Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : Batman Saga Hors-Série #5

Mon Impression : Batman Saga Hors-Série #5

BATMAN ET ROBIN #23.1 : Double-Face

Scénario : Peter J. Tomasi Dessin : Guillem March

Double-Face ! Voilà un ennemi emblématique et charismatique de l’univers de Batman. Bien trop absent des New52 jusqu’à maintenant.

Ici pas d’origine, comme nous avons pu le voir souvent depuis l’arrivée de ces numéros spéciaux sur les vilains. Non, nous découvrons comment Double-Face réagit vis-à-vis de la disparition de Batman.

Malheureusement nous avons le droit à un épisode assez chaotique, décousu. Une trame évoluant en fonction de pièce fétiche du méchant. Il a en effet du mal à choisir entre sauver Gotham ou mettre la ville davantage à feu et à sang ! Tandis qu’il se déplace en ville, des souvenirs sur son ancienne vie refont surface. Et alors que la Société Secrète des Super-Vilains cherche à embaucher à tour de bras, Double-Face ne décide jamais rien sur un coup de tête…

Bref, un épisode bizarre, chaotique et au final pas spécialement intéressant à lire, ni a regarder d’ailleurs ! Guillem March n’étant pas fortement inspiré… Bon travail par contre sur la « folie » de Double-Face et son éternel tiraillement entre deux choix. Un personnage trop absent des New52.

Mon Impression : Batman Saga Hors-Série #5

BATMAN ET ROBIN #23.4 : Killer Croc

Scénario : Tim Seeley Dessin : Francis Portela

Cette histoire, centrée sur Killer Croc fait du bien à ce méchant, trop souvent résumé à un gros tas de muscles. L’excellent Tim Seeley nous montre et nous démontre que le lézard géant peut être autre chose qu’un homme de main. En effet, alors qu’on pourrait la prendre, au début, pour une énième histoire ou Killer Croc prend plaisir à dévorer et démembrer des policiers (véreux), on se rend compte, qu’ils ne sont pas là par hasard, et que Killer Croc ne l’est pas non plus.

Et si Killer Croc n’a pas réussit a percer à la surface cela en être tout autrement sous terre !

Quelques flashbacks sur son passé, des scènes « choc » et violentes, des dessins plutôt plaisants de la part de Francis Portela et l’on se retrouve avec une belle surprise.

Bref, j’espère que ce n’est pas qu’un simple coup dans l’eau et que cette approche de Killer Croc va être poursuivie et approfondie même ! Il pourrait être un adversaire tellement plus intéressant que ce à quoi nous avons l’habitude ! Son « empire » dans les égouts pourrait donner quelque chose de vraiment sympa.

Mon Impression : Batman Saga Hors-Série #5

DETECTIVE COMICS #23.1 : Poison Ivy

Scénario : Derek Fridolfs Dessin : Javier Pina

J’aime beaucoup Poison Ivy, tant psychologiquement que physiquement ^^. C’est une ennemie intéressante de Batman, malheureusement depuis les New52 les auteurs l’utilisent peu ou mal. Comme beaucoup de méchants de Batman cela dit. Et après la lecture de l’épisode sur Killer Croc juste avant, je m’attendais à la voir, à son tour, prendre un nouveau chemin. Mais ce n’est pas le cas ! Si elle semble démesurément puissante, ça en est presque disproportionné, elle n’en reste pas moins tout aussi « chiante »…

Beaucoup de blabla, des flashbacks sur son passé qui pourraient être intéressant mais ne sont pas assez mis en avant, pas assez traités, car ils dégagent beaucoup d’empathie.

Bref, chiant…

Mon Impression : Batman Saga Hors-Série #5

DETECTIVE COMICS #23.4 : Man-Bat

Scénario : Frank Tieri Dessin : Scot Eaton

Enfin ! Enfin nous avons le droit à une histoire complète sur Man-Bat et non plus de simples backups. Le même plaisir lorsque cela c’est passé également avec Shazam. Nul doute que nous allons avoir le droit à une intrigue plus poussée sur lui dans Detective Comics. Je l’espère vivement !

En comprenant que sa femme se transformait aussi en chauve-souris géante, le docteur Kirk Langstrom ne s’attendait sans doute pas à entendre les révélations de sa chère et tendre et du coup ce qui n’était au départ que de la peur pour à la santé mentale de sa femme se transforme petit à petit en une vengeance violente et froide. Une violence qui ne cesse d’emmener le bon docteur sur des chemins très dangereux ! Il devient, certes, de plus en plus fort, de plus en plus rapide mais aussi de plus en plus sauvage, de plus en plus dangereux. Et alors qu’il semblait vouloir remplacer Batman à Gotham, il s’avère que son sérum soit plus fort que sa volonté et qu’il finit par se transformer en danger pour la ville.

Pas fan de Scot Eaton, mais ses chauves-souris sont juste magnifiques !

Bref, nous assistons à la descente aux enfers d’un homme qui ne cherchait qu’à faire le bien et à sauver sa femme. Pas facile de réaliser alors que toute sa vie n’est qu’un vaste mensonge et que la personne que nous pensions être notre moitié se fout royalement de nous…

Mon Impression : Batman Saga Hors-Série #5

BATMAN THE DARK KNIGHT #23.3 : CLAYFACE

Scénario : Peter J. Tomasi Dessin : Cliff Richards

Si Killer Croc est sorti grandi de son épisode, c’est l’exact opposé pour ce pauvre Clayface ! Un has been qui vit dans le déni total de sa vie complètement ratée et de ses erreurs, tellement répétitives ! Tellement idiot que même en se forçant nous n’avons pas la moindre empathie pour lui. Il n’apprend jamais de ses conneries…

Dans le genre monsieur muscle sans cervelle, nous avons sa représentation même avec Clayface. Convaincu d’avoir des idées géniales, il arrive à s’auto-persuader qu’il est un génie... Pourtant il voit qu’il échoue à chaque fois, il voit qu’il se plante tout le temps, il voit qu’il foire tout, et pourtant il continue inlassablement à essayer de faire des choses par lui-même, à prendre des initiatives, à péter plus haut que son c…

Et le pauvre Clayface est pourtant plein d’ambition et de bonne volonté mais c’est un crétin fini et quoiqu’il fasse, quoiqu’il décide, quoiqu’il imagine, qu’oiqu’il tente cela se termine toujours en désastre !

Bref, navrant de lire une histoire où la connerie brille tant… Graphiquement très pauvre…

Mon Impression : Batman Saga Hors-Série #5

BATMAN #23.2 : Le Sphinx

Scénario : Scott Snyder et Ray Fawkes Dessin : Jeremy Haun

Je m’attendais à un truc bien barré, bien intelligent et nous avons le droit à une classique et stupide histoire de vengeance… Pas passionnante, pas drôle, des énigmes assez moyennes, un Sphinx sans charisme et avec un objectif navrant. De plus, les personnes à qui il s’en prend étant de parfaits inconnus, je me fous royalement de ce qui leur arrive…

Graphiquement c’est le même néant…

Bref, inutile, navrant, chiant… Dommage de ne pas avoir lié le truc à l’An Zero d’une meilleur façon…

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article