Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #157 : Saint Seiya la Légende du Sanctuaire

J'ai vu! #157 : Saint Seiya la Légende du Sanctuaire

Saint Seiya, ou les Chevaliers du Zodiaque c’est quelque chose de particulier pour moi et ma famille, j’ai quand même rencontré ma femme et mère de mes enfants sur un forum dédié à ce manga, c’est une œuvre culte, un univers riche et profond. Aussi en apprenant la mise en chantier de ce film, mon cœur a d’abord fait un bon, espérant, enfin, voir un prolongement de Saint Seiya comme cela est fait sur Dragon Ball. Mais très vite l’excitation a fait place à de l’inquiétude, la joie à de la peur…

Avant même de parler du film en lui-même, et il y a beaucoup à dire, ce sont les designs qui m’ont fait mal. Saint Seiya a une empreinte forte, charismatique, qui marque ! Je ne suis absolument pas contre un petit coup de fraîcheur, mais là, on se retrouve avec une armée de ninjas et non plus de chevaliers ! On aura beau me dire que le casque intégral à la shinobi est là pour assurer une meilleure protection, cela ne ressemble en rien à mon manga, à rien à mon animé. Cela ne m’avais jamais dérangé des casques aussi peu enclin à protéger, ils permettaient aux expressions de vivre et de nous faire vibrer. Passons sur les armures d’or, du genre les trente-six cornes du Taureau, ou son anneau dans le nez (…), le petit vase sur l’épaule du Verseau ou encore les néons phosphorescents des armures…

Tout démarre dans le passé, avec un combat entre Aiolos, Saga et Shura. Le chevalier du Sagittaire cherchant à mettre en sécurité un bébé, Athéna. Puis, au Tibet, Mitsumasa Kido, découvre Aiolos, doué de soudains dons télépathiques (…), ce dernier lui demandant de protéger Athéna, en attendant seize ans, que ses véritables protecteurs soient là pour elle.

J'ai vu! #157 : Saint Seiya la Légende du Sanctuaire

A notre époque, seize ans plus tard donc, Saori Kido, réincarnation d’Athéna, apprend enfin qui elle est par son majordome Tatsumi. C’est à ce moment qu’elle est attaquée par des personnages étranges, mixe entre des chevaliers et des prédators métalliques. Débarquent alors Seiya, Shiryu, Hyoga et Shun !

A peine a-t-elle le temps de digérer tout cela qu’ils sont attaqués par Aiolia, chevalier d’or du Lion. Après une véritable fessée pour nos chevaliers de bronze, il invite Saori à se rendre au Sanctuaire, afin de prouver qu’elle est véritablement Athéna ! La Bataille du Sanctuaire va donc faire peau neuve…

… malheureusement ! C’est un véritable désastre, si esthétiquement cela est assez joli, de manière générale, les attaques, éléments importants de Saint Seiya, sont bâclés, expédiés, mélangés, inexistants ! A vous de faire votre choix. Et l’esthétisme des attaques ne se résument qu’à un spectacle de son et lumières d’un 14 juillet. Aucune symbolique, heureusement nous avons le droit, par moment aux noms des attaques… Des maisons sont zappées, les combats se déroulent sur dix-sept secondes, Shura et Milo se battent contre Shun et Seiya dans la maison du Sagittaire, Shaka vient stopper le combat d’Aiolia, et surtout, la perte de toute crédibilité pour le film avec la comédie musicale de Masque de Mort face à Shiryu, spectacle affligeant, navrant et montrant à quel point Keiichi Sato (réalisateur), Chihiro Suzuki et Tomohiro Suzuki (scénaristes) se moquent ouvertement de notre manga culte !

Alors oui, il s’agit d’une adaptation, et en cela il faut s’attendre à des modifications (plus ou moins navrantes) mais qui ne gênent en rien la compréhension de l’histoire et qui ne dévie pas, trop, du cheminement dans l’œuvre originale. Mais il y a des limites à tout, et le grand final face à Saga est absolument ridicule, une transformation qui ne sort de nulle part et saccage définitivement l’œuvre de Kurumada, ça et cette armure du Sagittaire à quatre pattes…

J'ai vu! #157 : Saint Seiya la Légende du Sanctuaire

Reste alors le character design, et là on touche le fond de la douleur ! Seiya se résume à un petit con excité, Shiryu n’a plus aucun charisme, Hyoga est inexistant, Shun est quelconque et ne parlons pas de Ikki dans la surenchère et d’une nullité sans nom… Ce n’est pas mieux pour les chevaliers d’or, et encore une fois la palme va à Masque de Mort, qui se trouve sans doute sous l’effet de substances interdites, ou encore Shaka qui est bloqué avec une main en signe de namasté permanente.

Ce film est un parcourt de croix du début à la fin ! Chaque nouvelle minute de visionnage nous rapprochant un peu plus de la lame du rasoir ou du nœud coulant que l’on serre assis sur son fauteuil. On a l’impression que le film sert à casser tous les bons souvenirs que l’on peut avoir des Chevaliers du Zodiaque, comme s’il avait été fait par des gens ne connaissant rien à cet univers !

Oui c’est une adaptation, mais comme je l’ai dit il y a des limites. L’univers de Saint Seiya est d’une richesse incroyable, je ne sait pas le nombre de fois où des frissons m’ont parcouru devant des combats épiques comme Shiryu contre Seiya, Hyoga contre Camu, Aiolia contre Seiya, et des dizaines d’autres. Les combats sont ici inexistants ou alors ridicules. Pourquoi se passer de tels moments emblématiques ? Pourquoi bâcler l’histoire et se passer de pleins d’éléments pour nous offrir un film si condensé alors qu’on aurait très bien pu faire un premier film reprenant les Galaxian Wars et les chevaliers d’argent avant de lancer un second film dédié à la Bataille du Sanctuaire ?

J’entends aussi, déjà, les gens me répondant que le film permet de faire découvrir les Chevaliers du Zodiaque à la nouvelle génération mais je pense surtout qu’il va enterrer la licence, comment avoir l’envie d’en découvrir plus après ça ? Après cette bouse ? Dire que c’est bien juste parce que c’est du Saint Seiya, ce n’est pas du tout mon genre, ce film est mauvais et ne respecte pas l’œuvre de mon enfance !

Bref, Saint Seiya la Légende du Sanctuaire est film mauvais, très mauvais, nul disons le franchement. Plus le temps passe et plus je réalise à quel point nous n’arrivons pas à pérenniser cette licence, à l’inverse de Dragon Ball qui nous offre encore des films dans la veine de ce que nous avions à notre enfance, ou de bons jeux-vidéo. J’ai honte d’avoir acheté ce bluray, honte d’avoir vu ce film, honte que ce soit DU Saint Seiya, parce que ce n’a sera jamais Saint Seiya !

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article