Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Futures End #2

Mon Impression : Futures End #2

Qu’on ait aimé ou non le premier tome de Futures End, on ne peut lui reprocher de ne pas nous proposer un nombre incroyable d’intrigues et d’axes de lecture différents. Si la mise en situation peut paraître un peu compliquée, car il s’est passé énormément de chose en cinq ans, une fois dedans, une fois happé, il est assez difficile de décrocher.

Néanmoins, j’ai mis du temps à me décider à lire ce tome #2, la faute à des tomes #2 et #3 de Batman Eternal très en-dessous du premier. Etant toutes deux des séries hebdomadaires, j’avais peur de voir la même chose se produire ici. Il est en même temps compréhensible qu’il peut paraître compliqué de tenir le même rythme et la même intensité sur une série paraissant toutes les semaines.

Cinq ans dans le futur… Suite à un conflit violent avec le monde parallèle d’Earth-2, les héros de la Justice League sont confrontés à des réfugiés de cette dimension et à des remous au sein de leurs propres rangs. De son côté, Terry McGinnis, le Batman de demain, tente d’empêcher l’avènement d’un satellite destructeur.

Lois Lane, quant à elle, enquête sur la mystérieuse île de Cadmus où sont emprisonnés les héros d’Earth-2. Mais son investigation la conduira également sur les traces de son plus grand scoop : la véritable identité de Superman !

(Contient les épisodes : Futures End #13 à 23, Superman : Futures End #1 et Green Arrow : Futures End #1)

Mon Impression : Futures End #2

Le voyage dans le temps de Terry McGinnis n’a donc pas eu les résultats escomptés. Le calibrage de la machine correspondant à l’anatomie et la physiologie de Bruce Wayne, le Batman du futur n’a pas assez remonté le temps. Il s’est arrêté cinq ans dans notre futur et à donc découvert que l’Œil, responsable de chaos de son futur, était déjà construit. Mais la situation semble encore rattrapable.

Néanmoins, on est en droit de se demander si Terry, n’est pas responsable de ce qu’il va se produire dans trente-cinq ans. En effet, il a ramené avec lui un des cyborgs tueurs de l’Œil, et ce morceau de Cyborg, à la technologie inconnue à cette époque, est aux mains de Mister Terrific, l’un des deux créateurs de l’Œil ! Facile de se dire que Mister Terrific va être intrigué, obnubilé par cette technologie inconnue, et du coup sa création également !

Si ce qu’il se passe avec Terry McGinnis est important, voir essentiel dans notre saga, ce n’est pas l’action principale de ce tome. Il se passe, en effet, beaucoup d’autres choses.

Mon Impression : Futures End #2

Lois Lane va continuer son métier de journaliste. Logique me direz vous. Mais si elle réussit enfin à faire, un peu, parler Cal Corcoran (Tim Drake), elle tape beaucoup plus haut en découvrant qui se cache derrière le casque que porte Superman ! Quelle surprise, et quelle bonne idée. Cela nous permet également d’en apprendre un peu plus sur les événements, et la guerre, survenus durant ces cinq ans.

Constantine de son côté se rend en Afrique pour chercher un héros porté disparu et vivant caché depuis tout ce temps.

Mais la menace de l’Œil, n’est pas la seule grosse menace durant cette saga Futures End. Un autre ennemi, à la carrure impressionnante, se révèle à Hawkman, Atom, Améthyste et Frankenstein alors qu’ils étaient venus enquêter sur la disparition soudaine de toute l’équipe Stormwatch.

Enfin, le gros du tome se déroule sur l’île CadmusDeathstroke, Fifty Sue et Grifter découvrent que certains OMAC se rebellent et que tous les prisonniers, on pourrait dire les victimes d’expériences de Cadmus, se retrouvent libre et mettent l’île à feu et à sang. Il semblerait bien que l’Œil, se cache derrière ses événements ! Néanmoins, le trio rejoint par Lana Lang, passe un accord avec le satellite pour avoir le droit de bouger sur l’île, en échange de leur non ingérence. Nul doute que ces événements vont avoir des répercussions importantes sur la suite de Futures End. Les Merveilles emprisonnées risquent d’avoir du mal à tourner la page de leur séquestration, et à juste titre.

Et dire, que pendant ce temps, un héros que l’on croyait mort, prépare son « armée » pour venir les libérer !

Mon Impression : Futures End #2

Il est vraiment surprenant de découvrir tous ces héros que nous suivons sur le titre Earth-2, se retrouver sur Terre, comme des prisonniers, des expériences scientifiques. Et déjà qu’il est enrageant de ne pas savoir ce qu’il s’est passé durant ces cinq ans, cela devient encore plus horrible alors que nous avons le droit à quelques informations au compte-goutte, mais passionnantes. Je rêve, j’espère que la fin du titre Earth-2 lèvera le voile sur cette guerre.

Graphiquement, si on retire les deux tie-in, nous avons le droit à une qualité générale très correcte et surtout à des dessinateurs travaillant dans le même sens, donnant une cohérence commune à leurs dessins. Et cela est plutôt assez joli dans l’ensemble.

Bref, ce deuxième tome surfe sur la vague du premier, les intrigues se développent les unes après les autres de façon simultanée et surtout avec la même capacité à captiver le lecteur. La découverte d’Atom et les siens, le héros retrouvé par Constantine, l’identité de Superman, les agissements de l’Œil, la liberté des Merveilles… Aucune fausse note, un intérêt toujours aussi grand !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article