Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Uncanny Avengers tome #2

Mon Impression : Uncanny Avengers tome #2

Le premier tome d’Uncanny Avengers, avec la première saga de Rick Remender ne montrait pas clairement à quel point ce titre est bon et passionnant. La saga avec le clone de Crâne Rouge avec le cerveau du pauvre Charles Xavier, servait surtout à montrer une nouvelle et terrible menace mais surtout pointer du doigt l’impossibilité d’avoir une équipe faîte d’Avengers et de mutants.

Les ancêtres des Avengers sont traqués à travers le temps, Ramu-Tut et Kang le Conquérant tirent les ficelles de cette affaire, et seul le jeune Thor peut sauver ses compagnons du futur en affrontant Apocalypse au XIème siècle. Cependant, dans le présent, la situation dégénère lorsque les jumeaux Apocalypse font leur apparition…

(Contient les épisodes #6 à 11 et 8AU)

Mon Impression : Uncanny Avengers tome #2

A la fin du premier volume, nous faisions la découverte avec deux nouveaux mutants, les jumeaux Apocalypse, rejetons de Warren Worthington ! Ces deux mutants ont été élevés par Kang avec une idée bien précise en tête. Mais très vite, Eimin et Uriel ont su se faire leurs propres ambitions et grâce à leurs effrayants pouvoirs, leur amour mutuel, leur haine envers Kang et la possibilité de voyager dans le temps, les deux jumeaux ont su tisser une toile pour arriver à aujourd’hui ! Un jour primordial dans l’histoire des mutants, leur permettant enfin de s’affranchir de la haine et de la méfiance humaine !

Petit à petit, ils arrivent à se « greffer » dans le passé de plusieurs personnages de l’équipe, créant de sombres secrets, aux terribles répercussions ! Et ce sont clairement, les secrets, les secrets honteux, qui vont être au centre de ce deuxième tome. On sent tout le poids de la honte lorsque Thor découvre sa hache oubliée, utilisée par les jumeaux pour tuer un Céleste ! Ils frappent un grand coup !

Et que dire de Logan, tout part en vrille pour les Uncanny Avengers, à partir du moment où ces horreurs secrètes d’X-Factor sont révélées ! A partir de ces révélations, comment l’équipe des « Unité » des Avengers peut-elle seulement espérer exister ?

A partir de là, l’équipe se scinde en deux. Wolverine, qui assume ses actes, et sa violence s’en va avec Thor, Malicia et Sunfire (que Logan est allé sortir du caniveau) laissant Havok avec un Captain America (prenant toujours plus de place et de décisions), la Sorcière Rouge, la Guêpe (venue « vendre l’équipe) et Wonder Man (venu pour Wanda…).

Mon Impression : Uncanny Avengers tome #2

Ces nouveaux venus, rajoutent encore un peu plus de malaise dans ce chaos ambiant et palpable. Sunfire est agressif, et la Guêpe semble s’opposer dès le départ à cette idée d’équipe mêlant Avengers et mutants et semble satisfaite au moment de l’implosion.

En même temps, unis ou éparpillés, le résultat aurait sans doute été le même ! Les jumeaux planifient leur attaque, leur plan depuis le présent, le futur, le passé, des pouvoirs démesurés et de nouveaux Cavaliers de l’Apocalypse. Sauf qu’Eimin et Uriel ont la bonne idée de ne pas choisir leurs Cavaliers en fonction de leurs pouvoirs, mais plus en fonction de leurs adversaires. Et c’est un choix payant, les Uncanny Avengers sont balayés ! Les jumeaux se retrouvant dans les meilleures conditions pour manipuler la Sorcière Rouge !

Magnifique travail de Rick Remender ! Qui au passage n’hésite pas, et c’est tant mieux, de reprendre ses intrigues laissées en suspend lorsqu’il était sur Uncanny X-Force. Il faut néanmoins attendre le troisième épisode pour vraiment rentrer dans le cœur de son énorme saga. Le premier épisode du tome se concentrant Thor et son égo, le second sur Age of Ultron.

Remender continu de travailler sur les mutants, sur leur disgrâce aux yeux de monde, et sur le fait que les Avengers, sous couvert d’être des héros, n’ont jamais rien fait pour eux. La brèche entre humains et mutants semble à son paroxysme, et le futur dépeint et vue par Eimin est effroyable pour les mutants. On pourrait presque prendre fait et cause aux jumeaux. Si leur plan n’était pas aussi effroyable pour nous, pauvres humains.

Mon Impression : Uncanny Avengers tome #2

Remender utilise beaucoup de personnages, toujours à bon escient et de façon très juste. Il nous gratifie de quelques scènes très bien écrites et dialoguées. Beaucoup d’humour avec Captain America à moitié sourd ou beaucoup de conviction dans l’échange entre Malicia et Wanda sur la minorité mutante et en générale et sur le communautarisme que cela peut engendrer, que cela engendre quasiment tout le temps. Ou encore le tête-à-tête très fort entre Wolverine et

Graphiquement, nous avons le droit à un excellent Daniel Acuna, dans un style qui ne me plaît pas à tout le monde. Il faut savoir passer outre les traits un peu grossiers d’un point de vue général, pour y découvrir de la finesse et du détail lorsqu’on s’attarde un peu. Sa Wanda est juste magnifique. L’action, parfaitement retranscrite.

Bref, Uncanny Avengers démarre véritablement avec ce second tome. Rick Remender nous propose une histoire très riche, très dense, très bien écrite. Le travail sur les personnages est juste parfait ! Il faut s’accrocher un peu pour les néophytes du trio Ram-Tut/Immortus/Kang et les voyages dans le temps, mais cela vaut le coup tant cette menace des jumeaux Apocalypse est dantesque et passionnante ! Nos héros sont au plus mal, et aucune lueur d’espoir ne semble poindre le bout de son nez !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article