Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

Mon Impression : My Little Pony #1

Mon Impression : My Little Pony #1

Je m’explique tout de suite, ce n’est pas mon genre de lecture habituel, vous vous en doutez. Mon ainée, bientôt quatre ans, adore les animaux et possède quelques petits poneys, dont une énorme Pinkie Pie qui n’arrête pas de parler. Je me suis dit que pour lui mettre le pied à l’étrier des comics, pourquoi ne pas commencer par là ! Et comme elle encore trop petite pour lire, autant que j’y jette un coup d’œil curieux avant.

Bienvenue à Ponyville, havre de paix et terrain de jeux de Twilight Sparkle, Rainbow Dash, Rarity, Fluttershy, Pinkie Pie, Applejack et de tous leurs amis.

Si rien ne semble pouvoir troubler le calme des habitants de Ponyville, Twilight et ses amies ne peuvent s’empêcher de remarquer le comportement étrange de certains poneys, à commencer par leurs petites protégées : Apple Bloom, Sweet Belle et Scootaloo. Y aurait-il un lien avec le récent retour de la terrible Reine Chrysalis ?

Mon Impression : My Little Pony #1

Si j’ai eu un peu de mal à me dire que j’allais lire du Petit Poney, j’avou que j’ai été immédiatement emporté par les dessins absolument géniaux d’Andy Price et les couleurs chatoyantes d’Heather Breckel. Les personnages sont juste trop choux, les visages sont plus qu’expressifs, on se tord de rire avec leurs mimiques et leurs grimaces. Ponyville nous donne envie d’aller nous y promener. Difficile de trouver le moindre petit défaut à la partie graphique tant c’est joli, tant c’est meugnon, tant c’est envoutant.

Andy Price nous offre également une excellente mise en page, très rythmée, très vivante, nous permettant encore davantage de plonger dans l’action.

Après j’ai eu un peu de mal avec tous ces personnages. Plus d’une dizaine de nouveaux noms. Mais ces Petits Poneys ont toutes des caractères tellement forcés, tellement personnalisés que l’on arrive assez vite à en retenir certaines, en apprécier d’autres et à moins aimer les dernières. Gros coup de cœur pour Pinkie Pie pour son côté super gentille et super bizarre, Rarity avec son besoin maladif de coiffer, d’habiller, de travailler le style de ses amies (ou ennemis).

Du côté de celles qui me parlent moins on a Fluttershy, trop timide, trop pleureuse et surtout Applejack, plus étalon manqué que poney.

Mon Impression : My Little Pony #1

L’histoire commence avec la disparition des pouliches de nos héroïnes et de la transformation des habitants de Ponyville en sortes de poneys zombifiés. Chose que Pinkie Pie nous retranscrit à merveille ! Cela est l’œuvre de la reine Chrysalis de retour dans le coin. Nos héroïnes vont devoir se débrouiller, la gracieuse reine Celestia étant aux abonnés absents. Elles vont alors partir à l’aventure pour sauver leurs pouliches.

Et quelles aventures, une grotte sombre, des doubles causant la discorde, un troll dingue de câlins à ses plupluches, et une bande d’araignées braconnières. Et la suite de ces aventures s’annonce encore plus difficile maintenant qu’elles sont séparées…

Au final, même si je ne connais pas du tout cet univers, j’avoue avoir été très vite happé par l’histoire, simple mais plein d’humour, par une action qui ne faiblit pas, des personnages hauts en couleurs et des dessins captivants. Et c’est au final sans honte que j’avoue avoir passé un excellent moment, où j’ai pas mal sourit, voir rigolé.

Mon Impression : My Little Pony #1

Même la petite histoire annexe, tirée de My Little Pony Micro Series, centrée sur Twilight Sparkle se laisse lire, où l’on suit sa découverte d’une bibliothèque, et sa bibliothécaire un poil aigrie, la rend des plus joyeuses. Les dessins de Thomas Zhaler sont par contre beaucoup moins jolis, moins vivants, avec des cases plus vides.

Bref, belle surprise, un récit principal absolument loufoque et génial, des dessins qui valent à eux seuls l’achat de cet ouvrage. Série pour tous les âges, qu’Urban Comics à eux la bonne idée de nous présenter, dans une bien belle édition et avec un rapport qualité/prix (seulement 6,90 euros) absolument imbattable. Je lirais le tome #2 avec un réel plaisir.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article