

Je pense, oui. On veut tous les deux s’amuser, mais progresser, mettre en valeur le cosplayeur et collaborer avec lui. On pense tous les deux que le cosplay ne doit pas être prise de tête, mais qu’on doit le faire avec sérieux tout de même. Je suis peut-être plus stressée et stressante que lui, je vais poser des délais, gérer les posts sur la page, calculer pleins de choses pour qu’on ait le meilleur rendu. Lui, il y va plus au feeling, je pense. L’inverse de notre façon de travailler en shooting : il prend son temps pour faire sa photo, et moi je vais au feeling et je mitraille. Donc on a la même vision, mais on ne fonctionne pas pareil !

L'Oeil dans l'Objectif #7,5 : P&S Photography Cosplay

Shiro par P.

Qu’est ce que vous retouchez sur une photo ?

Beaucoup de choses ! Première étape, on « corrige » : lumière, netteté, couleurs, etc. Ensuite, on s’attaque aux retouches visages : on atténue les cernes, on enlève les imperfections, on donne plus d’éclats aux yeux, on retire les ombres moches, etc… Par contre, on ne modifie pas la structure du visage, on évite de trop le lisser, on change ce qui est éphémère – cernes, boutons, poils – mais pas ce qui fait le physique de la personne. Idem pour le corps : un vêtement mal rentré dans un pantalon qui grossit, on le retouche. Un ventre pas complètement plat ? On le laisse. On ne modifie pas les corps, parce qu’on n’aime pas ça. C’est surtout une question de principe, libre aux cosplayeurs de le faire après, mais perso, je trouve mes modèles beaux, et il y a des moyens de les mettre en valeur avec des poses qui cachent leurs complexes et évitent qu’on les retouche. Donc à nous de trouver des moyens de faire qu’ils s’apprécient tels qu’ils sont. Après ces retouches, on s’attaque à ce qu’on préfère : les ambiances colorées. En général, on met quantités de dégradés, on adore ça. C’est ce qui fait qu’on a souvent des photos très colorées. Au final, cette étape est parfois la plus courte, alors que c’est la plus amusante.

Avec quels logiciels ? Cameraraw et Photoshop !

D’autres passions que la photo ?

Mon père non, à part la photo modèle. Perso, j’écris énormément et j’ai été passionnée de dessin au point d’en faire mes études, mais je fais overdose là. Je rêve de sortir un roman.

L'Oeil dans l'Objectif #7,5 : P&S Photography Cosplay

Shunsuke par S.

Le cliché parfait existe-t-il ?

On peut toujours progresser et toujours faire mieux, donc non. Ce serait trop triste.

Vous photographiez d’autres choses que le cosplay ?

P. fait de la photo modèle sur sa page Imapics, principalement de la photo dans l’eau ou en studio !

Pas l’impression que le « sexy » s’invite de plus en plus dans le cosplay sans que cela ne soit vraiment justifiée ?

Pas vraiment, mais encore une fois, on doit vivre dans un monde de bisounours. C’est un débat qui revient souvent, et évidemment qu’il y a du sexy complètement OC dans le cosplay. Et évidemment, perso, en tant que fille, des fois ça me soule de voir qu’on objectise la femme comme ça. Mais en vrai, chacun fait ce qu’il veut. Le cosplay sexy, ça peut être joli des fois. Et quand c’est un homme, ça ne râle pas franchement en plus. Je comprends que certains puissent en avoir marre, mais bon, perso je n’aime pas ça en général, et je passe juste mon chemin et voilà. Si ça amuse ces personnes de faire du sexy, bah, qu’elles le fassent ! Tant qu’elles s’amusent et ne font de mal à personne.

L'Oeil dans l'Objectif #7,5 : P&S Photography Cosplay

Momoko par P.

Que peut-on vous souhaitez pour la suite ?

Oh, pas mal de chose. D’être sélectionnés pour le concours de photo cosplay à Fantasy Basel, de rencontrer les gens qu’on admire, de pouvoir travailler avec eux. A P., que la photo modèle marche bien, et à moi que je puisse enfin changer d’appareil photo. Et surtout, que ça continue comme ça. On a des amis géniaux avec qui on aime faire des photos, et pour l’instant tout va bien pour nous. C’est une grosse chance, alors on espère que ça durera !

Un petit mot pour les lecteurs ?

Merci de nous avoir lus ! Le cosplay est fait pour s’amuser, n’oubliez jamais ! ^^

Nominez la prochaine personne interviewée.

Steevy Lee !

L'Oeil dans l'Objectif #7,5 : P&S Photography Cosplay

Yuki Doll par S.

Une bien belle rencontre, des artistes au talent incroyable, leurs photos sont bien plus forts que des mots.

Ce fut un véritable plaisir et une grande fierté de les avoir dans ma modeste chronique.

Je ne peux que vous inciter à suivre leur travail, ici.

A très vite !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article