Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Fatale tome #3

Mon Impression : Fatale tome #3

Jo est une femme magnifique, une Femme Fatale, tout homme abandonnerait tout pour ses yeux, son corps, et ce à l’insu de son plein gré. Et nous, lecteurs, ne pouvons non plus résister aux charmes de cette magnifique brune, même si nous ne savons, finalement, que peu de choses sur elle. Les deux premiers tommes entretiennent plus de mystère que ne révèle de choses. Et pourtant, nous sommes subjugués par Jo, happés par l’histoire d’Ed Brubaker.

Quatre femmes ? Quatre époques. Quatre destins tragiques. Les jours noirs de la Grande Dépression, les secrets anciens du Moyen-Âge, les plaines hantées du vieux Far-West et les ruines bombardées de la Seconde Guerre Mondiale… Quatre récits d’horreur et de polar, qui s’entremêlent et sont liés telles les pièces du puzzle que constitue le mystère de la Femme Fatale. Du grand polar noir !

Vous ne pourrez pas échapper à… Fatale ! Deuxième volet de la série créée par Ed Brubaker et Sean Phillips (Criminal et Incognito), à la croisé du polar et du fantastique. Fatalement, vous allez succomber.

(Contient les épisodes #11 à 14)

Mon Impression : Fatale tome #3

Mais des explications nous allons en avoir ! Enfin un peu… quelques unes… Mais c’est un début ! Ed Brubaker met en pause son intrigue et les aventures, bien chaotiques de Jo, pour nous plonger dans le passé, à travers différentes époques, avec différentes femmes, mais toujours des Femmes Fatales et envoutantes !

A travers ces quatre histoires, pendant la Prohibition, en pleine Inquisition, au cœur du Far-West et durant la Seconde Guerre Mondiale, nous découvrons trois femmes, dont Jo, ayant toutes les mêmes pouvoirs, les mêmes capacités, la même influence sur les hommes. Mais aussi la même incompréhension sur ce qui leur arrive et le pourquoi du comment, et donc la même envie de découvrir des explications.

En 1936, Jo utilise ses dons pour s’enfuir de prison et se rendre chez un vieil écrivain, qui attendait sa venue et qui lui fait des révélations sur un livre bien étrange. Mais ces révélations auront un lourd prix pour l’écrivain…

En 1256, Mathilda brûle sur le bûché de l’inquisition en tant que sorcière. Quelques heures plus tard, elle se réveille nue et le crâne rasé ! Elle fuit alors dans les bois et tombe sur un étrange vieillard, qui malgré son affiliation va la prendre sous son aile… Mais est-ce sans intérêt ? Et on trouve un étrange livre…

En 1883, Bonnie Smith est une hors-la-loi. Elle connaît son pouvoir sur les hommes et sait qu’il est difficile de la tué ! Cependant, elle croise un indien sur qui ses pouvoirs ne fonctionnent pas, qui va la mener à un vieil homme connaissant ses capacités, à la recherche d’un livre…

Enfin en 1943, Jo se retrouve en Roumanie, aux mains de monstres nazis tout droit sortis d’un roman d’H.P. Lovecraft prêts à la sacrifier alors qu’elle pensait trouver des réponses à ses interrogations dans ce pays…

Mon Impression : Fatale tome #3

Graphiquement, rien à redire sur le travail de Sean Phillips. Comme depuis le début de ce titre, il nous livre un travail fantastique. Il arrive parfaitement à nous retranscrire les époques et les lieux, tous biens différents de ces quatre histoires. Et ses héroïnes dégagent toutes un charme fou.

Bref, j’ai beaucoup apprécié ces quatre, trop, courtes histoires. Nous en apprenons un peu plus sur la destinée de Jo à travers les vies de ces deux autres femmes. Un excellent mélange entre le polar, le fantastique et l’horreur. On se rend compte que ce qui court après Jo est véritablement effrayant et comprenons l’importance de ce fameux livre !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article