Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Infinity

Mon Impression : Infinity

Après plus d’une quinzaine d’épisodes d’Avengers et un peu moins de dix sur New Avengers, où Jonathan Hickman s’est amusé à placer ses pions pour la totalité de son run sur la durée, l’heure est venue pour le scénariste de nous proposer son premier gros event pour Captain America et consorts. Et ce n’est pas une, mais deux menaces qui vont frapper la Terre, et pas des moindres !

Les Bâtisseurs se dirigent vers la Terre, détruisant ou asservissant toutes les civilisations qu’ils rencontrent. Les Avengers partent dans l’espace afin de les arrêter, laissant notre monde à la merci du terrible Thanos et de son Ordre Noir…

Jonathan Hickman (Fantastic Four), Jim Cheung (Avengers : la Croisade des Enfants), Jerome Opena (Uncanny X-Force) et Dustin Weaver (S.H.I.E.L.D.) orchestrent Infinity, la saga qui a bouleversé les Avengers et tout l’univers Marvel.

(Contien : Infinity épisodes #1 à 6)

Mon Impression : Infinity

Loin, très loin au fin fond de notre galaxie, Captain Universe assiste, en observatrice, à la destruction de la planète Galador ! Toute tentative de résistance est vaine, tant la puissance des Bâtisseurs, race doyenne de l’univers ayant influé sur la naissance de tous les autres peuples, est implacable et inarrêtable ! En quelques secondes, les Bâtisseurs rayent cette planète des cartes de la galaxie. Malheureusement pour nous, ils semblent se diriger vers notre planète, réduisant tout en poussière sur leur passage. Krees, Shi’ars, Skrulls, Broods… tous se font écraser comme on broie une punaise entre les doigts.

Devant un danger d’une telle ampleur, Captain America et Captain Marvel décident de porter le conflit dans l’espace et de devancer l’arrivée des Bâtisseurs en rejoignant le Conseil Galactique !

La Terre se retrouve donc sans Avengers, ceux restants faisant partis des Illuminati et étant trop concentrés, trop occupés sur la fin des mondes, au moment où Thanos refait parler de lui…

Le Titan Fou, et son Ordre Noir (Corvus Glaive, Proxima Minuit, Nain Noir, Machoîre d’Ebène et Supergéante) des extraterrestres de races différentes mais aux pouvoirs destructeurs, sillonnent l’univers afin que certains peuplent, vaincus par les armées de Thanos, ne lui versent un tribut, les têtes d’enfants d’une tranche d’âge bien précise ! Thanos ne fait pas cela pour le plaisir, quoique, mais pour éliminer tous ses probables enfants !

Nous savions, que Thanos avait énormément d’enfants de par l’univers, et que pour La Mort, sa promise, il a accepté de tous les retrouver pour les tuer. Et le dernier rejeton de Thanos semble se trouver sur Terre, et Flèche Noire est au courant !

Mon Impression : Infinity

C’est donc à Flèche Noire de s’occuper de Thanos sur Terre, avec une idée, secrète, et décisive pour l’avenir des Inhumains sur Terre, en tête. Mais si la menace de Thanos est certaine, que la décision de Flèche Noire est surprenante et palpitante pour les histoires qui vont suivre, et si la découverte du fils de Thanos sur Terre s’accompagne de son lot de surprises et d’intérêts, c’est vraiment ce qu’il se passe dans l’espace avec les Avengers, les Bâtisseurs et les Conseil Galactique, qui attire toute notre attention.

A travers cette saga cosmique de très grande ampleur, Jonathan Hickman fait passer un cap important aux Avengers. Après Infinity, ils n’auront plus jamais le même statut dans la galaxie. Après Infinity, les Avengers seront connus et reconnus à travers tout l’univers. Et cela est construit, narré, de telle façon que ça nous paraît plus que naturel de voir Captain America prendre petit à petit le rôle de leader du Conseil Galactique.

Hickman nous propose un event fort intéressant, pour ne pas dire passionnant, et la promesse de pouvoir lire la saga, sans avoir à se référer aux tie-in dans Avengers ou New Avengers, est plutôt bien tenue par le scénariste. En opposant deux aussi grosses menaces aux Avengers, Jonathan Hickman permet aux Avengers de grandir comme rarement ils ont pu le faire dans la continuité Marvel, en s’imposant face à de grandes puissances comme les Shi’ars ou encore les Krees. Et surtout il permet aux Inhumains d’exploser littéralement à la face des lecteurs et de leur offrir un avenir riche pour les années à venir.

J’aime beaucoup le travail de Jonathan Hickman sur les Avengers, le scénariste offrant vraiment de belles et bonnes histoires à la plus grande équipe de super-héros. J’aime beaucoup sa narration, particulièrement sur Infinity, avec ses grandes pages blanches, toutes simples, mais permettant à merveille de passer d’un point à un autre de son event, d’une intrigue à l’autre.

Tous les personnages qu’il a amené aux Avengers, ou créés comme Ex-Nihilo, Abyss, Starbrand, Nightmask, tout prend un sens maintenant que la menace des Bâtisseurs est réelle et connue. Et l’on se dit, qu’effectivement, sans cette version upgradée des Avengers, la Terre ne serait plus qu’un tas de cendres dans l’immensité du néant qu’est la galaxie.

Mon Impression : Infinity

Graphiquement, il est assez difficile de se plaindre de ce qui nous est proposé. Jim Cheung pour le premier et dernier épisodes, Jerome Opena et Dustin Weaver pour les quatre autres. Des styles plutôt différents, malgré quelques similitudes. L’unité graphique est assez cohérente, et c’est surtout très beau. Même si Jim Cheung a toujours autant de mal à faire mûrir ses personnages. On dirait une foule d’ados. C’est très beau, très vivant, plein de détails.

Bref, Infinity est une véritable bonne lecture, avec beaucoup de choses qu’y si passe, tant dans l’espace que sur Terre, tant pour les Avengers que pour les Inhumains. Un plaisir à lire et à regarder, et dire que cela n’est qu’une étape dans les plans d’Hickman pour les Avengers.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article