Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : La Rage d'Ultron

Mon Impression : La Rage d'Ultron

Je suis assez friand des histoires proposées par Panini, et Marvel, dans la gamme Graphic Novel. Même si je n’ai pas lu tout ce qui est sorti jusqu’à maintenant (pas encore), je suis plutôt convaincu de la qualité de ces histoires. Et je dois bien reconnaître, que j’attendais avec une très grande impatience cette Rage d’Ultron avec Rick Remender et Jerome Opena comme équipe créative. J’adore les dessins du second et je suis fan des Uncanny Avengers du premier. L’attente est donc très grande.

Dans le passé et le présent, les Avengers affrontent Ultron, le robot tueur. Cet ennemi d’acier est prêt à passer à l’étape supérieure d’une évolution qui semble sans limites. Après des années d’aventures, le choc générationnel entre Ultron, son concepteur Hank Pym et son androïde la Vision atteint son paroxysme.

Découvrez un récit spectaculaire et inédit signé Rick Remender (Captain America, Avengers & X-Men : Axis), et dessiné par Jerome Opena (Uncanny X-Force, Avengers) et Pepe Larraz (Fear Itself : the Home Front, Web of Spider-Man).

Mon Impression : La Rage d'Ultron

Je dois reconnaître, en premier lieu, avoir eu un peu de mal à me lancer dans l’histoire. Sans doute à cause de ce court flash-back, où l’on assiste à un énième combat entre Ultron et les Avengers de l’époque. On y découvre, cependant, un Hank Pym qui semble vraiment souffrir de devoir combattre et maltraiter son « fils » de la sorte. Personnellement, plutôt que de démarrer avec ce petit bond dans le passé, je l’aurais incrusté dans l’histoire principale.

Car l’action de la Rage d’Ultron se déroule bel et bien dans le présent. Les Avengers, menés par Captain America version Sam Wilson et comptant Dents-de-Sabre dans leur rang, se battent contre les Descendants, des robots ayant tous les traits de l’humain. Pour régler ce conflit rapidement, Hank Pym les tue tous en un claquement de doigts en les « éteignant ». Pour lui ce n’est pas un meurtre vu qu’ils ne sont pas vivants. Devant un tel acte et une telle dureté, c’est la stupéfaction, voir l’horreur qui règne au sein des Avengers. Et que dire de la Vision, véritablement fou de rage.


Alors que tous débattent des actes d’Hank, Ultron se manifeste de nouveau, sur Titan, devenant carrément la planète elle-même ! Seul Starfox parvient à échapper à cette assimilation montrant qu’Ultron a encore plus franchi un cap dans son évolution. Le désaccord des Avengers se creusant encore davantage quand Hank, soutenu par Thor, annonce vouloir éradiquer le problème Ultron comme il l’a fait avec les Descendants !

Mais deux problèmes se posent. La majorité des Avengers le laisseront-il faire, même si certains vont rallier sa cause au gré du combat, et surtout Hank en sera-t-il capable ? Il est souvent plus facile de parler que d’agir, et les événements du flash-back nous reviennent en tête…

Mon Impression : La Rage d'Ultron

Durant cette nouvelle opposition entre Avengers et Ultron, Rick Remender prend une tournure que j’attendais depuis fort longtemps, que j’espérais même secrètement. Tourner ce combat entre Hank et Ultron, entre un père et son fils. Un combat où les non-dits, les rancœurs, les secrets trop longtemps accumulés explosent aux visages de chacun. Un combat où les véritables émotions de Hank sont mises à jours, et où, surtout la véritable « identité » d’Ultron est révélée !

C’est une excellente histoire que Rick Remender nous propose, et un nouveau statu quo que j’espère voir perdurer et travailler dans le futur de Marvel.

Graphiquement, Jerome Opena, aidé de Pepe Larraz, nous offre une excellente saga. Les dessins sont fluides, rythmés, montrant parfaitement la rage d’Ultron et les doutes d’Hank face à ce grand déballage. L’action est formidablement bien retranscrite et les personnages fabuleux.

Mon Impression : La Rage d'Ultron

Bref, la Rage d’Ultron est une vraie bonne lecture. Rick Remender a là une excellente idée et j’espère que cela ne restera pas sans écho pour la suite. Formidable travail sur le duo Hank Pym/Ultron.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article