Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #50 : Les Gardiens de la Galaxie

J'ai vu! #50 : Les Gardiens de la Galaxie

S’il y a bien un film que j’attendais comme un gosse depuis son annonce, c’est celui des Gardiens de la Galaxie. Et pourtant jusqu’à il n’y a pas longtemps cette équipe n’était pas un titre d’affiche chez Marvel. Après des débuts difficiles dans les années soixante-dix, nous devons leur retour sur le devant de la scène à Andy Lanning et Dan Abnett au milieu des années deux mille. Avant que le titre ne devienne mainstream de nos jours avec Brian M. Bendis et Steve McNiven.

Et c’est cette dernière version de l’équipe que l’on nous propose dans ce film qui se présente comme un pari osé pour Marvel et Disney au cinéma. Mais il suffit de la première scène (dans le présent) pour comprendre deux choses. On va s’en prendre plein les yeux et le ton décalé promet d’agréables moments. Après une première scène assez dure, émotionnellement dans le passé de Peter Quill (Chris Pratt), nous retrouvons celui-ci sur une planète abandonnée, à la recherche d’un mystérieux globe. Et l’on comprend tout de suite que nous sommes loin de tous les autres héros Marvel. Fantasque, provocateur, impulsif, égocentrique et sans aucune morale. Du moins en apparence…

J'ai vu! #50 : Les Gardiens de la Galaxie

Mais ce globe dont il ignore tout va l’envoyer dans la plus grande aventure de toute sa vie, de la vie de tous les habitants de l’univers ! Car s’il ne connaît rien à ce globe, ce n’est pas le cas de Ronan l’Accusateur (Lee Pace) cherchant à récupérer le globe pour le compte de Thanos (Josh Brolin) ! Dès lors on comprend le danger qu’il représente ! Ronan va alors envoyer sur les traces de Quill, la sublimissime et dangereuse Gamora (Zoe Saldana). L’autre souci c’est que la quête de ce globe devait être un travail d’équipe et le supérieur de Quill, Yondu (Michael Rooker) va très mal prendre cet affront et mettre une prime sur la tête de Peter Quill. Ce qui va mettre sur le chemin de ce dernier Rocket Raccoon (un raton-laveur technologiquement supérieur et fana d’armes en tout genre) et Groot (mélange entre un humain et un arbre ne sachant dire que trois mots : Je, s’appelle et Groot, toujours dans cet ordre là). Tout ce petit monde va se retrouver sur Xandar, la planète des Nova, et ils vont finir en prison ! Là ils rencontreront Drax le Destructeur (Dave Bautista) ivre de vengeance à l’égard de Ronan ! Voire ivre de vengeance tout court.

A partir de ce moment l’équipe est réunie en attendant d’être unie. Et les événements vont les forcer à se découvrir eux-mêmes, à se livrer aux autres, à découvrir la force et l’importance de l’amitié et ensembles, ils vont accomplir de grandes choses !

J'ai vu! #50 : Les Gardiens de la Galaxie

Les effets spéciaux sont absolument époustouflants, et la 3D est un réel plus pour le film. Les séquences en vaisseaux spatiaux sont bluffantes ! On est loin au dessus de tout ce qu’à fait Marvel jusqu’à maintenant. Les plus belles preuves étant sans conteste Rocket et Groot ! La raton-laveur donnant tellement l’impression d’être un véritable animal, de la pointe de ses moustaches aux expressions saisissantes de ses yeux !

Le casting est aussi exceptionnel ! Comme souvent Marvel prend des acteurs connus, mais qui ne sont pas des tops stars, mais qui se révèlent pendant le film et ne lui font pas d’ombre. Les films Marvel et leurs castings forment un tout. Chris Pratt est juste génial dans le rôle du demi-terrien n’ayant pas froid aux yeux et pas peur du ridicule, Zoe Saldana plus sublime et touchante qu’à son habitude malgré son rôle de femme forte, Lee Pace impose son charisme et même Dave Bautista surprend par son jeu et sa capacité à être en total décalage avec les images et les métaphores. Et les seconds rôles comme Michael Rooter ou Karen Gillan en Nebula sont du même niveau ! Un excellent casting, au service du film et ayant parfaitement compris l’essence du film et ce que voulait le réalisateur, James Gunn !

J'ai vu! #50 : Les Gardiens de la Galaxie

Mais tout n’est pas parfait non plus dans ce film. On peut noter le sentimentalisme un peu déroutant de Drax par moment (même si cela est très bien joué par Bautista), le « Je s’appelle Groot » de la VF sans, en plus, la voix de Vin Diesel… Et que dire de Xandar, tellement loin, esthétiquement de toutes les autres planètes où les Gardiens se rendent, et le pompon allant à tout ce qui touche Nova, c’est encore plus désastreux que la série de Loeb… Les costumes, les personnages, les vaisseaux !! Rien n’est à retenir ici ! Enfin le Collectionneur (Benicio Del Toro) qui ne sert que de potiche que l’on trimballe de film en film.

Bref, James Gunn voulait les pleins pouvoirs et faire le film qui lui plaisait avec les Gardiens de la Galaxie. Kevin Feige, Marvel et Disney ont eu plus que raison de le lui accorder. Le réalisateur nous offre un film absolument génial, plein d’humour (notamment grâce aux expressions terriennes comme « avoir un balai dans le cul » juste hilarantes !), bourré de clins d’œil pour les fans de comics, de l’action qui nous pète les rétines, une bande-son jouissive et tellement en décalage (cela fonctionne si bien), un casting auquel on adhère de suite, et une histoire somme toute très prenante. Une véritable réussite donc et qui met Marvel sur une nouvelle orbite en lui ouvrant les portes du cosmique ! Je n’attends qu’une chose, retrouver au plus vite Star-Lord, Gamora, Drax, Rocket et Groot ! Un super bon moment !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article