Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : La Légende des Jedi tome #1

Mon Impression : La Légende des Jedi tome #1

Après Chevaliers de l’Ancienne République et la Genèse des Jedi, je m’attaque à ma troisième série de l’univers étendu de Star Wars avec la Légende des Jedi, 5000 ans avant l’Episode IV. L’histoire se déroule bien après les aventures de Xesh et un peu avant celles Zayne Carrick. Le grand intérêt de ce titre c’est qu’il promet une belle mise en lumière sur l’univers fascinant des Sith !

Plusieurs milliers d’années avant la naissance de Luke Skywalker, l’Empire Sith est à son apogée. De plus ne plus de systèmes se rallient au côté obscur et rien ne semble pouvoir arrêter cette expansion. La mort du plus puissant des Seigneurs Sith, Marka Ragnos, signe cependant une rupture dans l’Histoire Sith. Avec cette disparition, un héritage incommensurable est laissé en pâture à Ludo Kressh et Naga Sadow, les deux plus fidèles généraux du Seigneur Noir. La lutte pour le pouvoir s’engage…

Bienvenue en ces temps om les Chevaliers Jedi étaient légion et subissaient le règne d’un ennemi surpuissant, ancien et implacable : les Sith. Marka Ragnos, Ludo Kressh, Naga Sadow…. Autant de noms qui firent trembler des générations de valeureux guerriers. Les événements de cette série se déroulent 5000 ans avant l’Episode IV : Un Nouvel Espoir et ouvrent la période de l’Ancienne République.

(Contient : Star Wars – Tales of the Jedi – The Golden Age of the Sith #0 à 5)

Mon Impression : La Légende des Jedi tome #1

Gav et Jori Daragon sont des orphelins de la planète Cinnagar, dans le système de Koros. Ils sont explorateurs, à la recherche de nouvelles routes hyperespace, malheureusement le succès n’est pas au rendez-vous. Après avoir vendu leur propre maison pour payer les anciennes réparations de leur vaisseau, le Starbreaker 12, ils se retrouvent, sans moyen de payer les nouvelles. Les voilà à quai, sans vaisseau et avec leurs têtes mises à prix suite à une route découverte mais tellement dangereuse que le seul vaisseau à l’avoir empruntée a explosé !

Ils réalisent alors qu’ils auraient du suivre la voie des Jedi après le décès de leurs parents. Mais il est trop tard maintenant, et n’ayant plus rien à perdre, ils décident de « voler » leur vaisseau et de tenter le tout pour le tout en choisissant une nouvelle route au hasard. Est-ce vraiment le fruit du hasard ou le destin qui se met en marche, toujours est-il qu’ils vont se retrouver aux abords de Korriban, à l’autre bout de la galaxie, planète absente des cartes de l’Ancienne République où sont enterrés les plus grands Seigneurs Noirs des Sith !

Mon Impression : La Légende des Jedi tome #1

Et la planète, où des funérailles ont lieu, celles du grand et puissant Marka Ragnos, est le théâtre d’une guerre pour lui succéder en temps que Seigneur Noir ! Une lutte qui oppose Ludo Kressh qui n’aspire qu’à profiter de ce qu’il possède et Naga Sadow et ses rêves de conquête ! Et l’arrivée de Jori et Gav va permettre à l’un de prendre l’ascendant sur l’autre. Et par d’habiles manipulations voir ses rêves, peut-être se concrétiser…

J’avoue ne pas être rentré tout de suite dans cette nouvelle série. La faute sans doute aux dessins, dont je parlerais un peu plus bas, et le manque d’intérêt pour les personnages du frère et de la sœur Daragon. Par contre, quand Kévin J. Anderson nous embarque dans le petit coin de la galaxie des Sith, avec tous ces personnages noirs, ces ambitions dévorantes, c’est une tout autre histoire qui commence. Les deux points les plus importants, les plus intéressants pour moi dans Star Wars, sont les explications de la Force et les Sith. Et avec ce premier tome de La Légende des Jedi, nous avons un bel aperçu de cette société féodale.

Si l’intérêt est vite apparu au niveau du scénario, ce n’est pas du tout le cas pour les dessins ! Je trouve les traits de Dario Darrasco Jr absolument repoussants. Vraiment très difficile de prendre sur soi pour lire cette histoire malgré les dessins. Je ne sais pas si cet artiste est aux crédits des six tomes de la série, mais j’en tremble d’avance. C’est approximatif, inexpressif et brouillon. Et ajoutons à cela les couleurs de Pamela Rambo qui donnent un style très vieux au titre, avec des couleurs ternes.

Mon Impression : La Légende des Jedi tome #1

Bref, ce ne fut pas immédiat mais le titre a réussi sur la fin à m’intéresser et à m’ouvrir les portes du monde des Sith. Espérons que les tomes suivants continuent sur cette lancée. Gros point négatif pour les dessins.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article