Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Gotham Académy tome #1

Mon Impression : Gotham Académy tome #1

Et oui, là rentrée n’est pas exclusive au monde réel, puisque les jeunes étudiants de Gotham, l’effectue eux aussi en ce début d’année scolaire à la prestigieuse académie de Gotham ! Mais nous sommes à Gotham, et rien ne s’y passe comme ailleurs dans le monde.

Belle surprise de la part d’Urban Comics de nous proposer ce titre, dont je n’attends pas grand-chose en commençant ma lecture, si ce n’est une belle surprise pour récompenser ma curiosité.

Bienvenue à la Gotham Academy ! La plus prestigieuse école de Gotham City vous ouvre ses portes ! Mais derrière ses apparences d'institution idéale, se cachent bien des mystères. Son campus et ses professeurs excentriques auront de quoi vous donner la chair de poule, mais rien ne vous paraîtra aussi étrange que ses étudiants... Olive Silverlock est l'une d'entre eux. Son passé nébuleux intrigue ses camarades. Arrivera-t-elle à s'intégrer à cet internat, financé en grande partie par un certain Bruce Wayne ?

(Contient : Gotham Academy #1-6)

Mon Impression : Gotham Académy tome #1

En plongeant dans ce nouvel univers, du moins ce nouvel environnement de Gotham, j’avoue ne pas trop à quoi m’attendre. D’autant, qu’à l’instar d’un Gotham Central, Batman n’est pas le personnage central du récit, ni même l’un des acteurs principaux. La ressemblance à Gotham Central s’arrêtant là. Car ce ne sont pas des policiers que nous suivons, mais des étudiants, des étudiants inédits et intrigants !

La première chose qui nous frappe en plongeant dans cette académie, ce sont les dessins de Karl Kerschl (et Mingjue Helen Chen), c’est très frais, très coloré, très différent de ce à quoi on a l’habitude chez DC Comics. Un véritable vent de fraicheur et de nouveauté. On a l’impression de voir un mixe entre du manga et du comics. Des personnages originaux, stylisés à fond, carrément proche du kawaii, avec une dynamique de narration extrêmement rapide à l’instar de ce que l’on peut voir dans des mangas, mais avec un souci du détail et une richesse des décors (absolument somptueux) que l’on voit dans les comics.

Graphiquement, c’est un gros coup de cœur, j’ai véritablement été emporté par ce style, des personnages trop choux et expressifs, des décors magnifiques et une intrigue vivante !

L’intrigue ! Parlons-en justement ! Nous suivons, découvrons, la jeune Olive Silverlock. Une jeune fille mystérieuse avec un tout petit côté sombre. Sans doute sa haine de Batman. Apparemment, elle était totalement différente avant l’été, mais quelque chose s’est passé avec sa maman et Batman, depuis elle n’est plus là-même, et cela tout le monde le remarque. Souriant moins qu’avant, évitant son petit copain Kyle Mizoguchi, elle se met en marge du reste des autres élèves. Hormis avec la jeune Maps Mizoguchi, qui avec son entrain et sa joie de vivre réussit à l’embarquer dans sa soif d’aventure et d’exploration.

Mon Impression : Gotham Académy tome #1

Les informations sur Olive n’arrivent pas bien vite, et nous ne découvrons que peu de choses sur elle, ce qui accentue encore davantage l’aura de mystère et d’interrogations qui l’entoure. Et « mystère » semble être le maître-mot de cette nouvelle série. Entre Olive, une sorte de société secrète avide de magie noire, le fantôme d’une ancêtre Cobblepot et le monstre qui se déplace dans les murs du dortoir des filles, il semblerait que les énigmes, les intrigues, les interrogations, les mystères en somme soient monnaie courante à la Gotham Academy.

Et bien malgré elle, Olive va se retrouver au cœur d’un véritable petit groupe, bien malgré elle, tous enquêtant pour des raisons diverses, et qui mèneront ce groupe, aimant enfreindre le règlement et braver le danger, dans des situations inédites, amusantes, voir inquiétantes, cela dépendant des circonstances. Et quand l’on découvre l’étrange « lien » de l’académie a avec un autre fameux bâtiment de la ville, on réalise que malgré ces personnages inédits, nous sommes bien à Gotham City !

J’aime beaucoup ce mélange des genres ! Enquête, fantastique, synergie des personnages, le tout dans un décor incroyable. Becky Cloonan et Brenden Fletcher passant de l’un à l’autre sans temps mort, jouant avec de fausses pistes, des sous-entendus. Les personnages nous parlent de suite, et même si leur background est long à se mettre en place, on ne peut que s’attacher à eux.

Mon Impression : Gotham Académy tome #1

Bref, Gotham Academy est une vraie bonne et belle surprise. On aurait pu croire à un titre pour ado et pourtant l’équipe créative nous propose une vraie bonne intrigue, avec certes des petits moments « amourettes » d’adolescents. Mais ce sont justement des adolescents les personnages principaux. L’histoire et les intrigues prenant très largement le pas sur ce côté-là, on se retrouve avec un excellent premier tome, un plaisir de lecture, un régal pour les yeux, vivement le tome 2.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article