Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Mad Love

Mon Impression : Mad Love

Attention : voici de l’inédit pour moi ! Et oui, Mad Love m’était alors, jusqu’à aujourd’hui totalement inédite comme histoire. C’est donc avec impatience que j’attendais l’arrivée de cet ouvrage chez moi et ainsi enfin pouvoir me lancer dans cette nouvelle aventure !

Batman la Série Animée fut ma première expérience, ma première incursion dans l’univers DC ! Et déjà, à l’époque, le Joker avait su attirer toute ma sympathie, ce qui était, également, presque le cas d’Harley Quinn ! Ce personnage également clownesque, tout en humour, en romantisme, en déception et en sensualité !

Difficile de rester une jeune femme indépendante et sûre d’elle-même quand on tombe folle amoureuse de plus brillant des déments de Gotham. C’est ce qu’apprend à ses dépens l’ambitieuse Harleen Quinzel le jour où sa route croise celle du Joker, le pire ennemi de Batman. Dès lors, son destin est à tout jamais relié à son « Poussin » qui, lui, n’a d’yeux que pour son grand œuvre : la mort spectaculaire du Chevalier Noir !

Mad Love ou les origines du personnage le plus fantaisiste et déluré de Batman, la Série Animée : Harley Quinn ! La comparse du Joker tient la vedette dans cette aventure qui révèle tout un pan de sa jeunesse, réalisée par les auteurs de la série : Bruce Timm et Paul Dini ! En supplément, l’album propose l’intégralité des crayonnés encrés, la mise en couleur initiale, ainsi que deux histoires courtes mettant en scène Poison Ivy et Batgirl.

(Contient : The Batman Adventures : Mad Love Deluxe Edition + The Batman Adventures Holiday Special #1 + Adventures in the DC Universe #3)

Mon Impression : Mad Love

Quel plaisir, quelle joie de replonger dans l’atmosphère si particulière et propre à l’univers de Batman, la Série Animée ! Quelle nostalgie à redécouvrir nos personnages favoris, préférés sous les coups de crayons du maître Bruce Timm ! Des personnages au design si propre à ce qu’ils sont. La dureté chez Batman, la folie déjantée chez le Joker, la sagesse de Gordon et la joie de vivre, l’espièglerie de la si jolie Harley Quinn !

Des personnages magnifiques, des expressions qui nous font passer par toutes les émotions, un rythme toujours dans le juste, c’est un sans faute.

Au niveau de l’histoire, tout démarre avec un énième affrontement entre le Joker, Harley, Gordon et Batman. Et comme toujours le justicier de Gotham ne fait qu’une bouchée de son ennemi favori. Mais cette nouvelle défaite du Joker, met le cerveau de ce dernier en ébullition, il tient absolument à battre Batman, et ce d’une façon spectaculaire et définitive, son moment de gloire ultime !

Mais alors qu’il œuvre sur ses plans, la belle Harley est d’une humeur très caliente, tout autant, ou presque, que sa tenue ! Dire qu’elle va se faire éconduire est un doux euphémisme, preuve que le Joker est complètement fou pour préférer la compagnie de ses papiers et ses plans que celle d’Harley dans une telle tenue, avec de telles envies !

Mon Impression : Mad Love

Cela déclenche une colère sans nom chez Harley (surprenant chez elle !) qui va conduire à une plongée dans son passé. La création, sans doute la plus remarquable de Batman, la Série Animée, se voit ainsi affublée d’origines en bonne et due forme. Principalement sur sa rencontre, alors qu’elle s’appelait encore Harleen Quinzel, avec ce dément de Joker !

Cette nostalgie passagère passée, Harley décide de prendre le taureau par les cornes et de ne plus avoir à partager son « Poussin » avec Batman. Elle ne le veut que pour elle, et pour cela elle est bien décidée à se débarrasser de façon permanente de la chauve-souris grâce à l’un des plans du Joker. Mais cela risque de ne pas plaire à ce dernier…

Un bien bonne histoire, avec sa dose d’humour et de gags et surtout avec une superbe mise en lumière sur le personnage d’Harley Quinn, véritable trublionne du comics. Le personnage gagne en épaisseur et en profondeur. Paul Dini et Bruce Timm rendant le personnage encore plus à part et encore plus intéressant.

Mon Impression : Mad Love

Ce volume proposé par Urban est d’une grande richesse, en plus de l’histoire, nous avons le droit de la revivre une deuxième fois en version crayonnées encrées (vraiment sympathique) et une troisième fois avec la première mise en couleur et avec quelques annotations.

Nous avons également le droit à deux histoires courtes. Batgirl qui ne peut même pas faire ses achats de Noël tranquillement, et nous découvrons qu’une scène excellente a été refusée. Ensuite Batman et Poison Ivy s’affrontent sur un yacht en pleine mer.

Bref, en plus d’être un volume d’une très, très grande richesse, j’ai pris un véritable plaisir à découvrir Mad Love. Retrouver l’ambiance du dessin-animé de ma jeunesse couplé à une mise en lumière d’Harley Quinn dans une histoire mêlant origines et bonne intrigue, c’est un véritable bonheur de lecture.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article