Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

AVENGERS NOW #3

Superior Iron Man : Iron Man apparait comme un pourri depuis la fin d’Axis et son installation à San Francisco. Ce nouvel épisode de la série signée Tom Taylor va encore un peu plus le confirmer !

Daredevil a refuser le cadeau de Tony et reste bien décider à ne pas fermer les yeux sur les agissements de l’Avenger en armure. D’autant qu’il découvre le petit secret de Tony, et cela rend Extremis 3.0 et son application encore plus incroyable… Iron Man n’étant pas prêt à être démasquer, des mesures drastiques s’imposent…

Bref, bête à dire mais je prends plus mon pied à détester ce Tony qu’à essayer d’aimer le précédent.

Thor : Après un court flashback, nous découvrons enfin quel artefact attise ainsi la convoitise des Géants des Glaces, et quel est le rôle de Malekith dans tout ceci !

Dans le présent, la nouvelle détentrice de Mjölnir doit apprendre à composer sans le marteau ! Mais il semblerait qu’un éloignement prolongé du marteau est quelques effets indésirables sur la jeune femme. Et si les Géants des Glaces sont une chose, le prochain adversaire de cette nouvelle déesse de la foudre en est une autre !

Bref, beaucoup d’action, quelques explications mais toujours la même interrogation.

All-New Captain America : Mais non ! Non, Non NON !!! Comment Remender a-t-il pu se débarrasser de Ian ainsi? Et d’une façon si atroce ! Il n’y va pas avec le dos de la cuillère et Immonen a su retranscrire la dureté de la scène.

Cette mort en met un sacré coup à Sam, et le costume de Captain America semble être de plus en plus lourd sur ses épaules. C’est à ce moment que Sin, la fille de Crâne Rouge (cela faisait longtemps) décide de porter le coup de grâce.

Bref, si l’histoire est bonne, les rebondissements surprenant, les dessins magnifiques, je reste sceptique sur le nouveau rôle de Sam Wilson !

Hulk : Encore deux nouveaux épisodes pour Hulk ce mois-ci… pardon, doc Green ! Et sa quête d’éradiquer tous les monstres gammas se poursuit ! Après A-Bomb et Skaar, ils cherchent ce mois-ci à vérifier la mort de Samson avant d’aller rendre visite à Betty !

Et cette visite prend une drôle de tournure alors que nous découvrons qui est derrière la tentative de meurtre de Bruce Banner, il y a quelques mois, lorsqu’il se prenait deux balles dans la nuque !

Enfin, des nouvelles de Bruce Banner justement, qui ne semble vraiment plus n’avoir aucune carte en main…

Bref, c’est toujours aussi fun à lire, beau à regarder, et on retrouve pas mal de personnages en réalisant qu’il y a un sacré paquet de « monstres gamma » !

Bref, que ce soit au scénario ou au dessin, les quatre séries de ce kiosque sont vraiment très bien loties. Changement de cap drastique pour ces quatre personnages emblématiques de Marvel, et là ù l’on pourrait avoir peur du résultat on découvre quatre séries aux intrigues passionnantes. Paris réussis donc.

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

DEADPOOL #13

Deadpool : Deux nouveaux épisodes pour DeadZenpool ! En effet suite au sort de la Sorcière Rouge et Fatalis dans la saga Axis de Remender, les personnages de l’univers Marvel (quasiment tous !) ont vu leur identité s’inverser ! Si les X-Men veulent rentrer en guerre contre l’Humanité, si les Avengers veulent contrôler le monde, Zenpool à décider d’adopter la voix de la non-violence ! Ce qui le mène à des situations assez caustiques !

S’il semble apprécier sa nouvelle philosophie de vie, ce n’est pas vraiment le cas de Shiklah, bien désappointée de voir son assassin de mari se transformer en véritable caniche inoffensif ! Heureusement pour notre héros, des urgences avec Kim chez les X-Men, ou encore Evan à Génosha, l’empêche de se faire étriper par sa chère et tendre !

Bref, je ne suis pas fan de ce Zenpool, non pas qu’il ne soit pas drôle, mais il remet en cause, ou simplement en parenthèse (j’espère le deuxième choix !) le nouveau statu quo passionnant que Duggan et Posehn mettent en place sur le titre. Et puis quand on sait le côté éphémère des événements d’Axis

Death of Wolverine : Deadpool & Captain America : Tout est dans le titre ! Ce one-shoot, qui rassemble Deadpool au vieux Steve Rogers, fait écho à la mort (sniiiiiiiiiiff) récente de notre Griffu !

Pour l’occasion Deadpool, aide l’ancien Captain America a brûler tout ce qui est susceptible d’avoir de l’adn de Logan, afin d’empêcher un esprit tordu ou machiavélique de tenter de cloner le défunt ! Cela va les mener à chercher un couteau ayant blessé Logan

Bref, un épisode pas spécialement drôle, pas super intéressant et qui montre (pour le moment) la difficulté que Marvel a eu à faire des épisodes « hommages » à Logan dignes de ce nom.

Bref, un numéro moyen, la faute à des épisodes gangrénés par des événements extérieurs au titre, Axis, Death of Wolverine.

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

AVENGERS #26

Avengers : Contre toute attente, Steve Rogers a accepté de discuter avec Reed Richards. Et s’il accepte d’œuvre, un instant, avec les Illuminati, c’est non sans leur promesse d’être jugés, si la Terre est toujours là, une fois tout cela terminé. Je suis assez d’accord avec cette vision de Steve. Bien que nécessaires, trop d’actes des Illuminati ne peuvent rester impuni.

Tout ce petit monde, met donc au point un plan pour empêcher une nouvelle incursion et se débarrasser de la Cabale. Mais dans l’ombre, un autre personnage cherche à se venger…

Bref, moments chocs, les masques tombent et un personnage emblématique de Marvel va semble-t-il en faire les frais. Nos héros, ceux des Illuminati, semblent avoir perdu toutes notions du bien ou du mal, et agissent come bon leur semble. Quelle tension !

New Avengers : Docteur Strange !! Les Prêtres Noirs sont sous les ordres de Strange ! Quelle claque ! Je n’avais pas vu venir la chose, mais cela semble tout à fait logique et crédible ! Et après une si énorme révélation, on nous promettais que cela allait continuer avec l’identité des Rois d’Ivoire !

Et c’est un Hank Pym, barbu, qui revient dans voyage incroyable de presque huit mois, et ayant beaucoup de mal à remettre tout ce qu’il a vu dans l’ordre qui nous annonce l’identité de ces Rois d’Ivoire ! Juste après que Reed nous annonce le nombre incroyable d’univers restants !

Bref, l’univers Marvel s’emballe et nous, nous dirigeons lentement vers le grand final qu’est Secret Wars. Je suis terriblement impatient !

Avengers World : A partir de ce numéro, Avengers World prend une importance capitale, puisqu’on nous y narre ce qu’il s’est passé durant ce bond de huit mois ! Et on peut dire que nous avons un sacré paquet de questions !!

L’épisode du jour se concentre sur Rocket et Smasher. Nous arrivons au moment où belle Izzy découvre sa grossesse et se retrouve contraint et forcée de quitter la Terre pour rejoindre la planète-mère des Shi’ars ! Commencent alors une aventure spatiale qui finira par nous expliquer comment le couple et leur bébé ont fini par rejoindre les Shi’ars.

Rien de bien surprenant, c’est, disons clairement, le « mystère » qui méritait, sans doute, le moins d’explication sur tous les récents bouleversements dans l’univers des Avengers.

Bref, vraiment impatient de découvrir les autres explications auxquelles nous aurons le droit. Graphiquement Marco Checchetto c’est toujours aussi magnifique.

Marvel 75th Anniversary Celebration : En règle générale, je ne suis vraiment pas fan des épisodes bouche-trous dont Panini aime garnir ses kiosques lorsqu’ils sont en manque de matériel.

Mais là, deux éléments changent complètement la donne !

L’histoire, centrée sur Captain America durant la guerre, est officiellement le premier scénario de Monsieur Stan Lee, et se résumait à l’époque, en 1939, à deux pages manuscrites.

Le deuxième excellent point c’est que ce manuscrit, revit aujourd’hui, en étant mis en images par maitre Bruce Timm !

Bref, un scénario classique mais efficace et des dessins splendides, que demander de plus ?

Bref, ce n’est pas une surprise, encore un excellent numéro. Hickman ne relâche pas une seconde la pression sur ses titres, et nous sommes toujours un peu plus emportés dans le génie, la profondeur et l’intérêt sans limite de son scénario. Et avec Avengers World qui commence à répondre à nous interrogations sur ces huit mois que demander de plus ?

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

LES GARDIENS DE LA GALAXIE #8

Les Gardiens de la Galaxie : Troisième et dernier numéro de Planète Venom. Après avoir baladé le symbiote de Flash à Groot puis à Rocket c’est finalement Drax qui l’a accueilli pour conduire le vaisseau spatial jusqu’à la planète mère du symbiote !

Là, Bendis nous propose, enfin, quelque chose d’intéressant, sur les origines de Venom et de ses, nombreux congénères. Et il faut bien avouer que ces révélations sont plus que surprenantes et surtout intéressantes. Je dois bien avouer que les idées avancées par Bendis me plaisent bien et vont à l’encontre de ce à quoi l’on pouvait s’attendre sur les comparses de Venom.

Bref, cette saga propose des révélations fort sympathiques, mais nous n’avions vraiment pas besoin de trois numéros pour tout ça… Graphiquement, Valerio Schiti fait du très bon boulot.

Guardians Team-Up : Suite et fin de cette première aventure des Gardiens en duo avec d’autres héros, ici les Avengers. Suite à leur crash sur Terre, les Gardiens sont secourus par les Avengers avant d’être attaqués par les Chitauris et Nébula ! Après une bataille à sens unique, nos héros sont tous au sol, seule manque à l’appel, Gamora !

Une énorme bataille s’annonce donc dans l’espace pour récupérer la belle Zen-Whoberis !

Bref, premiers épisodes vraiment pas folichons, une histoire bancale, faisant plus tape-à-l’œil qu’autre chose et où on nous explique quand même que Bendis signe les deux premiers épisodes juste parce que son nom en vendeur, bref on s’en fout carrément de la qualité… Et au dessin, Stephane Roux n’est peut-être pas le meilleur choix, ce n’est pas vraiment beau…

Star-Lord : Le premier rencard entre Peter et Kitty aura tournée court et au cauchemar ! Les Bouchers finissant par mettre la main sur le leader des Gardiens de la Galaxie afin de le ramener à Mister Knife ! Et quelle ne fut pas ma surprise en découvrant le visage de J-Son sous le masque !

Et c’est une véritable rancune, voir une profonde haine que nous pouvons ressentir entre le père et le fils. Et je dois bien avouer, adorer cette confrontation. Alors qu’il est en très mauvaise posture, Kitty, pourtant affolée rien qu’en entendant le mot « espace » est en route pour le sauver. Mais si Peter n’est qu’un plaisir personnel pour J-Son, ce dernier cache de biens sombres plans…

Bref, le titre commence à prendre son envol en nous proposant quelque chose de concret ET d’intéressant. Content de voir enfin Kitty et Peter, face à face, en chair et en os tous les deux.

Rocket Raccoon : Suite des aventures du raton le plus poilant de la galaxie. Malheureusement, Skottie Young n’est plus au dessin, bien remplacé par Jake Parker. Après sa mésaventure avec ses chères princesse, Rocket se retrouve sans argent, il devient alors une sorte de mercenaire.

Ses missions, barrées, l’emmène à affronter des poux sur le crane d’Ego la planète vivante, ou encore de sauver des robots sédentarisés et travaillant la terre enlevés par des charognards.

Bref, c’est toujours aussi drôle, aussi original, aussi loin de tout ce qu’on peut lire, et cela fait un bien fou chaque mois.

Nova : Sam et son casque de Nova sont dans un sale état suite à son combat contre Kluh. Malgré sa jeunesse, son manque d’expérience, Sam m’a surpris en montrant un sacré courage. Et je ne suis pas le seul dans ce cas, puisque Steve Rogers vient le chercher chez lui, enfin dans les ruines de sa ville pour l’emmener chez les Avengers et lui donner sa carte de membre !...

Bref, un épisode « anniversaire » pour le numéro #25, auquel il manque un bout… (Dans le prochain numéro…) Où entre blabla et bons sentiments, Nova est accepté par les autres héros. C’est long pour pas grand-chose.

Bref, quel dommage de tout gâcher avec cet épisode creux et inutile de Nova, qui aurait pu se résumer à deux ou trois pages. Les Gardiens de la Galaxie ne sont toujours pas au top, même si les révélations sur la planète de Venom sont sympas.

Il reste Star Lord et Rocket Raccoon qui m’ont beaucoup plus ce mois-ci. J’espère que Black Vortex va emballer tout ça.

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

X-MEN #26

All-New X-Men : Et bien voilà, le voyage de Martine et les All-New X-Men dans la dimension Ultimate se termine, sans qu’il ne soit véritablement passé quoique ce soit…

Il faut reconnaître que depuis le début de son run Bendis nous a habitué aux histoires sans profondeurs, sans impacts, mais là c’est le pompon ! Six épisodes pour voir ces gamins débarquer dans l’univers de Miles Morales, comprendre qu’ils ne sont pas au bon endroit et repartir tout simplement… C’est navrant… Et ce n’est pas la pseudo prise de conscience du jeune Hank qui va changer quoique ce soit à cette saga…

Bref, je ne comprends vraiment pas le truc…

Uncanny X-Men : Quelle surprise ! Non mais vraiment je ne m’y attendais pas du tout à celle-là ! Cyclope qui retourne le petit Matthew Malloy, sans doute le mutant le plus puissant de la création, pour s’en servir dans sa petite révolution mutant égoïste et égocentrique ! Vraiment, je ne m’attendais pas du tout à une telle situation !

Mais les dissensions règnent autour de Cyclope, si Magnéto tente de raisonner le leader mutant, ce n’est pas le cas d’Illyana, qui part chercher l’aide du Docteur Strange dans le passé, et encore moins pour Eva, qui remonte encore plus loin dans le temps !...

Graphiquement, Chris Bachalo est au summum de sa forme ! Jamais ses dessins n’ont été aussi beaux, en témoigne son époustouflante pleine page où Magie apparaît dans les flammes à Cyclope et Matthew. Juste magnifique !

Bref, toujours un plaisir de suivre cette saga, et quel moment de jouissance extrême lorsque le S.H.I.E.L.D. passe à l’action. Petit bémol cependant, puisque les agissements d’Eva laisse penser que le final va me décevoir, comme à chaque fois que l’on touche au temps chez Marvel.

X-Force : Ce n’est donc pas vraiment Cable qui dirige ce groupe d’X-Force, mais un clone avec son esprit. Et nous avons un nouveau clone chaque jour, puisque le précédent meurt en fin de journée. Moui… Cette révélation après celle de Hope qui se révèle être Même, c’est un peu n’importe quoi… Rajoutons à cela Fantomex et ses pulsions meurtrières, Psylocke chaude comme la braise avec Cable, Nemesis qui essaie d’être gentil, et le premier épisode du mois est un véritable n’importe quoi !

Dans le second épisode, tout semble indiquer qui l’équipe de Cable devient un groupe d’assassins dans le désert, visant à tuer un groupe d’élite de l’armée anglaise !

Bref, Simon Spurrier part dans tous les sens, apporte beaucoup de changements, d’éléments, et l’on se passerait de certains… de beaucoup… de tous en fait. Un titre compliqué à lire, difficile à apprécier, impossible à suivre graphiquement !

Cyclops : Suite à sa méconnaissance du monde spatial, du monde de son père, Cyclope a provoquer sans le vouloir, la capture de Corsaire, la destruction du vaisseau et la disparition de tout l’équipage ! Heureusement, Corsaire a le temps de faire comprendre à son fils qu’il doit cacher ce lien de parenté à tout prix !

Aussi, Cyclope se retrouve-t-il matelot dans l’équipage de Valesh Malafect, le terrible pirate de l’espace, vouant une haine sans borne à Corsaire. Contre toute attente le jeune Cyclope réussit à merveille à s’intégrer à ce nouvel équipage, tout en gardant dans un coin de sa tête la mission de sauver l’ancien !

Bref, un titre toujours sympathique à suivre, et qui me donne une autre image de Cyclope.

Bref, c’est tout l’un ou tout l’autre. Bendis me propose de la daube sans nom dans All-New X-Men, mais du très bon dans Uncanny X-Men. X-Force est une plaie à lire à l’inverse de Cyclops qui propose des histoires sympathiques. Les mutants ne sont vraiment pas à la fête…

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

MARVEL SAGA HORS-SERIE #4

Inhuman : Suite de la maxi-série Inhuman de Charles Soule avec les épisodes #7 à 11. La situation des Inhumains est inédite ! Flèche Noire à disparu. Attilan n’est plus qu’un champ de ruines. Et des nouveaux Inhumains se réveillent un peu partout à travers le monde, sans savoir ce qui leur arrivent et aussitôt traqués par de nombreuses personnes.

AIM, groupes inhumains extrémistes, Médusa, tout le monde cherche à « s’accaparer » les Novhumains comme on les appelle. A chacun de réfléchir qui il veut croire, car toutes les intentions ne son pas bonnes.

Avec ces cinq nouveaux chapitres, nous sommes un peu dans le creux de la vague. Déjà à cause d’Axis, nous nous retrouvons avec deux épisodes « occupés » par le crossover avec une Médusa méchante, à la tenue intégrale diablement caliente. Ensuite car il y a peu de nouveaux personnages, hormis le policier et que les nouveaux Inhumains des épisodes précédents ne sont pas ou peu utilisés, comme Dante par exemple.

Heureusement l’intrigue sur Flèche Noire avance un peu mais j’avoue ne toujours pas comprendre les actes de Maximus

Un petit mot sur les dessins. Si Pepe Larraz s’en sort plutôt bien, qu’arrive-t-il à Ryan Stegman ? C’est imprécis et vraiment pas joli… (Les couleurs de Richard Isanove jouant aussi à mon avis…)

Bref, des épisodes riches en action mais qui ne font pas trop avancer l’intrigue. En même temps difficile de se donner à fond sur cette maxi-série qui a raté le coche et empêcher Marvel de lancer les Inhumains en grandes pompes comme ils le voulaient. Le titre passant du statut de rampe de lancement à celui d’introduction bling bling.

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

SPIDER-MAN #8

Amazing Spider-Man : Comme si ses sept effroyables enfants ne suffisaient pas, voilà que Solus, le patriarche de cette famille de tarés, rentre dans la danse et dévore en un simple instant, l’atout majeur des Spider-Men, à savoir le Spider-Man avec des pouvoirs cosmiques !

Mais alors que l’on pourrait s’attendre à la débandade, ce qui est un peu le cas dans les rangs des Spider-Men en zone sûre, les différents groupes disséminés dans le multivers par notre Peter Parker apportent leur lot de « bonnes nouvelles ». Une faiblesse, un nouveau repère où se cacher et un allié inattendu !

Bref, un épisode qui montre clairement la puissance des adversaires de Spider-Man et ses « collègues » mais aussi que tout n’est pas perdu.

Spider-Woman : La belle Jessica Drew se retrouve bloquée sur le monde du Tisseur, le monde de Morlun et sa famille. Et comme si cela ne suffisait pas, elle découvre que la Jessica de ce monde est la concubine de Morlun ! A elle de donner le change et d’éviter de se faire tuer.

Dans son malheur, et après une scène de tête-à-tête jouissive, Jessica découvre un allié inattendu sur ce monde qui semblait ne rien pouvoir offrir aux Spider-Men. Mais pour en faire bénéficier ses amis elle devra mettre sa survie en pointillés.

De son côté, Silk, seule, découvre que la Terre où elle a atterrit est néfaste à ses poursuivants !

Graphiquement, Greg Land sait que Jessica est un personnage ultra sensuel et en abuse malheureusement, le passage avec la robe n’était pas nécessaire.

Bref, amusant à lire.

Scarlet-Spiders : Nos clones, Kaine, Jessica Drew de l’univers Ultimate et Ben Reilly, sont sur le monde de Jennix, l’un des Héritiers et découvrent le lieu de création et de stockage des clones permettant aux Héritiers de renaître éternellement.

S’engage alors un combat effroyable dans cette usine, où certains laissent sortir leur rage tandis que d’autres seront prêts à tous les sacrifices pour mettre à mal l’atout majeur des Héritiers.

Bref, un épisode sympathique, plutôt joli, qui met à l’honneur trois personnages qui pourraient très bien ne pas se soucier de tout ce chaos, n’étant que de simples clones, mais qui montre un courage et un force de caractère admirables.

Spider-Man 2099 : En revenant en zone sûre, Miguel O’Hara et Lady Spider découvre le carnage provoqué par Solus. Des corps sans vie et aucune trace de leurs compagnons, mais surtout les ruines d’un robot Bioman d’un Spider-Man japonais !

Nos deux héros décident de réparer ce robot pour l’utiliser contre les Héritiers (enfin s’il est en ruines c’est qu’il n’a pas servi à grand-chose…) et le ramène sur la Terre de Lady Spider. Mais la personne que cette dernière contacte pour entreposer le robot va permettre au Sinister Six de cette Terre de leur tomber dessus !

Bref, un épisode apprécié, tant j’ai accroché à l’univers un peu rétro/steampunk de Lady Spider. Ses Sinister Six sont juste excellents !

Bref, Spider-Verse continu on petit chemin. Toujours sympathique à lire, on peut regretter néanmoins que l’intrigue principale, soit ce mois-ci complètement mise de côté avec tous ces tie-in autours. Alors oui ils sont intéressants à lire mais cela reste des tie-in et l’avancement de l’intrigue principale traîne un tout petit peu en longueur.

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

MARVEL SAGA #8

Thunderbolts : Ce huitième numéro de Marvel Saga nous propose les six derniers épisodes de la série Thundebolts par Ben Acker, Ben Blacker, Carlo Barberi, Gerardo Sandoval, Kim Jacinto et Jorge Fornés. Ces six épisodes reprennent l’ultime saga opposant le Punisher à son ancienne équipe !

Au cours de leur dernière mission, les Thunderbolts mettent la main sur Faustus, un ennemi de Captain America, et devant les horreurs qu’il a commises, Frank Castle est bien décidé à régler le problème une bonne fois pour toute ! Mais ce n’est pas l’avis de Rulk/Ross, qui préfère embarquer le vilain et le forcer à travailler pour l’équipe. Cette opposition marque le début de la fin pour l’équipe !

Le Punisher claque la porte, découvre une bombe chez lui, apparemment déposée là par Rulk, il n’en faut pas plus pour Castle pour mettre son ancienne équipe en tête de liste des gens à abattre !

Punisher contre Deadpool (excellente scène), Punisher contre Ghost Rider, Punisher contre Elektra (sacrée découverte et relation plus forte qu’il n’y paraissait), Punisher contre Rulk. Une bonne grosse dose d’action ! Mais si quelqu’un manipulait tout ce petit monde ?...

Bref, cette version des Thunderbolts aura mis un peu de temps à démarrer et à s’imposer. Personnellement j’ai vraiment apprécié suivre cette équipe d’individualistes, d’excellents personnages, avec de bonnes intrigues, de belles surprises. Cela donnait surtout l’occasion de voir, régulièrement des personnages que l’on voit que de façon épisodique en temps normal.

Alors ça donne quoi #25 : All-New Marvel Now Août

UNCANNY AVENGERS #9

Uncanny Avengers : Après Axis, Remender revient sur son équipe Unité d’Avengers, marquant le lancement de la seconde série portant le nom d’Uncanny Avengers. Et les rangs de l’équipe ont passablement changés. Nous y retrouvons, maintenant, Vif Argent, sa sœur Wanda (dans un magnifique nouveau costume !!), Dents-de-Sabre, la Vision, Docteur Vaudou, Malicia et Captain America.

Et nous commençons d’entrée avec une mission de sauvetage. Wanda et Pietro sont encore tout chamboulés après avoir appris que Magnéto n’était pas leur véritable père. Ils décident alors de se rendre sur la contre-Terre pour s’entretenir avec le Maître de l’Evolution. Que ce soient le frère et la sœur ou l’équipe qui vient les sauver, nul ne s’attendait à ce qu’ils vont découvrir…

Bref, une nouvelle saga qui commence de fort bien belle manière. Dès le départ l’équipe éclate et chacun se retrouve dans sa propre m… Le tout sublimé par les superbes planches de Daniel Acuna.

Captain America and the Mighty Avengers : Ici aussi nous avons le droit à deux épisodes. Et après un petit coup de mou pour Sam Wilson, on le serait à moins, difficile de passer derrière Steve Rogers dans le costume à la bannière étoilée. Les différents membres des Mighty Avengers se retrouvent accaparés sur plusieurs fronts ; Spectrum se découvre de nouvelles facultés, Blue Marvel continu de chercher son fils perdu dans une autre dimension, Luke Cage tente d’en savoir plus sur l’énigmatique Jason Quantrell, tandis que Power Man et Tigre Blanc recherchent l’assassin de Gideon Mace.

Mais rien ne se passe correctement et le chaos risque de frapper chaque situation !

Bref, j’ai là les premiers épisodes, de ce titre, qui m’interpellent, m’intéressent. De nombreuses intrigues et toutes semblants prometteuses.

All- New Captain America : Fear Him : Je ne suis vraiment pas fan de ces minies-séries que Panini nous propose généralement pour boucher un trou dans une de ses publications. Mais je tente l’aventure, avec la promesse d’y voir Ian, ou Nomad, le fils de Captain.

On se retrouve avec une histoire de rôde, la nuit, avec Sam Wilson et Ian, mais qu’elle n’est pas ma surprise en découvrant un ennemi inattendu ! L’Epouvantail, fana de la peur… et non, il ne vient pas de Gotham

Graphiquement, j’ai connu un Szymon Kudranski plus inspiré.

Bref, petite déception.

Bref, si on except la dernière histoire, nous avons, encore une fois, un kiosque d’une très grande qualité, avec des histoires originales, des personnages forts mais trop rares pour des aventures passionnantes. Vraiment un plaisir de suivre ce travail de Rick Remender sur SES Avengers.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article