Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #172 : Ghost Rider : l'Esprit de la Vengeance

J'ai vu! #172 : Ghost Rider : l'Esprit de la Vengeance

Je pense pouvoir dire que Ghost Rider avec Nicolas Cage est l’une des pires adaptations de comics que j’ai pu voir, un peu comme Elektra avec Jennifer Garner ou Daredevil avec Ben Affleck. Du coup, je n’ai jamais osé me lancer dans le deuxième, surtout en apprenant que Nicolas Cage avait fait des pieds et des mains pour éviter de jouer dedans… Cela ne met pas en confiance. Mais j’aime bien voir avant de juger, le deuxième film serait peut-être meilleur. Et puis comme il n’y avait rien d’autre et que j’étais crevé, j’ai fini par me laisser aller à le regarder.

Nous sommes huit ans après les tristes événements de San Venganza ; Johnny Blaze (Nicolas Cage), le Ghost Rider, s’est isolé en Roumanie, et tente par tous les moyens de se débarrasser de sa malédiction. C’est alors que débarque Moreau (Idris Elba) un homme de Dieu, lui demandant de sauver Danny (Fergus Riordan) un jeune enfant, supposé être le nouveau réceptacle humain de Roarke (Ciaran Hinds).

J'ai vu! #172 : Ghost Rider : l'Esprit de la Vengeance

D’abord peu enclin à l’aider, Johnny Blaze fini par accepter lorsque Moreau lui propose, en échange, de purifier son âme et de renvoyer le Ghost Rider en enfer. Difficile de refuser une telle offre, même si des regrets vont finir par arriver…

Première chose, le scénario est d’une incroyable banalité et on ne décèle aucune surprise, tout est plus que convenu. Et ne parlons pas des acteurs qui sont soit dans la caricature, (Ciaran Hinds), soit dans un mauvais rôle et la surenchère, Idris Elba. Nicola Cage sortant un peu la tête dans l’eau, mais on sent très clairement qu’il ne croit pas au projet et ne joue pas avec le cœur.

Néanmoins, si le film reste plus que moyen et assez kitsch, il se laisse plus facilement regarder que le premier. Ce n’est pas vraiment une suite, puisqu’à l’image des deux films Hulk, on modifie un peu l’histoire du personnage. On y gagne, on y perd, cela dépend des points de vue et des choses ayant été modifiées.

J'ai vu! #172 : Ghost Rider : l'Esprit de la Vengeance

Le film se laisse suivre, malgré de nombreux passage où l’on soupire désespérés. La moto de Ghost Rider fait plus « réelle » alors que le Ghost Rider en lui-même et sa fumée noire ne va plus vraiment.

Bref, certes ce second film est moins pire que le premier et moins catastrophique que ce à quoi je m’attendais. Mais on reste ras les pâquerettes avec un film au méchant sans charisme, sans intérêt et sans résistance, un casting en carton et un scénario convenu. A oublier très vite, si ce n’est déjà fait.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Je n’ai pas encore vu le second épisode de Ghost Rider mais après tes commentaires là, ça me tente bien de le regarder pour voir la différence entre les deux épisodes !
Répondre
B
Hâte d'avoir ton ressenti alors :)