Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #45 : I, Frankenstein

J'ai vu! #45 : I, Frankenstein

Ce film s’annonçait plutôt bon. Du moins permettait de nourrir de bons espoirs. Une bande-annonce plutôt sympa, un bon casting dont l’excellent Bill Nighty, une réalisation rappelant Underworld et les premiers pas au cinéma de ma charmante Yvonne Strahovski !

Nous suivons Adam (Aaron Eckhart), la créature de Frankenstein ! Cela fait maintenant plus de deux cents ans qu’il erre sur Terre. Alors qu’il n’aspire qu’à une vie au calme, loin de toute interaction avec n’importe quelle créature qu’il soit, il se retrouve pourchasser, traquer par des démons menés par Naberius (Bill Nighty) désireux de découvrir les secrets de la création d’Adam. Ces secrets lui permettraient de grossir ses rangs de manières exponentielles et ainsi réussir à mettre à mal l’ordre des gargouilles, leurs ennemis ancestraux, mené par Leonore (Miranda Otto) et son fidèle bras droit Gédéon (Jai Courtney).

J'ai vu! #45 : I, Frankenstein

Adam se retrouve alors au milieu d’une guerre, qui dure depuis des millénaires, sans le vouloir. Il pourra compter sur l’aide de la charmante Terra Waid (Yvonne Strahovski) et ce méfier de tous les autres, personnes n’en ayant rien à faire d’une créature ne résultant pas de dieu !

Le pitch pour ce genre de films n’est pas mal, mais le souci c’est que le film est absolument « à chier » ! Tellement dommage, le jeu d’acteur est vraiment poussé et presque mauvais (pire encore pour Aaron Eckhart…), le maquillage des démons est hideux, il fait toujours sombre, les effets spéciaux sont trop visibles (surtout au niveau de l’architecture), aucune profondeur pour les personnages, pas assez de développement des points intéressants, répétitif sur Adam, le film se résumant à des incessants combats indescriptibles et a des effets pyrotechniques de feu lors de la mort des démons…

J'ai vu! #45 : I, Frankenstein

Bref, une belle daube dont je ne retiens absolument rien, pas même la première apparition au cinéma d’Yvonne Strahovski. Passez votre chemin !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article