Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Daily Héros

Un blog de passionné pour des passionnés ^^

J'ai vu! #19 : Volte Face

J'ai vu! #19 : Volte Face

Voilà un film que j’adorais et que j’avais oublié. Et qui, à l’occasion de le faire découvrir à ma douce moitié, m’a permis de me rappeler à quel point j’aime ce film.

L’histoire du film raconte la lutte dévastatrice et sans limite entre Castor Troy (Nicolas Cage), criminel psychopathe, déjanté et sans aucune limite et Sean Archer (John Travolta), agent du FBI vouant une haine sans équivalent à Troy. Six ans avant l’action du film, le criminel à chercher à abattre l’agent, malheureusement, c’est le petit Michael, fils de Sean qui décédera de cette attaque.

Dès le début du film, six ans après l’attaque donc, Sean Archer a enfin l’occasion d’arrêter Castor Troy. Et dans une première scène d’action époustouflante (John Woo derrière la caméra), Sean arrive enfin à stopper Castor, le pensant mort. Le souci, c’est que quelque part dans Los Angeles, Castor à enclencher une bombe, qui peut exploser à n’importe quel moment et n’importe où. Et alors qu’aucune méthode, plus ou moins légale, n’arrive à faire parler les proches et complices de Castor Troy, on lui propose alors une solution pour le moins inattendue. Echanger son apparence, son visage, avec celui de Castor Troy, gardé, finalement, dans le coma. Après une courte hésitation, Sean accepte et se réveille avec le visage de Castor, prêt à être enfermé dans la même prison que le frère de Castor pour découvrir l’endroit où est cachée la bombe. Ce qu’il va découvrir rapidement. Et c’est là que la descente aux enfers va commencer. Car Castor Troy s’est réveillé de son coma et a voler son visage ! Pensant au passage à tuer tous les témoins de ce changement d’identités. Sean Archer se retrouve bloqué en prison dans le corps de Castor, sans aucun allié. Castor Troy devenant Sean Archer et se retrouvant lâché auprès de la femme et de la fille de Sean ! Commence alors leur ultime bataille.

J'ai vu! #19 : Volte Face

Film haletant, on savoure le côté déjanté de Castor Troy, s’amusant à jouer dans son nouveau corps. On tremble pour Sean Archer, coincé, seul dans une prison, réalisant qu’il a libéré le loup dans la bergerie, comment vivre en s’imaginant que l’assassin de son fils vit avec sa famille ? Excellent jeu d’acteur avec Nicolas Cage et John Travolta qui intervertissent leurs façons de jouer en cours de film. Jouant à tour de rôle le flic et le criminel. Très bon rendu. Des scènes d’actions à couper le souffle. Une trame émotionnelle qui va ne faire qu’augmenter, on ne cesse de se demander comment Archer va réussir à prouver à sa femme qu’il est lui, avec le visage de l’assassin de leur fils, avec la voix de l’assassin de leur fils.

Petit bémol sur les cascadeurs de Travolta et Cage, durant toutes les scènes d’action on voit clairement que ce ne sont pas les acteurs à l’écran… Le film date de 1997, mais quand même…

Bref, un film absolument excellent, avec des scènes époustouflantes, de l’action, des moments d’émotions, deux acteurs au top nous offrant deux prestations croisées de grandes qualités, une intensité qui nous fait frétiller sur notre fauteuil. Les deux hommes ne rentreront pas indemnes de cette expérience pour le moins originale mais terriblement bien amenée. Du grand spectacle, un excellent moment.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article